Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. » Michelle Obama

Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Christophe DABIRE, Premier ministre • • mercredi 30 décembre 2020 à 23h27min
Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

Un décret du président Roch Kaboré en date du 30 décembre 2020 annonce la dissolution du gouvernement. Une dissolution qui fait suite aux élections couplées du 22 novembre 2020 qui ont vu la réélection du chef de l’État et la mise en place d’une nouvelle Assemblée nationale.
Le décret qui révèle que le Premier ministre a déposé une lettre de démission de son gouvernement en date du 28 décembre annonce également que les secrétaires généraux des ministères sont chargés de l’expédition des affaires courantes.

Lefaso.net

Décret portant dissolution du gouvernement de Christophe Dabiré

Vos commentaires

  • Le 30 décembre 2020 à 20:52, par LE GRAND ZAPATA En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Demande de démission datant du LUNDI 28 DÉCEMBRE 2020. On a tout compris !

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2020 à 22:47, par Floda En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Franchement je suis déçu que ce soit un décret qui vient dissoudre le gouvernement. J’aurais préféré que ce soit le premier ministre qui démissionne et son gouvernement avec.A mon avis Monsieur DABIRE a fait de son mieux,mais le fait qu’il n’a pas remis sa démission en main propre au PF,je trouve cela bizarre

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 00:04, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Dans un pays où la prostitution est interdite, c’est contradictoire de faire la politique de cette façon. Les ministres ont démarré des chantiers personnels qu’ils tiennent à terminer avec les gros sous de leurs postes, alors pas question de démissionner. Le président est obligé de faire comme pour un coup d’Etat. "Le gouvernement est dissout".
    Ce n’est pas pour rien que les caisses noires ont été multipliées. Dans un pays où la santé, l’éducation et la sécurité sont un luxe il y a 1,6 millions de personnes qui ont signé pour prolonger cette politique de "tuuk guili" des caisses publiques.
    Bonne année !

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 00:15, par Toto En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Cher premier ministre,
    On dirait un coup d’état, je trouve ça surréaliste. De la part du premier ministre, je trouve que c’est un faute très grave, c’est une trahison. Le premier acte après Lola prestation de serment devait être la démission du premier ministre et de son gouvernement, libre à Roch de le reconduire dans la foulée. A votre nomination, je me demandais ce que vous étiez venu chercher dans cette galère après une retraite bien méritée dans une institution régionale avec certainement la pension qui va avec. Ce dernier acte en ne démissionnant pas de votre gré emporte le peu de respect que je gardais pour. Déjà que vous étiez venu de nul part, maintenant vous allez retournez dans l’oubli. C’est quand même grave que les Burkinabés soient prompte à critiquer, mais dès qu’ils ont la moindre occasion, on ne les reconnais pas.

    Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2020 à 10:16, par Et pourtant En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

      "Ce dernier acte en ne démissionnant pas de votre gré emporte le peu de respect que je gardais pour. Déjà que vous étiez venu de nul part, maintenant vous allez retournez dans l’oubli. C’est quand même grave que les Burkinabés soient prompte à critiquer, mais dès qu’ils ont la moindre occasion, on ne les reconnais pas."
      M. Toto, votre cas est très grave. Vous analysez un document que vous n’avez pas lu. Le document que vous commentez en vous acharnant sur le premier ministre contient une disposition où il est dit que celui-ci a présenté sa démission. Relisez chaque écrit que vous voyez dans le document. Mon cher ami, départissez-vous de ce pseudonyme "Toto", il vous ressemble trop.

      Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2020 à 12:26, par El_monstro En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

      Heï Toto. Il te suffit simplement de lire le décret. Le PM a démissionné avant... Juste faire un effort et lire avant de réagir.

      Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 00:16, par Toto En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Cher premier ministre,
    On dirait un coup d’état, je trouve ça surréaliste. De la part du premier ministre, je trouve que c’est un faute très grave, c’est une trahison. Le premier acte après Lola prestation de serment devait être la démission du premier ministre et de son gouvernement, libre à Roch de le reconduire dans la foulée. A votre nomination, je me demandais ce que vous étiez venu chercher dans cette galère après une retraite bien méritée dans une institution régionale avec certainement la pension qui va avec. Ce dernier acte en ne démissionnant pas de votre gré emporte le peu de respect que je gardais pour. Déjà que vous étiez venu de nul part, maintenant vous allez retournez dans l’oubli. C’est quand même grave que les Burkinabés soient prompte à critiquer, mais dès qu’ils ont la moindre occasion, on ne les reconnais pas.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 04:49, par K-LIFA En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Enfin la démission de son propre gré était salutaire mais comme le 1er ministre Dabiré à voulut qu’on le démet et avec l’ensemble du gouvernement par un décret laissé un goût amer de son travail tant abattu.Mais c’est le Burkina qui gagne Kaba lui à rendu sa démission c’était très élégant.Mr le président trouvez vous ce burkinabè de consensus de réconciliation de vérité et justice pour la suite de votre 2 ème et dernier mandat de 5 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 07:38, par Eric En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Je suis intrigué par ce décret. Quelqu’un qui donne sa lettre de démission, au lieu d’accepter simplement, vous préférez dissoudre le gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 08:02, par Made En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Chers internautes Floda, Toto, etc... arrêter d’être ridicule en essayant de commenter ou d’analyser des sujets qui vous semblent totalement étrangers. Même si vous ne voyer plus, faites lire pour vous. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 09:12, par kevin kam En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    A mon humble avis le Burkina a plutot besoin d un changement generationnel avec un premier ministre jeune ;Pas plus de cinquante ans

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 11:36, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Espérons que le prochain gouvernement sera à la hauteur des attentes pour marquer une une vraie rupture avec le passé ; un Gouvernement de Plus de 15 Ministres serait trop plethorique pour notre pays à mon avis.

    Passakziri.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 11:54, par Africain Determiné En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Prenez le temps lire avec vos yeux bien ouvert au lieu de cracher sur le PM. "ko ce dernier acte en ne démissionnant pas de votre gré emporte le peu de respect que je gardais pour"

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 12:54, par Bobolais En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Bonne chance au gouvernement sortant et on espère que nous n’allons plus avoir des ministres "danseur (se)" et des ministres qui vont refuser de mettre en oeuvre les décisions du PF (réduction tarif eau) et des ministres qui vont, qui vont, qui vont....

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 14:16, par FOFANA En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    Les commentaires d’internautes au-delà de quelques cas de dénigrements qui frisent des querelles de personnes, comportent souvent des parts de vérités qui peuvent éclairer la lanterne des décideurs dans leurs actions. Après la démission du gouvernement le 30 décembre 2020, l’heure est aux supputations sur les profils du futur premier ministre et des ministres. Le Président Roch Marc Christian Kaboré ne devrait pas oublier la nécessité de la dimension géopolitique dans la formation du prochain gouvernement. L’un des candidats à la présidentielle le Pr Soma , avait fait savoir que s’il parvenait à la présidence, il ferait en sorte qu’il y ait au moins un ministre par région. Il s’agit là d’œuvrer pour la cohésion sociale afin qu’une partie du pays ne se sente pas marginalisée dans la gouvernance politique. Aussi, le président Kaboré devrait éviter d’être l’otage de ses amis et parents, qui souvent se servent de lui pour des intérêts personnels au lieu de servir la nation. Dans un contexte sécuritaire où les questions de stigmatisations ethniques et régionales sont dénoncées, le président du Faso devrait faire en sorte de recadrer les choses dans un esprit de cohésion et de réconciliation nationale. Il existe bel et bien des compétences de cadres nationaux, aussi bien à la retraite qu’en service dans l’administration publique, qui peuvent valablement impulser les actions de développement durant le second quinquennat du président Kaboré. Ils sont pétris d’expérience Pas besoin d’aller chercher tout le temps hors de nos frontières, des technocrates souvent déconnectés des réalités nationales pour le gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2020 à 16:11, par Fulbert En réponse à : Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout

    C’est le moment effectivement de proposer des listes de personnes capables d’occuper le poste de Premier ministre et de ministres. Cela peut offrir une large vue au chef de l’Etat pour des choix judicieux. En vérité, la fronde sociale qui a émaillé le premier quinquennat du président Kaboré est grandement due au manque de tact managérial de plusieurs ministres dont les départements étaient régulièrement agités par des frondes syndicales ou de personnels. Il s’agit des ministères suivants : Fonction publique, affaires étrangères, Habitat et urbanisme, santé, communication. Il est reproché aux ministres en charge de ces départements un déficit de dialogue social et un mépris du personnel et des syndicats. On ne saurait bien gouverner ainsi et on crée inutilement des frondes sociales pour perturber la réalisation du programme présidentiel. Il existe dans le pays, des personnalités qui ont su faire preuve de dialogue pour un bon management de services publics qui sont généralement réputés difficiles. Il s’agit du Pr Ouaro de l’éducation nationale, Robert Bibia Sangaré qui a bien géré avec responsabilité les crises estudiantines en sa qualité de DG du CENOU,de même que le CHU Yalgado Ouédraogo.On peut citer aussi le Larlé Naba Tigré,un modèle de promotion de l’agriculture, le Pr Albert Ouédraogo ,ancien ministre ,pionnier de la cause des Burkinabè de la diaspora qui ont pu enfin voter pour la première fois à la présidentielle 2020.Le président Kaboré a maintes fois promis de respecter dans le gouvernement le quota genre de 30% en faveur des femmes. Cela n’est toujours pas concrétisé. Mais s’il nommait une femme au poste de Premier ministre, ce sera un grand pas dans l’esprit de ce quota même s’il n’est pas atteint arithmétiquement. L’ex ministre des finances, Rosine Sory/Coulibaly serait le profil idéal. Elle est dynamique et agit pour des résultats.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Primature : Christophe Dabiré, par défaut ou par raison, incarne une aspiration globale
Reconduction du Premier ministre Christophe Dabiré : "On attend le gouvernement sur le terrain", Eddie Komboigo
Burkina : Christophe Dabiré reconduit au poste de Premier ministre
Burkina Faso : Le gouvernement de Christophe Dabiré est dissout
« L’unité nationale est un bien tellement précieux qu’il ne faut pas que nous la perdions », insiste le Premier ministre Christophe Dabiré
Situation de la nation : Un contraste entre le discours et la réalité du terrain
Situation nationale : Le Premier ministre salue les avancées du pays, malgré l’instabilité sécuritaire
Situation nationale : « Nous avons bien perçu ce projet de déstabiliser le pays en provoquant le chaos », relève le Premier ministre Christophe Dabiré
Discours sur la situation de la Nation : « Qu’on nous rassure que malgré la guerre, il y a de l’espoir », dixit Benewendé Sankara
Situation nationale : Christophe Dabiré attendu à l’assemblée nationale ce jeudi
KDO reçu en audience par le Premier ministre
Vie des institutions : En 2018, le Premier ministère a saisi le Conseil constitutionnel à 21 reprises
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés