Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Concours « Ma thèse en 180 secondes » : Geneviève Zabré représentera le Burkina à Lausanne en Suisse

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • vendredi 22 juin 2018 à 19h53min
Concours « Ma thèse en 180 secondes » : Geneviève Zabré représentera le Burkina à Lausanne en Suisse

Le concours d’art oratoire et de communication scientifique dénommé « Ma thèse en 180 secondes » (MT 180) organisé par L’Agence universitaire de la francophonie et ses partenaires, a connu son épilogue dans la soirée du 21 juin 2018 à l’université Ouaga 1 Pr-Joseph-Ki-Zerbo. Pour la finale, onze doctorants étaient en compétition. Ils devraient présenter leurs thèses en 180 secondes. C’est Geneviève Zabré qui a remporté le concours et représentera le Burkina Faso au concours international de MT 180, en Lausanne en Suisse, au mois de septembre prochain.

Présenter la substantifique moelle de sa thèse en 180 secondes. L’exercice n’est pas aisé, surtout qu’il faut le faire dans un langage simple et avec la manière pour convaincre un jury. C’est pourtant ce défi de la qualité que se sont lancé des doctorants dans le cadre du concours international « Ma thèse en 180 secondes » (MT 180), organisé par l’Agence universitaire de la francophonie, en synergie avec ses partenaires.

« Le concours de communication scientifique et d’art oratoire vise à renforcer les compétences des doctorants et à participer à la vulgarisation des résultats de la recherche scientifique dans l’espace francophone », expliquera Théophile Ouangraoua, représentant par intérim de l’Agence universitaire de la francophone au Burkina.

Plus de 40 candidats au départ, onze retenus après un premier tamis. Et en cette soirée du 21 juin, le jury présidé par Yvonne Bonzy, professeur de chimie à l’Université Ouag1 Pr-Jospeh-Ki-Zerbo, avait fort à faire. La structuration scientifique de la présentation, la vulgarisation (faire comprendre une thématique souvent complexe au grand public), la prestance orale, étaient entre autres les critères retenus pour apprécier les candidats.

Tour à tour, les onze candidats se sont défendus. Sur des thèmes différents allant de l’agriculture à l’économie, en passant par l’environnement, la nutrition et le discours syndical, ils ont tenté de convaincre le public et le jury, en présentant les différentes parties de leurs thèses en trois minutes et, ce, en usant parfois d’images pour rendre accessibles et digestes leurs sujets. « Le niveau était très bon », reconnait la présidente du jury qui précise que l’objectif premier est de vulgariser la science qui est souvent compliquée pour le profane.

C’est Geneviève Zabré qui a remporté le concours qui était à sa deuxième édition, avec une moyenne de 17,40 sur 20. Elle a partagé les résultats de sa recherche portant sur l’utilisation des plantes médicinales dans la lutte contre le méthane émis par les petits ruminants, notamment les moutons. En testant l’effet anti-méthanogène des plantes sur les moutons, elle a trouvé que cela pourrait réduire les gaz à effet de serre.

Boukary Nebié, qui travaille sur l’analyse du discours de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B), est arrivé deuxième avec 17,30. Daouda Guébré complète le podium avec 16,10.

Geneviève Zabré défendra donc les couleurs du Burkina le 27 septembre prochain en Lausanne en Suisse, avec un voyage tous frais payés. Elle sera aux prises avec des candidats venus d’un peu partout dans le monde.

En plus du prix du jury composé de 500 000 FCFA, le trophée et bien d’autres lots, elle a aussi raflé les prix du public et celui de la meilleure recherche féminine. Ordinateur, smartphones, routeur wifi lui ont été remis par les partenaires.
Les deux autres lauréats ont également reçu des chèques, des trophées et d’autres cadeaux.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Thèse de doctorat : Inoussa Ky reçoit la mention "Très honorable " pour sa recette pour la production d’aliments pour volaille
Thèse de doctorat d’Inoussa Ky en Sciences biologiques appliquées, option biochimie-technologie alimentaire
Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme au Burkina : Yassiya Sawadogo expose « l’imperfection » du cadre juridique
Paludisme : Un nouveau vaccin s’avère efficace à 77%
Promotion de l’éducation inclusive : Jacqueline Yaméogo soulève la nécessité d’une communication bien ciblée
Université Joseph KI-ZERBO : Soutenance de trois thèses de doctorat unique en Biologie Moléculaire et en Génétique Moléculaire à LABIOGENE
Yssif Bara, auteur de feux tricolores solaires : « L’Etat ne m’a jamais approché pour un partenariat »
Recherche scientifique : Le ministre délégué Maminata Traoré Coulibaly encourage le Groupe de recherche et d’action en Santé (GRAS)
Soutenance de thèse de doctorat : Marcel Zerbo analyse l’influence de la gouvernance scolaire sur la qualité de l’enseignement au sein des établissements catholiques à Ouagadougou.
Éducation : Facteurs de performance des établissements d’enseignement et acquisitions scolaires
Enquête en ligne dans le cadre de la préparation d’une thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication
Soutenance de thèse de doctorat : Tahirou Sanou, secrétaire permanent de l’ARCOP, scrute les procédures de la commande publique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés