Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

TNT au Burkina : Le signal analogique sera entièrement coupé au plus tard le 1er novembre 2019

Accueil > Actualités > Multimédia • Communiqué • mardi 9 avril 2019 à 09h38min
TNT au Burkina : Le signal analogique sera entièrement coupé au plus tard le 1er novembre 2019

Le Premier Ministre, Son excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE a eu une séance de travail à la primature ce lundi 08 Avril 2019 avec le comité de pilotage de la transition de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique. A l’issue de cette rencontre des décisions importantes ont été prises dont celle de l’extinction du signal analogique à compter du 1er novembre.

Le basculement de la télévision analogique à la télévision numérique terrestre sera effectif au plus tard le 1er Novembre 2019 dans notre pays. C’est ce qui ressort de la concertation des membres du comité de pilotage de la transition de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique.

En rappel, la TNT a été lancée officiellement au Burkina Faso le 28 décembre 2017 et compte 17 chaines nationales gratuites.

Ce comité de pilotage est composé du Premier ministre, du Ministre de la Communication et des relations avec le parlement, du Ministre de l’économie, des finances et du développement, du Ministre du Développement de l’économie numérique et des postes, du Ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, du Président du Conseil supérieur de la communication (CSC) et du Président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP.

A l’ordre du jour de cette rencontre, il était aussi question de définir : le montant de la redevance à payer par les éditeurs de services télévisuels (les chaines de télévision), et du modèle économique de la SBT afin qu’elle puisse assurer et faciliter l’accès à l’information sur toute l’étendue du territoire national.

A l’issue de la rencontre, le Ministre en charge de la communication et des relations avec le parlement Remis Fulgance DANDJINOU a exhorté la SBT et les éditeurs de services télévisuels à informer suffisamment les téléspectateurs sur la nécessité d’acquérir les équipements adéquats avant ladite date pour la réussite de ce processus.

SIG

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
4e édition de la Semaine d’information et d’orientation (SIO) : L’ISCOM, l’école supérieure qui forme des professionnels du numérique, était au rendez-vous
L’ARCEP lance une enquête nationale de satisfaction des clients par rapport aux services de communications électroniques et postaux
Diocèse de Ouahigouya : La CIL outille des membres du clergé sur les données personnelles
Régulation des médias audiovisuels : Le CSC signe une convention avec la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc pour l’acquisition d’un système de monitoring
Modification de la loi sur le code pénal : Les associations professionnelles des médias suspendent leur campagne de sensibilisation
Fibre optique dans les Hauts-Bassins et les Cascades : La ministre Hadja Ouattara s’assure du bon déroulement des travaux
Astuce TIC : Pourquoi il ne faut pas publier des photos de votre enfant sur le net
Médias en ligne : Dr Cyriaque Paré reconduit à la tête de l’association
Médias en ligne du Burkina Faso : Une charte adoptée pour balayer la maison
Gouvernance démocratique : Des journalistes à l’école du sondage
Médias et lutte contre le terrorisme : Faut-il interviewer un terroriste ?
Soutenances à l’ISTIC : La communication digitale du MINEFID passée à la loupe d’un impétrant
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés