Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Jazz à Ouaga 2009 : Le "Jazz-Hop", l’innovation de la XVIIe édition

Accueil > Actualités > Culture > JAZZ A OUAGA 2009 : Du 24 avril au 02 mai • • lundi 20 avril 2009 à 01h42min

L’Association Jazz à Ouaga, initiatrice du Festival international de musique Jazz à Ouagadougou a convié samedi 18 avril 2009, les journalistes à un point de presse sur la XVIIe édition prévue du 14 avril au 2 mai 2009. Il est ressorti des échanges que l’innovation majeure, cette année, est l’instauration du "Jazz-Hop".

Du 24 avril au 2 mai 2009, les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso accueilleront la XVIIe édition du festival Jazz à Ouaga. Initié annuellement voilà maintenant dix sept ans par l’Association Jazz à Ouaga du président Jean-Marie Djiguimdé, ce festival ancré sur la promotion de la culture jazzistique sera placé sous le thème : "Musique,

facteur de développement touristique". Selon le président Jean-Marie Djiguimdé, il s’agit là de partir de la musique assez florissante au Burkina Faso pour développer un certain nombre d’activités basées sur les riches traditions musicales et culturelles de notre pays mais aussi faire en sorte que l’industrie musicale puisse jouer son rôle dans l’expansion des activités commerciales et touristiques.

Jazz à Ouaga 2009 prévoit comme activités essentielles, une série de concerts riches en sonorités blues et jazz pendant 10 jours. Pour ce faire, l’affiche des soirées présente des noms célèbres comme Cheick Tidiane Seck (Mali-France), Didier Lockwood (France), Tcheka (Cap-vert), Mali Project Trio (Allemagne-Mali), Steve Houben (Belgique), Blues Band (Suisse), Harmonica (Algérie), etc. Une autre activité-phare du festival sera la IIe édition du concours de musique, "Jazz performance 2009".

Cette année, près de 20 groupes vont rivaliser de talents pour décrocher le sexo d’or, le sexo d’argent et celui du bronze. Conformément au thème de la XVIIe édition, la caravane du jazz sera menée autour d’excursions musicales dans les cascades de Karfiguela (Banfora), les dunes de sable de Dori et de Gorom-Gorom et les ruines de Loropéni (Gaoua). La nouveauté de la XVIIe édition réside dans la mise en projet de "Jazz-fusion-rap" ou "Jazz-Hop". Il s’agit, selon les organisateurs, de favoriser une résidence de création entre les artistes professionnels de tendance "jazz" et des rappeurs-slamers.

L’enjeu étant de faire naître un répertoire aux colorations musicales à cheval entre le jazz et la musique urbaine hip-hop. A cet effet, des artistes comme Smockey et Toumboudé "saxo d’or 2008) ont été ciblés.
Jazz à Ouaga 2009 connaîtra également des prestations d’artistes-musiciens comme Bonsa (virtuose du kundé) et de la jeune Eudoxie. Pour réussir le pari d’un tel festival, l’Association Jazz à Ouaga a conçu un budget prévisionnel de 78 974 175 F CFA. Mais comme toujours, les sponsors se font désirer. Gageons que de véritables mécènes feront en sorte que les fans du jazz puissent vivre dix jours de folle ambiance dans cette musique qui adoucit les mœurs.

Ismaël BICABA (bicabai@yahoo.fr)

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés