Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Jazz à Ouaga 2009 : C’est parti pour dix jours de soirées riches en sonorités blues et jazz .

Accueil > Actualités > Culture > JAZZ A OUAGA 2009 : Du 24 avril au 02 mai • • mardi 28 avril 2009 à 01h26min

La 17èmè édition de Jazz à Ouaga a débuté ce vendredi 24 avril 09 dans la salle du Centre Culturel Français Georges Méliès de Ouagadougou devant une foule des grands jours. Cette première soirée à été dirigée de main de maître par le violoniste français Didier Lockwood.

Didier Lockwood, David et Thomas Enko, Caroline Kajacski, Yasmine Solar, Nouss Nabil, tel a été le menu de la première soirée du festival Jazz à Ouaga 2009. La soirée dirigée de main de maître par le célèbre violoniste français a tenu toutes ses promesses au regard des acclamations nourries d’un public connaisseur majoritairement composé d’expatriés.

Accompagné par sa femme et ses deux fils David et Thomas respectivement chanteuse classique ,trompettiste et pianiste , le violoniste français a tenu la salle du grand Méliès en liesse. Le public, fin connaisseur, a pu déguster des chansons tantôts issus du répertoire bien fourni du musicien, tantôts interprétées avec maestria par Didier Lockwood accompagnés de musiciens burkinabé et d’ailleurs.

Les mélomanes ont eu droit à des interprétations de grands classiques du jazz dont John Coltrane, Miles Davis et bien d’autres.
Le duo de Didier Lockwood et du musicien burkinabé Nouss Nabil a une de fois plus permis de comprendre la relation entre le jazz et la musique africaine cette musique où le jazz puise son inspiration.

C’est d’ailleurs pour cette raison que se tiendra pour la première fois en Afrique le Django d’or, une compétition qui permettra de récompenser les meilleurs jazzmen d’Afrique. A l’initiative de Didier Lockwook, Cette première édition se tiendra en 2010 en marge de la 18ème édition du festival Jazz à Ouaga.

La cérémonie de lancement de cette 17ème édition s’est déroulée en présence de certains membres du gouvernement burkinabé.et de certaines institutions présentes dans notre pays.

Marie-Chantal Bouda

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés