Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Aspects de l’insalubrité urbaine à Ouagadougou : Constat de réalité et nécessité d’actions concrètes

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • • lundi 11 octobre 2021 à 11h00min
Aspects de l’insalubrité urbaine à Ouagadougou : Constat de réalité et nécessité d’actions concrètes

Résumé
Depuis 2016, une association dénommée Action Solidarité, Préservation,
Environnement, Cultures et Transformations (ASPECT) a vu le jour à Ouagadougou. Elle est composée de jeunes, de femmes et de tous volontaires convaincus que l’assainissement commence par des actions individuelles.

L’objectif premier de l’Aspect est de faire de chacun de nous un ambassadeur de la propreté, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le prospectus ainsi réalisé (pages 4 et 5) est une façon de communiquer sur les questions sensibles de l’insalubrité urbaine. La mobilisation des acteurs a commencé depuis 2010, comprenant des formations, des conférences et un encadrement d’élèves dans quelques établissements scolaires à Ouagadougou.

Introduction

Présentation

L’ASPECT, Acton Solidarité Préservation Environnement Cultures et Transformations, est une structure apolitique, à but non lucratif, dont le souci premier est d’œuvrer pour l’amélioration de la situation de l’eau potable par un assainissement mieux optimisé, déchets solides et liquides compris.

Cette vocation est née d’un constat alarmant, d’enquêtes de terrain sans équivoque et d’un état des lieux non moins alarmant : La ville, la grande ville africaine en générale, celle burkinabè dans le cas étudié de près, constitue un cadre d’insalubrité déconcertant. Cette sorte de patate chaude que se rejettent les gouvernés (toujours en attente d’un salut qui viendrait des gouvernants) d’une part, et de l’autre, les plus hautes autorités débordées (et considérant que les citoyens ne font aucun effort pour que la situation change), reste sans preneur définitif. Tant et si bien que le problème s’aggrave et prend des proportions difficilement gérables.

La ville devient dès lors une réserve d’insalubrités au sens propre, de maladies et de désagréments, ce qui accentue une catastrophe environnementale silencieuse et cependant prégnante.

Cette situation, si elle demeure imputable à toute ville en train de se faire, reste également liée à un manque de conscientisation et de responsabilisation des différents acteurs, ceux-ci ignorant leur rôle dans l’affaire. La question de l’assainissement urbain est devenue une banalité aux yeux de la majorité des citoyens, après avoir été une source d’indignation passagère. En effet, nous vivons, marchons et mangeons dans les saletés de toutes sortes, dans l’indifférence générale.

C’est dans ce contexte de pourriture avancée que nos réflexions se sont portées sur la problématique de l’assainissement. Aussi, s’est-on posé les questions suivantes, dont les réponses ne peuvent venir que d’une modification profonde des cadres de gestion et de l’approche à mettre en place :
1-Pourquoi l’insalubrité urbaine si visible n’indigne vraisemblablement personne ?
2-Pourquoi les stratégies sans cesse mises en place n’arrivent-elles pas à bout du problème, voire n’améliorent pas la situation décriée ?

3-Enfin, comment sortirions-nous de l’ornière ?
L’indispensable implication de tous ne peut être une réalité que si l’on trouve de nouvelles stratégies pour que chacun se sente concerné. Il faut donc affirmer que la manière même de faire la sensibilisation doit changer.

Il s’agit là de l’une des raisons pour lesquelles, les acteurs de l’ASPECT se sont engagé à mobiliser, attirer l’attention, bref, à tirer la sonnette d’alarme sur la catastrophe en cours, dont nous sommes à la fois coupables et victimes. Pour en sortir, nous proposons de commencer l’engagement par la base, chaque citoyen devant faire preuve d’intégrité et apportant sa petite pierre à la mise en place d’un cadre intermédiaire d’action désintéressé.

Ce que le commun des Burkinabè admet comme étant des actes d’« incivisme » trouve son explication dans une forme de désaveu, de désapprobation dans laquelle se sont enferrés les citadins en particulier, depuis longtemps.

L’ASPECT jeune structure comptant déjà une centaine de membres et sympathisants trouve son inspiration dans la nécessité de mobiliser à la base, de sensibiliser autrement, voire de choquer pour réveiller les consciences.
ASPECT, tous, ensemble pour un bien-être durable.
La brochure suivante fait l’inventaire des aspects saillants du problème d’assainissement dans la ville de Ouagadougou.

Conclusion

Le problème de l’assainissement urbain, aggravé par l’augmentation de la population, l’expansion de l’espace urbain et l’insuffisance de structures et technologies de gestion, demeure une question transversale. L’une des difficultés en la matière reste le peu d’adhésion des citadins, peu enclins à recourir aux poubelles. Nous devrions œuvrer à remplacer le modèle du citoyen consommateur par le modèle d’un citoyen de nouveau genre, soucieux de la préservation de l’environnement et de la santé humaine.

L’habitude de jeter est devenu un réflexe tel que même s’il y a une poubelle à proximité, les déchets sont abandonnés partout, dans l’indifférence générale.
Seul un sursaut d’orgueil, un engagement citoyen et une volonté doublée d’un courage politiques changeraient cette triste réalité.

Hamidou TAMBOURA, Docteur en Ethnologie-Anthropologie de l’eau,
Attaché de recherche, Institut des Sciences des Sociétés (IN.S.S./
CNRST)
Mail : hamidou.tamboura8910@gmail.com
Tél : 00226 70104838

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
La Qualité, Crédo de Management des Entreprises Performantes et Agréables à Vivre
Management de la gestion des conflits en entreprise
Burkina Faso : Ouverture de la 13e édition du Forum national de la recherche scientifique et de l’innovation technologique
Aspects de l’insalubrité urbaine à Ouagadougou : Constat de réalité et nécessité d’actions concrètes
Open Space ou Espace de Travail Ouvert : Atouts et Inconvénients d’un modèle en vogue au Burkina Faso
La réconciliation nationale au Burkina Faso : les enjeux linguistiques
Pratique d’un bilinguisme informel au cours préparatoire dans les écoles primaires publiques classiques à Ouagadougou : constat et solutions
Les impacts environnementaux de la mise en œuvre des politiques du développement durable au Burkina Faso
Ethique et politique chez Aristote
Terrorisme et extrémisme violent : Mohamed Sana scrute la place des établissements pénitentiaires dans la lutte contre ces phénomènes
Soutenance de thèse : Séni Saré disserte sur la « philosophie tragique de Nietzsche » et propose une pédagogie alternative de la liberté
La question de la dynamisation de la commission nationale des langues burkinabè ; enjeux et perspective
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés