Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Politique au Burkina : Le CDP rencontre son président d’honneur, Blaise Compaoré, pour une sortie de crise

Accueil > Actualités > Politique • Lefaso.net • jeudi 9 juin 2022 à 21h40min
Politique au Burkina : Le CDP rencontre son président d’honneur, Blaise Compaoré, pour une sortie de crise

Dans ce communiqué parvenu à la rédaction de Lefaso.net, le congrès pour la démocratie et le progrès ( CDP) fait le bilan de sa rencontre avec le président d’honneur, Blaise Compaoré à Abidjan ( Côte d’Ivoire).

Cette rencontre qui s’est tenue du 23 au 25 mai 2022 à Abidjan, avec les cadres du parti, avait pour objectif de trouver des solutions pour une sortie de crise qui prévaut au sein du parti.

L’ intégralité dans le communiqué ci-dessous.


Vos commentaires

  • Le 10 juin à 01:27, par Mya En réponse à : Politique au Burkina : Le CDP rencontre son président d’honneur, Blaise Compaoré, pour une sortie de crise

    Juste deux jeunes questions de comprehension :
    1/ Eddie n’a donc pas de poste dans le parti ?"
    2/Ensuite Blaise est redevenu Burkinabe ou toujours ivoirien ?////

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 06:11, par LeMossi En réponse à : Politique au Burkina : Le CDP rencontre son président d’honneur, Blaise Compaoré, pour une sortie de crise

    Lu avec reserve, en attendant le communiqué tenant lieu de compte rendu de l’aile "futuriste" :-)

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 09:23, par Deafnot En réponse à : Politique au Burkina : Le CDP rencontre son président d’honneur, Blaise Compaoré, pour une sortie de crise

    Je ne sais pas qu’est qu’attend les autorités Burkinabé pour l’interpellation des autorités Ivoiriennes sur l’intrusion d’un Ivoirien nommé Blaise Compaoré dans la politique Burkinabè. C’est l’argument qui a été utilisé pour ne pas l’extrader. Alors comme c’est un ivoirien qu’il s’occupe des affaires de la Côte d’Ivoire.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 09:28, par Bouba DEMBA En réponse à : Politique au Burkina : Le CDP rencontre son président d’honneur, Blaise Compaoré, pour une sortie de crise

    Avez-vous échangé sur sa condamnation à perpétuité par la justice du Burkina ? Le Duc qui est libre de tout crime et de toute condamnation invite Blaise COMPAORE à tenir incessamment une autre rencontre à Ouagadougou qu’il présidera lui-même. Il peut se faire assister par son frère-choco François.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 14:02, par SOYONS VRAI ! En réponse à : Politique au Burkina : Le CDP rencontre son président d’honneur, Blaise Compaoré, pour une sortie de crise

    Voilà encore la preuve ! Les Burkinabè ont perdu totalement leur intégrité, surtout la génération vieillissante qui n’a plus aucune distinction entre du bois mort et un caïman dans l’eau ! Je me pose la question si les burkinabè sont près à l’émancipation. Pourquoi tous ces gourous de la politique Burkinabè ne peuvent pas se réinventer ? Pourquoi, faut-il toujours faire recours à quelqu’un qui lutte avec ses jours, qui est reconnu officiellement comme un hors la loi dans ce pays et qui d’office perd ses droits civiques ? de surcroit quelqu’un qui en si-peu de temps a mis en marge votre nationalité en prenant une autre ? Pourquoi C’est toujours un non-burkinabè qui décide à votre place ? un non-burkinabè, oui, parce que c’est l’argument qui l’empêche de revenir au Burkina Faso jusque-là. Et pourquoi ne pas permettre à une certaine génération encore lucide et capable d’apporter du nouveau de vous remplacer ? Eddie et d’autres jeunes du parti au moins peuvent toujours apporter du renouveau. Mais et les autres ? C’est regrettable que les Burkinabè aient ces genres de responsables à leurs têtes... Que Dieu ne permette plus jamais des dirigeants à la solde des prédateurs au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 14:10, par Nabiiga En réponse à : Politique au Burkina : Le CDP rencontre son président d’honneur, Blaise Compaoré, pour une sortie de crise

    PRÉSIDENT DE QUELLE HONNEUR ?

    Ahh bon ? Le CDP a un Président d’honneur et il semblerait qu’il s’agait deBlaise ompaoré, la sanguinaire notoire de tout temps qui, en collaboration avec une autre sanguinaire, dieu merci, lui au moins, il est en lieu sûr, Gilbert Diendéré. Quelqu’un est président d’honneur si honneur est due mais Blais qui a fui son pays, pays pourtant qu’il a regné sans partage pendant 27 ans ensanglantés, et vous ne trouvez pas mieux que de vous déplacer pour aller le rencontrer ? Autant aller à la MACO rencontrer n’importe quel détenu car vous manquez des détenus c’est la raison pour laquelle vous vous êtes donné la peine de vous déplacer jusqu’à sa planque pour le consulter. Bande d’insconscient, oui

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le MPSR 2 appelle à se départir de toute rumeur et désinformation
Burkina : L’intégralité de l’acte fondamental du MPSR
Burkina Faso : Ce que l’on peut retenir de l’acte fondamental du MPSR II
Futur président de la transition au Burkina : « Militaire ou civil, nous voulons quelqu’un qui suivra la voie tracée par le peuple »
Burkina : Le MPP charge le LCL Damiba et encourage le capitaine Traoré à mettre en œuvre les priorités annoncées
« C’est dans la solidarité que nous devons relever les défis de l’insécurité », Salam Sawadogo, président du parti RMB
Suspension des activités des partis politiques : « Ce sont des mesures conservatoires que le capitaine Traoré a dû prendre », selon Me Bénéwendé Sankara
Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation
Burkina Faso : Le SPONG déplore la multiplication des coups d’Etat
Eviction du LCL Paul Henri Damiba : Une dynamique interne du MPSR qui rassure le peuple burkinabè, selon le CREDD
Rien ne va au Burkina : L’insécurité fait deux coups d’Etat en huit mois
Situation nationale : Le président du MPSR appelle à la retenue face aux appels au vandalisme contre des autorités coutumières et religieuses
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés