LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

27e Nuit des Galian : Samirah Bationo lauréate du prix meilleur reportage presse en ligne

Publié le lundi 17 juin 2024 à 22h15min

PARTAGER :                          
27e Nuit des Galian : Samirah Bationo lauréate du prix meilleur reportage presse en ligne

À l’occasion de la 27e Nuit des Galian, prestigieuse cérémonie célébrant l’excellence journalistique au Burkina Faso, Samirah Bationo, journaliste du média en ligne Lefaso.net, s’est distinguée en recevant le prix du meilleur reportage presse en ligne pour ses œuvres marquantes. La cérémonie, qui a lieu ce vendredi 14 juin 2024, à Ouagadougou, dans la salle du CENASA, a mis en lumière le talent et l’engagement de mademoiselle Bationo.

Les deux reportages de Samirah Bationo qui lui ont valu cette reconnaissance sont intitulés "Circulation routière à Ouagadougou : Un danger nommé tricycle" et "Burkina/Situation humanitaire : Les personnes handicapées physiques, ces invisibles des camps de déplacés internes". Ces œuvres ont été publiées respectivement le lundi 9 octobre et le mercredi 27 décembre de l’année 2023 sur Lefaso.net.

Dans son premier reportage, "Circulation routière à Ouagadougou : Un danger nommé tricycle" , Samirah Bationo aborde les risques croissants associés à l’utilisation des tricycles dans la capitale burkinabè. Par un travail rigoureux et des témoignages poignants, elle met en lumière les accidents et les défis sécuritaires posés par ces véhicules, souvent mal adaptés aux infrastructures routières de Ouagadougou.

Lire l’article ici : Circulation routière à Ouagadougou : Un danger nommé tricycle

Son second reportage, "Burkina/Situation humanitaire : Les personnes handicapées physiques, ces invisibles des camps de déplacés internes", quant à lui, traite de la situation précaire des personnes handicapées dans les camps de déplacés internes. À travers des récits émouvants et des analyses approfondies, Samirah Bationo dénonce l’invisibilité et la marginalisation de ces individus, souvent négligés dans les efforts humanitaires. Son travail met en lumière les besoins spécifiques et les difficultés quotidiennes de ces personnes, appelant à une action plus inclusive et à une meilleure prise en charge par les autorités et les organisations humanitaires.

Lire l’article ici : Burkina / Situation humanitaire : Les personnes handicapées physiques, ces invisibles des camps de déplacés internes

En reconnaissance de la qualité et de l’impact de ses reportages, Samirah Bationo a reçu un trophée et un chèque d’une valeur d’un million de francs CFA. Cette distinction vient récompenser son dévouement à traiter des sujets sensibles et à donner une voix aux populations souvent oubliées.

Samirah Bationo, par son engagement et son professionnalisme, constitue ainsi une inspiration pour renforcer la mission du journalisme. Cette mission qui a pour but de dévoiler la vérité et de promouvoir la justice sociale. Sa reconnaissance à la Nuit des Galian est un témoignage éloquent de l’importance de son travail et de son rôle essentiel dans la société burkinabè.

Hamed Nanéma
Lefaso.net
Crédit photo : Herman Bassolé
et le Ministère de la Communication

PARTAGER :                              

Messages

  • Sincèrement les journalistes de lefaso.net ont du talent et très professionnel. Bon courage à vous. Le meilleur reste à venir

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Photographie : Quel appareil choisir pour débuter ?
Photographie : Quelques conseils avant de vous lancer