Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

Accueil > Actualités > Multimédia • • vendredi 8 mai 2015 à 01h38min
Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

Le Conseil supérieur de la communication suspend les émissions d’expression directe sur les radiodiffusions sonores et télévisuelles à l’exception des programmes portant sur la santé et ceux à caractère ludique, sentimental et culturel.

Le Conseil supérieur de la communication a décidé, au cours de sa session extraordinaire du mercredi 06 mai 2015, de suspendre les émissions d’expression directe sur les médias audiovisuels pour une durée de trois (03) mois à compter du jeudi 07 mai 2015.

Cette décision fait suite aux nombreux dérapages constatés dans la conduite et le contenu desdites émissions malgré les actions pédagogiques entreprises à l’endroit des animateurs et du public. Elle est particulièrement motivée par le souci d’assurer un climat apaisé et propice à la cohésion sociale en cette période sensible de la vie de notre pays. La suspension de ces émissions vise à circonscrire les graves atteintes aux droits, à l’honneur, à la dignité d’autrui ainsi qu’à l’ordre public fréquemment constatées dans ce type de programme.

Les émissions d’expression directe, bien conduites, constituent des espaces de liberté pouvant contribuer à forger une opinion citoyenne, à sensibiliser et à former le public pour une participation aux efforts de construction de la nation. Cette mesure de suspension ne concerne pas les émissions sur la santé et celles à caractère ludique, sentimental et culturel à condition qu’elles demeurent dans leur objet.

La présente décision s’applique sur toute l’étendue du territoire national et les éventuels contrevenants s’exposent aux sanctions prévues par les textes en vigueur.

La Direction de la Communication et des Relations publiques
Contact : 50 30 11 24, poste 152 ou au 70 54 82 84

Vos commentaires

  • Le 8 mai 2015 à 06:16, par Petite Reine En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Sage décision, surtout quand on ne dispose pas de mécanisques efficaces ni de moyens pour sanctionner individuellement chaque dérapage.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 06:33, par sidpawetta En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Comme beaucoup l’on déjà dit. C’est un recul des libertés et de la démocratie. Et c’est cette liberté d’expression au sens large qui a permis de chasser le président Comparé. Que la lutte commence

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 06:58, par sansanbou En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    C’est dommage cette manière d’agir. Cela dénote de l’impuissance de l’autorité. Pourquoi cette punission collective ? Lors d’un débat , celui qui dérape peut être ramené à l’ordre et possible poursuivi à la justice au lieu de cette fuite en avant . Cela prouve qu’on n’est pas pour la liberté d’expressions dans un pays qui se démocratique. Il faut aussi enlever tous les feux tricolores et on ne parlera plus d’incivisme à la circulation.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 07:27, par MOREBALLA En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Quelle myopie dans l’appréciation et de l’appréhension de la présente situation sociopolitique ou les acteurs sans exception perdent les pédales. Nous nous rassurons, que la seule certitude qui vaille en cette période est l’égalité et l’équité dans le traitement de toute la chaîne politique, juridique, communicative, économique ...N’offrons point de raisons au lit de la chienlit par nos propres calcules malsains. D’or et déjà, nous pouvions affirmer sans état d’âme que la transition à perdu la crédibilité de traitement égalitaire, et, avec forte odeur d’influence d’acteurs politiques de la haine. Les mêmes causes produisent les mêmes effets, dit l’adage, pour dire, le système COMPAORE a perduré plus d’un quart de siècle, et ceux sont les mêmes acteurs de la présente transition, qui, avaient tout mis en oeuvre. Aujourd’hui plus jamais les mêmes se reconstruisent une nouvelle gîte, avec toujours les mêmes matériaux à l’exception de la couleur ; et pour fin de tromper que ceux qui ne voit pas au delà du bout de leur nez. Il aurait pas été question de la crise de 2011 et insurrection d’octobre sans un liberté expression de la presse dans son entièreté , y compris les internautes et les libres interventions en direct. Nous affirmer sans le risque de nous tromper que cela restera la dernière suspension hideuse que le CSC aurait pris.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 07:42, par Mninda En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Madame Nathalie SOME et autres membres du CSC ,un million de fois félicitations pour cet acte très courageux, responsable et salvateur .La liberté d’expression ne saurait être un moyen de délation ,de jalousie ,et de dénigrement généralisés. Il fallait vraiment civiliser ces émissions et rester stoïques quelques soient les attaques dont vous serez l’objet dans les jours à venir .

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 07:45, par NEBIE En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Bravo ! Il était temps ... Evitons certains dérapages. Ne confondons pas liberté, libertinage et pagaille !...
    Félicitations et continuez ainsi ! Surtout, pas de quartier pour les contrevenants !...

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 08:20, par MOMO En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    BRAVO DU COURAGE

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 08:37, par yidga En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    On a bien dit que cette mesure de suspension ne concerne pas les émissions sur la santé et celles à caractère ludique, sentimental et culturel. Donc sur l’aspect politique surtout avec la situation nationale actuelle, il faut l’accepter. Ceux qui parle de liberté d’expression, chose inculquée par les occidentaux et que nous prenons à la lettre sans regarder à nos réalités, mentalités et niveau d’instruction, c’est dommage ! Même dans les pays occidentaux il disent "liberté d’expression", mais ils ajoutent "pourvu que ce soit fait dans les règles et domaines circonscrits par la loi". Et vous savez ce que le loi dit ? C’est là toute la question. Chez nous on crie "liberté d’expression" au hasard.

    Savez vous ce qui a exacerbé le génocide au Rwanda ? Cherchez et lisez. On a même pas besoin d’expliquer tout ça même. Tout Burkinabè conscient et honnête sait que les émissions d’expression directe, surtout sur la politique, véhiculent des rumeurs. Rien de fondé. ça DEVRAIT servir aux gouvernants et au forces de l’ordre de pistes pour enquêter. Mais malheureusement ça sert aussi de base pour certains pour semer la zizanie, des troubles et pour sortir faire des réclamations non fondées. En cette période exceptionnelles que traverse le Burkina. il est vraiment mieux de les suspendre.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 08:48, par Mminga En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Fuite de responsabilité, manque de volonté, peur d’agir !!!! que puis-je dire d’autres...
    c’est comme empecher les motos de rouler parceque ça cause des accidents, interdir les marches parcequ’on peut destituer un regime....
    sanctionner les vrais auteurs, Poursuivez les coupables, arretez quiu de droit

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 09:26, par Reno En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Décision pleine de sagesse.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 09:54, par Saaga GNAGDGOLMA En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    TRÈS SAGE DÉCISION CAR C’ÉTAIT VRAIMENT N’IMPORTE QUOI AU NIVEAU DE CERTAINES RADIO FM. LIBERTÉ D’EXPRESSION NE SIGNIFIE PAS QU’ON PEUT DIRE N’IMPORTE QUOI SURTOUT SUR LES ONDES !!!
    CETTE DÉCISION PERMETTRA D’ÉVITER BEAUCOUP DE CHOSES QUI ALLAIENT TRÈS CERTAINEMENT ARRIVER UN JOUR AVEC CE QU’ON ENTENDAIT DANS CERTAINS MÉDIAS !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 09:58, par lesage En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Qu’est ce que les gens appellent liberté d’expression ? la mauvaise foi de certaines personnes est manifestement notoire lorsqu’ils s’insurgent contre cette décision du CSC en arguant que c’est un recule de la liberté d’expression ! Moins de 2% de personnes( même dans les rangs des "journalistes" )savent réellement ce qu’est la liberté d’expression ! les médias peuvent tester cela par un micro trottoir !
    - je rappelle que lors des attentats du 11 septembre 2001 à New York, aucun média américain n’a présenté de façon notoire les corps des milliers de morts. Etes vous plus libre que les américains ?.
    - L’assassina du Président Kadhafi a été relayé par nos médias africains et en particulier ceux des pays francophones. Pis, même le cadavre a été trainé et présenté par nos soit disant médias libres.
    n’oublions pas une chose : aujourd’hui la colonisation se fait par les médias. Chers frères africains et en particuliers francophones, réfléchissons un peu et faisons des analyses de fond ! si nous voulons que notre cher Faso se relève et continuer sa marche pour le développement, apprécions positivement cette sage décision du CSC qui ne vise que la paix sociale ! le cas contraire nous n’aurions que nos yeux(si ils y restent) pour pleurer .

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 10:21, par boukaré neya En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Chaque fois qu’une telle décision de suspendre des émissions est prise, c’est la démocratie qui recule. Ne pouvait-on pas nommer les radios et les émissions visées et les rappeler à l’ordre ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 10:30, par wenlasida En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Cette décision doit être personnalisée et individuelle. Prenant le cas de la Radio Horizon FM je suis tout a fait d’accord que cette émission puisse y être suspendue car après cinq minutes d’écoute vous vous rendez vite compte du manque de professionnalisme et de sérieux dans les débats. Par contre pour Oméga je ne comprends pas car c’est du sérieux la bas. j’invite donc le CSC à revoir sa copie

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 10:36, par Pidam-mi En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    C’est une très bonne chose qu’est cette initiative du CSC. Vraiment Mesdames et Messieurs courage à vous et continué dans ce sens. Car l’homme prudent voit le mal venir de loin. C’est courageux et c’est responsable ! BRAVO !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 10:36, par yidga En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Internaute Nr 9 (Mminga), vous ne savez pas ce que vous racontez. Peut-être que vous êtes de ceux-là qui utilisent justement ces émissions pour mettre le pays à feu et à sang !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 10:47 En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    A QUI PROFITE CETTE SUSPENSION ?
    EN TOUT CAS PAS LE PEUPLE !
    LE PREMIER PILLÉ DE LA DÉMOCRATIE VIOLE.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 11:03, par eliane En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Je félicite cette courageuse décision du CSC,j’ai été très soulagée par cette décision car j’avais peur pour mon pays au vu de la tournure que prenait les choses,c’était une véritable cacophonie avec des animateurs zélateurs, qui soufflaient le chaud et le froid, sans oublier ce tonton dictateur, animateur, propriétaire de radio qui dictait ses desiderata a ses auditeurs .Bref félicitation au CSC pour cette décision salvatrice ,on ne construit pas une nation dans la délation ni dans les injures et autres intrigues ,mon souhait le plus cher serait que cette décision soit pérenne au nom de la sauvegarde de la cohésion nationale en attendant que les uns et les autres aient la culture de la tolérance et de la fraternité constructive.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 11:15, par Adams En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    C’est tout simplement une entrave au libertés publiques et un récul de la démocratie.Mais comme les mêmes causes produisent les mêmes effets,je suis sûr que le peuple Burkinabé en tirera toutes les leçons et réagira en temps opportun.la transition est en traint de confirmer son échec.Elle ne prend pas les décisions ue le peuple lui demande de prendre ;elle contourne les problèmes et veut maintenant affronter le peuple.Gare à ceux qui veulent reinstaurerun pouvoir dictatorial au Burkina.On les aura.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 11:17, par Sacré-coeur En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Bien fait et bien dit.

    Il ne faut pas permettre à des gens qui trouvent leur compte dans le désordre de toujours profiter pour saper nos efforts collectifs.
    Y’a des radios privées en Côte-d’Ivoire et y’a même celui qui a initié le désordre et mettre le pays en rétard également pendant 27 ans làbas. Ceux qui ne peuvent pas suivre la marche de notre révolution peuvent y aller ailleurs. Dans un examen c’est pas tous les candidats qui s’en sortent.
    BRAVO A LA TRANSITION.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 11:18, par Ouezindoudou En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Suspendre ces émissions ne saurait être la solution au problème. Que faites-vous des réseaux sociaux ou pilulent toutes sortes d’informations sans fondement ? Allez-vous fermer Facebook, Twiter et autres ? C’est avec ces appels au cours de ces émissions que le Burkinabé lambda est mis au même pied d’égalité que les citadins. Alors laissons les savoir ce qui se passe dans leur pays. Dans tous les cas la justice mets des innocents en prison ; est ce pour autant qu’on doit la supprimer, les médecins commettent des erreurs qui entrainent la mort de certains malades est ce que l’ordre des médecins demande une suspension générale d’exercer de 3 mois au corps ? Cherchons comment soigner la plaie et non comment isoler le malade de la société !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 11:20, par Incompréhension En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    C’est une fuite de responsabilité sinon pourquoi une sanction collective. Il suffisait de punir les médias fautifs. C’est dommage. Les explications données par le représentant du CSC hier à la RTB n’ont pas convaincus.
    Les conseillers oublient qu’ils ont été nommés par le pouvoir déchu. Ils doivent montrer leur professionnalisme sinon on peut vite les accuser de travailler pour le pouvoir déchu.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 12:11, par Sacré-coeur En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Bien fait et bien dit.

    Il ne faut pas permettre à des gens qui trouvent leur compte dans le désordre de toujours profiter pour saper nos efforts collectifs.
    Y’a des radios privées en Côte-d’Ivoire et y’a même celui qui a initié le désordre et mettre le pays en rétard également pendant 27 ans làbas. Ceux qui ne peuvent pas suivre la marche de notre révolution peuvent y aller ailleurs. Dans un examen c’est pas tous les candidats qui s’en sortent.
    BRAVO A LA TRANSITION.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 12:12, par lesage En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Nathalie Somé, ns voulons avancer et si vs êtes l’obstacle, ns allons vs franchir avec tous les moyens possibles. Même au pire moment, Blaise n’a pas fait suspendre les émissions en directes le traitant de tous les noms. Ceux que tu es entrain de protéger, ns les connaissons. Les auditeurs viendront te demander des comptes soit sùr. Le Burkina d’hier n’existe plus. Ne nous prends pas pour des imbéciles. Ns savons pourquoi tu as pris cette décision. Ns restons vigilants. A bon entendeur ns restons debouts !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 14:21 En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Au nom de quelle liberté d’expression devrions ns tolérer un tel dérapage ?
    Sage décision du CSC. Ce n’est pas parce qu’une situation ns arrange que ns devons perdre notre sens de l’objectivité. Encore mes félicitations au CSC.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 14:25, par eK27 En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    C’est dommage que la transition veuille "attacher la bouche" de la population qui a été à la base de leur arrivée au pouvoir. Pourquoi avoir peur de l’opinion de sa population ? Je pense que le peuple doit se lever pour dire non à cette volonté d’imposer la pensée unique dans notre pays. Vive la démocratie et vive la liberté d’expression !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 15:04 En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    C’est une tres bonne decision. Merci a Mme Nathalie Some et aux membres du conseil. Ceux qui parlent de recul de liberte d’expression ne savent pas de quoi ils parlent, ni du danger que representent ces emissions d’expression directe, pire ils savent meme pas ce que c’est que ces emissions, alors svp informez vous avant d’intervenir sur des sujets. Quand meme soyons serieux, on est d’accord pour des critiques constructives qui enrichient l’apport de l’opinion publique....Mais pas des gens qui appellent pour raconter du n’importe quoi sans fondement sans qu’on ne puisse meme controler les interventions !!! Ceux qui sont contre cette suspension sont les sorciers qui veulent voir le tissu social se dechirer au BF comme l’internaute 24 dit lesage....Felicitations au CSC !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 16:54 En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Bravo CSC pour cette décision sage et courageuse. Continuez comme ça pour un Burkina meilleur. vous serez sujet d’attaques et d’injures mais fermez les oreilles et continuez dans ce sens, les insultes n’ont jamais tué personne. Félicitation à Nathalie SOME et aux autres conseillers pour cette sage décision. Il faut que les gens comprennent qu’ils ne doivent pas profiter des émissions d’expressions directes pour se régler des comptes en se cachant sous des idenditités bidons. Il faut que ça cesse tout ça ! ceux qui se plaignent sont ceux-là même qui derrangent. Le jour viendra où ils serront eux-même insultés outragés à travers les ondes et c’est ce jour là ils comprendront pourquoi le CSC a pris cette décision. Encore GRAND BRAVO CSC.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 17:44, par Apolitique En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    La première justification de l’homme de la rue que j’ai entendu ce matin :" c’est une du CDP cette nathalie SOME, elle prenait part aux réunions mêmes".
    De mon analyse personnel, je confesse que j’écoutais "ca va, ca ne va pas" chaque matin sur une radio de la place, il y avait des dérapages certes, mais il y avait des interpellations fondées qui permettaient aux autorités de rectifier le tir sur bons nombres de sujet. je note le non professionnalisme de certains animateurs, oui, mais est ce qu’il faille aller à une décision ultime et généralisée !!!!
    Ses émissions, permettaient à beaucoup de personnes d’extérioriser leur mécontentement et de le partager avec le peuple, qui souvent soit par des conseils ou des éclaircis permettait à ses non compris de se calmer ou d’être orientés.
    Cette décision j’ose croire n’est pas pour déplaire l’ex majorité, ce qui explique la justification facile qu’on veuille donner, mais sincèrement, le CSC pouvait faire mieux et pour l’image de la transition il est souhaitable de recadrer les choses.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 18:37, par El Communicator En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Ouf, enfin une décision qui va permettre aux uns et aux autres de réfléchir réellement sur la façon de parler sur les médias. Il y a eu tellement de dérapages ces temps-ci sur nos radios. La paix n’a pas de prix, même s’il faut restreindre quelques libertés pour qu’on puisse avancer, il faut le faire !
    D’aucuns se plaignent de ce que le CSC aurait dû cibler les médias fautifs pour les sanctionner.
    Eh bien, cette décision n’est pas une sanction, mais une mesure préventive pour préserver la paix et la cohésion sociale. Aussi, elle ne touche pas à l’ensemble des émissions interactives. En effet, les émissions ludiques, sentimentales comme confidence ou folie folie ou encore les émissions culturelles, n’entrent pas dans le champ de cette décision.
    Enfin, les différents fora d’internaute ne sont pas visés.
    Nous croyons que cette décision sonne plutôt le glas de la réflexion que l’on devra menée sur la conduite des émissions en cause en vue d’amener aussi bien les auditeurs que les animateurs à bien les conduire.
    C’est pourquoi, il est important que les citoyens comprenne le bien fondé de celle-ci.
    Ensemble soutenons l’action des sages du CSC.
    Vive la paix au Faso et bravo à l’équipe du CSC pour cette mesure courageuse !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 18:45, par Nba bonga En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    C’est quoi ça ? je ne suis pas du tout d’accord avec la CSC.... Nathali doit revoir sa decision
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 20:32, par Ka En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Je suis d’accords avec le CSC, car des journalistes partisans désinforment les décisions de l’équipe de transition qui risque de remettre le feu à notre pays, par exemple la modification du code électoral dont des journalistes amateurs des radios broussards désinforment la décision de l’équipe du CNT au profit des ennemis de l’alternance politique et économique de notre pays par les jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 22:50, par c’est koi ca encore En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Lache decision.Et c’est le qualificatif le plus gentil que je trouve.autant dire que nous sommes en periode d’exeption.
    Some,si tu pense que comme ca nous allons"la boucler" parce que ca derange tes potes,tu tire carrement a terre.
    Si la transition travaille,nous allons les feliciter.Si c’est pa le cas,ns le dirons.Kelk1 a dit"malheur a ceux qui baillonne leur peuple".
    Que some sache que des gens comme Norbert Zongo ont accepter le sacrifice ultime pour que le burkinabe puisse dire ce kil pense.Nous serons indigne d’accepter ta decision.
    ATTENTION,notre insurrection est en train d’etre confisquer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2015 à 23:37 En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Ceux qui disent qu’au temps de Blaise, on n’a jamais suspendu de telles émissions sont peut-être des jeunes nés de la dernière pluie. On se rappel qu’aux premières années de l’ouverture de radio Horizon FM, il y avait une émission dénommée "C’est pas sérieux" qui été interdite, par le régime de Blaise. Et pourquoi ? A cause des injures, la délation, ... contre certaines autorités dont la mise en cause était quelque fois fondée. Personne n’a bronché à l’époque et pourtant c’était aussi une émission très prisée du public.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 12:46, par RANCE En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Laissez nous nos émissions en direct ; c’est un exutoire pour nous le peuple, vous avez peur de quoi, de toute façon nous allons trouver d’autres moyens pour dire nos pensées et préoccupations sur la situation nationale, MALHEUR A CEUX QUI BAILLONNE LE PEUPLE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 14:02, par Yadbilo, le vrai En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    Nathalie SOME a certainement oublié cette phrase qu’elle a elle-même prononcé lors de son installation : « Je mettrai mon temps, mon intelligence, mon énergie et mon dévouement, sans me faire prier, au service de régulation des médias et de la promotion de la liberté de la presse au Burkina », lui a rétorqué la nouvelle présidente, Nathalie SOME/HIEN.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 18:03, par sidnoma En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    internautes Mninda ; Nébié et Mmo vous devez être des néo-cdpistes qui ne supporte pas la vérité que le peuple crache sur la COMPOROSE fabriqué depuis 27 ans.

    CSC hééiii ! N’GAO ne joue pas à ce jeu de privation de liberté d’expression car s’il n’ya pas gain de cause nous allons nous exprimer autrement car nous avons appris avec NORBERT ZONGO qu’on ne donne pas la parole à quelqu’un mais quelqu’un arrache la parole. A bon entendeur salu. donc vite revenez à la raison avant que nous arrachons la parole pour nous exprimer et se sensibiliser mutuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 18:10 En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    curieuse decision .apres avoir pris la carte du mpp mde veut clouet le bec aux gens qui n’aiment pas les traitres fondateurs du parti.n’oublie pas que tu n’as rien fait pour ceux qui t’on propose a ce poste.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2015 à 21:11, par DIVRAI En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    La dictature continue. Reveillons nous

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai 2015 à 20:12, par KIRIKOU DE BURKINDI En réponse à : Médias : le CSC Suspend les émissions d’expression directe

    MÊME SOUS BLAISE COMPAORE, ON POUVAIT DIRE CE QU’ON PENSAIT. COMMENT PEUT-ON RECULER APRÈS UNE RÉVOLUTION POUR PLUS DE LIBERTÉ ET DE DÉMOCRATIE ?
    Camarades, si on nous a permis d’insulter les tripatouilleurs pendant 06 premiers mois de la Transition sans problème, et que subitement on trouve qu’il y a risque de dérapage AUJOURD’HUI, la question est la suivante : QUE NOUS PRÉPARENT LES OPPORTUNISTES QUI ONT USURPÉ NOTRE RÉVOLUTION ?
    Si c’est pour tenter de prolonger cette Transition déviante sans que nous ne puissions crier au scandale et appeler à l’insurrection, c’est peine perdue...
    IL Y AURA UNE AUTRE TRANSITION DANS CE PAYS.
    QUI VIVRA VERRA...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Innovations technologiques : MIFOM, une nouvelle application pour la sécurité des enfants
Bobo-Dioulasso : L’Initiative pour la transparence et l’efficacité de la commande publique présentée aux journalistes
Ministère du Développement de l’économie numérique : Les Services informatiques de l’administration publique en conclave
Médias : Le Conseil supérieur de la communication du Niger dans les locaux de Lefaso.net
Télédiffusion : Fin du signal analogique pour la télévision nationale du Burkina
Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso : Aïssata Sankara élue coordonnatrice du pool des formateurs et experts associés
17e réunion du Réseau francophone de la régulation des télécommunications : La qualité de services au centre des échanges
TIC : M’Data Telecom en opération de charme avec des chefs d’entreprises
Téléphonie mobile : Télia informatique se lance dans la vente et la maintenance de smartphones Samsung
10e édition du Hackathon 226 : Le projet « L’œil du Burkina » remporte la compétition
Lefaso.net : Un studio pour relancer la WebTV à l’occasion du 16e anniversaire du site
Crise dans les médias publics : « C’est le gouvernement qui traine les pieds », selon le SYNATIC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés