Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Paix sous-régionale : Des marcheurs ivoiriens au Burkina

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • mardi 17 février 2004 à 08h37min

Dans le communiqué ci-dessous, l’association des Ivoiriens
réfugiés et demandeurs d’asile au Sénégal (AIRDAS) fait un
bilan partiel de sa marche pour la paix partie de Dakar le 3
décembre 2003 et qui l’a déjà conduit au Mali et au Burkina.

Nous sommes l’Association des Ivoiriens réfugiés et
demandeurs d’asile au Sénégal (AIRDAS). Depuis le 19
septembre 2002, la Côte d’Ivoire traverse une crise
socio-politique. Les efforts pour ramener la paix dans le pays
n’ont pas manqué. Hélas ! Cette crise perdure jusqu’à ce jour.

C’est pour apporter notre pierre à l’édifice de paix qui est en
cours que nous, jeunes de l’AIRDAS, avons initié une marche
appelé MARCHE POUR LA PAIX en Côte d’Ivoire et dans la
CEDEAO. Nous avons décidé de parcourir à pied les pays que
sont le Mali, le Burkina Faso, le Ghana et le Togo pour non
seulement attirer l’attention des belligérants ivoiriens et
d’Afrique, des Chefs d’Etat et de la sous-région en particulier,
l’opinion internationale sur ce que représente la paix, pour nous
jeunes, condition sine qua non au développement ; mais aussi
demander pardon aux peuples voisins de la Côte d’Ivoire pour
toutes les exactions et pertes de tous genres dont ils ont été
l’objet.

Nous voulons à travers cette marche, éveiller la
conscience de la jeunesse africaine sur les affres de la guerre
et aussi prôner l’intégration entre nos peuples et nos Etats.
Partis de Dakar depuis le 03 décembre 2003, nous sommes
arrivés à Bamako le 08 janvier 2004. Pendant notre séjour pour
cette première étape, nous avons été reçus par le Premier
ministère, le ministère de l’Intérieur, le ministère des Affaires
étrangères et de la coopération internationale, le ministère de la
jeunesse et le Haut-commissariat du Mali.

La deuxième étape
étant prévue à Ouagadougou, nous avons quitté Bamako le 12
janvier et nous sommes arrivés dans la capitale burkinabè le 9
février 2004. Les échanges avec certaines associations et ONG
de la place ont été fructueuses et très enrichissantes pour nous
grâce au soutien du Mouvement burkinabè des droits de
l’homme et des peuples (MBDHP) et de l’Union interafricaine
des droits de l’homme (UIHD) avec à sa tête le Président
Halidou Ouédraogo.

Nous n’avons pas pu croiser les autorités
du pays parce que notre arrivée sur le territoire burkinabè n’a
pas été annoncée comme prévu par l’Ambassade du Burkina
Faso à Dakar. Cependant, nous tirons beaucoup de leçons de
notre séjour à Ouagadougou.

Pour finir, nous tenons à manifester notre reconnaissance à
toutes les personnes et associations qui nous ont aidé et
continuent de le faire pour la réussite de cette mission en
l’occurrence l’UIDH et son Président ainsi que les organisations
qui lui sont affiliées sans oublier Son Excellence le Docteur
Kodjo Richard, Ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Burkina
Faso à qui nous disons merci pour sa spontanéité, sa
disponibilité et son soutien à notre égard.

Vive la PAIX pour que vive l’AFRIQUE.

Le Président

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : Le Premier Ministre Patrick Achi est de retour à Abidjan
Côte d’Ivoire : Le Premier ministre Patrick Achi hospitalisé en France
Côte d’Ivoire : Des victimes de la crise post-électorale s’opposent au retour de Laurent Gbagbo
Côte d’Ivoire : Attaque contre une base militaire dans la nuit du 20 au 21 avril 2021
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays
Côte d’Ivoire : Le gouvernement Achi I enfin dévoilé !
La Politique de la Mort ou la Mort de la Politique ? : Décryptage d’une nécro politique à l’ivoirienne
Cour Pénale Internationale (CPI) : L’acquittement de Laurent Gbagbo confirmé
Côte d’Ivoire : Après les échéances politiques, place aux gestionnaires économiques et financiers !
Côte d’Ivoire : Deux soldats tués et quatre autres blessés dans une attaque à Kafolo
Patrick Achi : Un Premier ministre ivoirien venu d’ailleurs
Côte d’Ivoire : Patrick Achi est le nouveau Premier ministre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés