Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Burkina Faso : Huawei lance une compétition pour détecter de nouveaux talents en technologie

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mercredi 15 septembre 2021 à 11h15min
Burkina Faso : Huawei lance une compétition pour détecter de nouveaux talents en technologie

Huawei veut renforcer l’expertise des jeunes étudiants burkinabè dans le domaine du numérique. L’équipementier chinois, en collaboration avec le ministère de l’Économie numérique des postes et de la transformation digitale, a lancé la première édition de Huawei ICT competition, le mardi 14 septembre 2021 à Ouagadougou.

Dénommé ICT competition (Information and communication technology), en français : « Technologie de l’information et de la communication (TIC) », cette compétition vise à repérer et à développer les talents dans l’industrie des TIC au Burkina Faso. Elle ambitionne aussi, selon le directeur général de Huawei Burkina, Zhang Xiugui, de contribuer à l’éclosion d’un écosystème solide et durable.

Spécialement orientée vers les étudiants des différentes universités et des grandes écoles, cette compétition d’émulation en matière de technologie se déroulera en trois étapes. Les deux premières étapes, les préliminaires et la finale, se déroulent au niveau national. Après cette finale, les meilleurs seront retenus pour participer à la compétition régionale qui regroupe trois autres pays : la Côte d’Ivoire, le Benin et la Guinée. Zhang Xiugui a indiqué que les participants seront évalués afin de détecter de nouveaux talents innovants dans le domaine.

Le directeur général de Huawei Burkina, Zhang Xiugui, encourage le maximum d’étudiants à s’inscrire

La ministre de l’économie numérique, des postes et de la transformation digitale, Hadja Fatimata Ouattara, a salué l’initiative de Huawei. Pour elle, Huawei ICT competition « a l’avantage de renforcer les initiatives du gouvernement en matière de détection des talents pour un suivi régulier ». Au-delà de Huawei, ce sont les Burkinabè qui vont renforcer le développement numérique du Burkina, a ajouté la responsable du département en charge du numérique. Elle garantit son soutien et celui de son département aux meilleurs de la compétition.

Une bonne opportunité

Pour l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina, Li Jian, l’Afrique et le Burkina Faso sont en retard au niveau de la révolution industrielle. Mais avec le numérique, l’Afrique devrait rattraper ce retard ». Cette compétition, à l’entendre, est une bonne opportunité offerte aux jeunes pour s’illustrer efficacement afin de faire rayonner le nom du Burkina Faso à l’international en termes de développement numérique. « J’ai foi que de grands ingénieurs en technologie sortiront de cette compétition », a indiqué Li Jian, tout en invitant les étudiants compétiteurs à libérer leur génie créateur.

La ministre en charge de l’économie numérique, Hadja Fatimata Ouattara promet l’accompagnement de son département

Le directeur général de Huawei Burkina, Zhang Xiugui, a révélé que les meilleurs auront l’avantage de participer à une compétition mondiale mais aussi une possibilité de travailler au sein de l’entreprise Huawei.

L’inscription se fait en ligne sur le site de Huaweià travers la création d’un compte Huawei. La plateforme d’inscription est déjà ouverte et les candidats ont jusqu’à la fin du mois de septembre pour se faire enregistrer.

Après la phase d’inscription, les étudiants retenus devront suivre les cours en ligne pendant un mois. À l’issue du mois d’apprentissage, ils seront évalués à travers un examen durant lequel les 30 meilleurs seront sélectionnés pour participer à la compétition régionale.

Serge Ika Ki (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Technologies : De jeunes enfants initiés à la robotique
Auto-régulation de la presse au Burkina : Des acteurs des médias sensibilisés à une meilleure pratique
Graphisme au Burkina : Moussa Ouédraogo et Wilfried Zoungrana deux autodidactes du domaine
TIC et éducation : Le groupe Kafyka lance « Kuuni », un logiciel gratuit de gestion scolaire
Photographie et vidéo : Amateurs ou experts, voici cinq chaînes YouTube à ne pas manquer
Afrique : Bientôt la création d’un réseau régional d’échanges de données pour la sauvegarde des écosystèmes
Autorégulation des médias en ligne au Burkina : Les suggestions de Carine Daramkoum à Burkina24 et Lefaso.net pour plus d’efficacité
Science au Burkina : Une école d’été en intelligence artificielle ouverte pour répondre aux défis actuels
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 283 est disponible !
Lutte contre l’insécurité au Sahel : Le travail des journalistes au menu d’un colloque international
Domaines d’internet au Burkina : Le plan stratégique et le manuel de procédures en cours d’élaboration
Cybercriminalité au Burkina : Voici les infractions courantes enregistrées à la BCLCC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés