Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Ce que tu ignores vaut parfois mieux que ce que tu sais» Proverbe africain ; Les proverbes et expressions africaines (1998)

Burkina Faso : Les ex-boursiers du Japon lancent l’association Honso

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • samedi 28 janvier 2023 à 21h30min
Burkina Faso : Les ex-boursiers du Japon lancent l’association Honso

L’association Honso a été officiellement lancée ce samedi 28 janvier 2023 à Ouagadougou par les anciens boursiers du Japon mais aussi les sympathisants de la culture japonaise. « Honso », qui veut dire « notre originalité », a pour objectif de former les jeunes dans plusieurs domaines dont l’entrepreneuriat. Le thème du lancement de l’association est « Etude et entrepreneuriat ».

Honso a été officiellement lancé lycée Bambata de Ouagadougou en présence de l’ambassadeur du Japon, des responsables de l’établissement et d’élèves. Pour pallier le problème d’emploi au Burkina, l’association Honso compte axer ses activités sur la formation des élèves en entrepreneuriat. « Nous avons pour intention de diffuser nos différentes connaissances auprès des jeunes. Parce que nous avons foi que l’avenir se construit à partir des ressources humaines et nos jeunes constituent en réalité ce réservoir potentiel que nous pouvons transformer positivement pour notre développement », a laissé entendre le président de l’association Honso, Saïdou Barry.

Saidou Barry président de l’association Honso

Le président de l’association ajoute que celle-ci vise à inciter les jeunes à s’intéresser à la création d’entreprises et aux activités lucratives pour qu’à la fin de leurs études, ces jeunes puissent s’auto employer. M. Barry invite les élèves à une ouverture d’esprit et à s’intéresser à tous les domaines d’activité pour un véritable développement du Burkina Faso.

L’ambassadeur du Japon au Burkina Faso, Kato Masaaki, a félicité l’association pour son initiative de réinvestissement de son expérience japonaise au profit de jeunes Burkinabè. L’ambassadeur indique que le capital humain est le socle du développement et la culture, un facteur de paix.

« La ressource humaine est très importante dans le développement. Les jeunes sont les trésors nationaux. Le Japon était loin derrière les occidentaux en matière de développement après la deuxième guerre mondiale. Le Japon s’est développé en utilisant sa ressource humaine au maximum. Je pense que le Burkina Faso a de la ressource humaine nécessaire pour se développer », a rappelé M. Masaaki.

Samuel Sehou, élève en classe de terminale

Il a encouragé l’association à multiplier ses activités afin que les Burkinabè puissent s’intéresser à la culture japonaise pour partager les différentes opportunités de coopération entre les deux pays.

Samuel Sehou, élève en classe de terminale ayant pris part à une formation initiée par l’association dit être heureux d’avoir participé à la formation car cela lui a permis d’avoir des connaissances sur la culture japonaise. « Nos aînés ont partagé leurs expériences qu’ils ont eu au Japon. Une partie m’a particulièrement plu, c’est la partie où ils ont tiré la quintessence du développement du Japon pour essayer de nous l’inculquer. Surtout la partie où on dit que c’est l’éducation qui a fait du Japon ce qu’il est aujourd’hui. Nous devons essayer de revoir le système éducatif de sorte à nous permettre de côtoyer ces grands pays et surtout d’également imposer notre voie », a expliqué l’élève.

Samuel Sehou encourage les jeunes comme lui à oser innover et inventer le développement du Burkina Faso en se basant sur l’entrepreneuriat.

Rama Diallo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Achats d’armements : L’État burkinabè accorde une garantie de 252 milliards FCFA en faveur de IB Bank pour acquérir du matériel militaire
Effondrement de la dalle à l’aéroport de Donsin : Cinq prévenus reconnus coupables, l’Etat et les groupements sont blanchis
Commune de Dédougou : Un projet de lotissement fait des gorges chaudes à Gadebou-Souri
Paiement électronique des factures SONABEL : Vers une digitalisation de tous les services
Insécurité dans le Sanguié : Abbé Modérât Kinda, une solidarité agissante envers les PDI de la commune de Dassa
Burkina Faso : Marie-Clotilde Bastide remporte le premier grand prix de poésie Thomas Sankara
Entrepreneuriat : L’ex capitaine des Étalons, Charles Kaboré, à la conquête du marché de l’immobilier
Fédération Burkina-Mali : Après 22 jours de marche, une dizaine d’Africains arrivent à Ouagadougou
22 mars 2023/Journée mondiale de l’eau : « Accélérer le changement pour résoudre la crise de l’eau et de l’assainissement »
Burkina : « La gouvernance actuelle laisse entrevoir des lendemains sombres empreints de misère » (CCVC)
Dépolitisation de l’administration publique : Selon le gouvernement, la loi n’exclut ni les politiques ni les militants de partis politiques dans l’occupation des postes publics
Procès de Vincent Dabilgou : Ses avocats abandonnent la lutte
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés