Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

11 décembre 2018 à Manga : Plus de 26 milliards prévus pour la réalisation des infrastructures

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 8 avril 2018 à 15h30min
11 décembre 2018 à Manga : Plus de 26 milliards prévus pour la réalisation des infrastructures

Le ministre de l’administration territoriale a au nom du Premier ministre procédé le samedi 07 avril 2018 au lancement officiel des réalisations des infrastructures du 11 décembre 2018 à Manga. Dans la capitale de la région du centre-sud, les populations se sont massivement mobilisées avec à leur tête les autorités coutumières, administratives et religieuses. Déjà, elles attendent toutes avec enthousiasme la fête nationale.

Plus de 26 milliards de francs CFA, c’est le montant que le gouvernement burkinabè va injecter dans la réalisation des travaux de la fête du 11 décembre 2018 à Manga dans la région du Centre-Sud. Ce samedi 07 avril 2018 à Manga dans la cité de l’épervier, le ministre de l’administration territoriale a lancé officiellement le début des travaux de constructions des différentes infrastructures au nom du Premier ministre. Il a avec son collègue des sports Daouda Azipiou, les autorités et forces vives de la région, procédé à la pose de la première pierre de la salle polyvalente de Manga. Dans 7 mois, la commune de Manga aura une salle de 500 places bien équipée.
Le gouvernement innove pour la fête du 58e anniversaire de l’indépendance
Au-delà de la salle polyvalente, beaucoup d’autres infrastructures seront réalisées.

L’innovation majeure de cette année est la réalisation d’infrastructures dans les autres provinces autres que le chef-lieu de région selon Khalil Bara, secrétaire permanent du 11 décembre. Ainsi, les provinces du Nahouri et du Bazèga auront-elles aussi des infrastructures. Il s’agit essentiellement des infrastructures sportives, scolaires, sanitaires, militaires, environnementales… Des logements sociaux et économiques sont prévus également. En plus de cela, le gouvernement compte réhabiliter certains bâtiments aussi sanitaires que scolaires. On n’oublie pas non plus les infrastructures routières. A l’occasion du 11 décembre, Manga aura 30 kilomètres de bitume, 4 kilomètres chacune pour Pô et Kombissiri.

Les partenaires mobilisés pour la réussite de la fête nationale

Pour la réalisation des différents chantiers, des partenaires se sont manifestés. Au niveau étatique, le gouvernement a instruit chaque ministère à faire des réalisations. Ainsi tous les ministères ou presque ont déjà déposé leurs contributions pour que la fête soit belle. La CNSS va par exemple construire les logements sociaux. D’autres sociétés d’Etat comme la SONABEL, l’ONEA vont aussi apporter leur contribution. Mais pour que la fête soit belle, le ministre a invité les entrepreneurs à travailler à ce que les délais soient respectés. En plus, Simeon Sawadogo mise sur des réalisations de qualité. Enfin, le patron du territoire burkinabè a souhaité et insisté que les entrepreneurs utilisent la main-d’œuvre des jeunes de la région du Centre-Sud. Cela n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd puisque l’entrepreneur du jour compte employer la main-d’œuvre locale et promet de livrer un travail de qualité et dans les délais.

Les populations du Bazèga, du Nahouri et de Zoundwéogo promettent une fête nationale réussie jamais égalée

Les populations se sont approprié la fête nationale. Elles se sont mobilisées derrière leurs autorités. Le chef de Manga, Naaba Kiiba 2, le chef de Kombissiri, le popê de Po étaient bien présents. Le premier a au nom de ses sujets et collègues chefs rassuré le gouvernement de l’adhésion de la population à la cause nationale. Quant au maire de Manga, tout en saluant l’initiative du gouvernement, il a rassuré que sa ville va réserver un accueil chaleureux aux invités de marque qui viendront. Avec l’ensemble des populations, le Centre-Sud compte réussir la fête nationale. Rendez-vous donc pour le 11 décembre à la cité de l’épervier pour la fête.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
UFC-Dori : Bâtir des ponts entre les jeunes à Ouaga
Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso : Dr Nao Nédié reconduit à la tête du bureau régional du Centre
30e anniversaire de la CARFO : 10 millions de F CFA pour le CHU Yalgado-Ouédraogo
Kaya : Le Centre régional de transfusion sanguine inauguré
Situation nationale : Les « Mouvements spécifiques » prônent la vérité, la justice et la réconciliation
Militaires et policiers radiés de 2011 : Ils rejettent l’aide spéciale annoncée par le gouvernement
Bassolma Bazié au Patronat burkinabè : « Ce qui manque dans notre pays, c’est le dialogue social franc »
Caravane de l’UFC-Dori : Les pèlerins de la paix sont arrivés à Ouagadougou
Manifestation du 16 septembre 2019 : Le MBDHP appelle à la mobilisation
Fondation Konrad-Adenauer Une formation pour aider les femmes à identifier les secteurs porteurs
Secteur agro-sylvo-pastoral : Le programme AgriNova pour faciliter l’accès au financement
Suspension des importations de l’huile et du sucre : Le groupement professionnel des industriels salue la décision du gouvernement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés