Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

FRSIT 2012 : Opérateurs économiques et chercheurs se rapprochent pour vulgariser les innovations

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • • lundi 8 octobre 2012 à 17h12min
FRSIT 2012 : Opérateurs économiques et chercheurs se rapprochent pour vulgariser les innovations

En marge de forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques (FRSIT) se tient le forum technologique d’Afrique de l’ouest et centrale pour l’exploitation industrielle des résultats de recherche en Afrique intitulé « Africa Techno » à Ouagadougou. Initiée par le secrétariat permanent du FRSIT, l’IRD, l’OAPI et le CIRAD en partenariat avec la société Astrium, cette rencontre a pour objectif de rapprocher les opérateurs économiques des chercheurs, inventeurs et innovateurs afin d’aider à valoriser les résultats de recherche. Présentation de technologies, rencontre « B to B » et formations sont au menu d’Africa Techno 2012 qui a ouvert ses portes ce lundi 08 octobre.

La recherche scientifique produit des résultats au Burkina et en Afrique. Mais, il y a encore des difficultés pour que cette recherche serve au développement des pays. Il se pose des problèmes de communication. Il manque également des associations profitables entre chercheurs et opérateurs économiques pour aider à développer et vulgariser les résultats de recherche. Pourtant, « ce n’est qu’avec cette association entre les entreprises, les chambres de commerce et les chercheurs que les résultats de la recherche pourront être appliqués », soutient Jean-Marc Leblanc, représentant de l’IRD au Burkina (Institut de recherche pour le développement).

Que la recherche faite au Burkina serve véritablement à l’innovation et au développement, c’est là une des priorités que s’est assigné le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation du Burkina Faso. Pendant ces journées consacrées à Africa Techno, les chercheurs sont invités à présenter leurs offres technologiques à des entreprises et à des chambres de commerce de façon à essayer d‘intéresser des entrepreneurs qui peuvent voir qu’il y a des résultats de recherche qui sont produits au Burkina Faso, qui peuvent apporter du profit et servir au développement. « Nous essayons de mettre ensemble ces deux groupes que sont les chercheurs qui trouvent véritablement et les entreprises qui fabriquent sur la base de connaissance », affirme Jean-Marc Leblanc.

C’est la secrétaire générale du ministère de la recherche scientifique et de l’innovation (MRSI), madame Hassanata Millogo. Il y a beaucoup de résultats générés par la recherche, malheureusement ces résultats ne sont pas connus du public, beaucoup sont dans les tiroirs. « Des rencontres de ce genre permettent de rapprocher les opérateurs économiques aux chercheurs pour une valorisation de nos produits de recherche », se convainc la secrétaire générale du MRSI.

Après les rencontres d’affaires, une formation est prévue à l’intention des chercheurs, innovateurs et autres inventeurs.

La rencontre se tient à l’hôtel Somketa où sont présentés des produits innovants tels qu’INNOVA Tech (produit de gestion des déchets solides et biomédicaux), AIRTAE (un procédé technique de substitution des déchets plastiques au bois, ciment et fabrication fer), la mini centrale solaire (rembobinage et d’appareil à énergie solaire)…

Moussa Diallo

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Thèse de doctorat : Inoussa Ky reçoit la mention "Très honorable " pour sa recette pour la production d’aliments pour volaille
Thèse de doctorat d’Inoussa Ky en Sciences biologiques appliquées, option biochimie-technologie alimentaire
Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme au Burkina : Yassiya Sawadogo expose « l’imperfection » du cadre juridique
Paludisme : Un nouveau vaccin s’avère efficace à 77%
Promotion de l’éducation inclusive : Jacqueline Yaméogo soulève la nécessité d’une communication bien ciblée
Université Joseph KI-ZERBO : Soutenance de trois thèses de doctorat unique en Biologie Moléculaire et en Génétique Moléculaire à LABIOGENE
Yssif Bara, auteur de feux tricolores solaires : « L’Etat ne m’a jamais approché pour un partenariat »
Recherche scientifique : Le ministre délégué Maminata Traoré Coulibaly encourage le Groupe de recherche et d’action en Santé (GRAS)
Soutenance de thèse de doctorat : Marcel Zerbo analyse l’influence de la gouvernance scolaire sur la qualité de l’enseignement au sein des établissements catholiques à Ouagadougou.
Éducation : Facteurs de performance des établissements d’enseignement et acquisitions scolaires
Enquête en ligne dans le cadre de la préparation d’une thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication
Soutenance de thèse de doctorat : Tahirou Sanou, secrétaire permanent de l’ARCOP, scrute les procédures de la commande publique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés