Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’histoire de l’Afrique a été écrite par d’autres ; Nous devons posséder nos problèmes et nos solutions et écrire notre histoire.» Paul Kagamé

CHU-Yalgado Ouédraogo : Les secrétaires renforcent leurs compétences sur le secteur médical

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 18 mai 2021 à 09h00min
CHU-Yalgado Ouédraogo : Les secrétaires renforcent leurs compétences sur le secteur médical

Le Directeur général du centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO), Constant Dahourou, a présidé la cérémonie d’ouverture d’une session de formation sur le secteur médical au profit 42 secrétaires, ce lundi 17 mai 2021 à Ouagadougou. Elle vise à approfondir et à réactualiser les connaissances des secrétaires en matière d’accueil des patients. Cette formation se déroulera du 17 au 21 mai 2021.

La première session de formation sur le secteur médical est conjointement organisée par des premiers responsables du centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo et l’amical des secrétaires dudit hôpital. Selon Constant Dahourou, la question des soins de santé demande beaucoup d’humanisme, de compassion et d’empathie pour les patients. « Nous voulons que les secrétaires soient le centre d’intérêt positif de l’hôpital », a-t-il déclaré.

Il a relevé que le CHU-YO est sous la sellette aujourd’hui car il a un problème d’image et de visibilité. « C’est pourquoi nous avons décidé de former nos secrétaires pour renforcer leurs compétences sur les attitudes qu’il faut en matière d’accueil », conclut-il. Son souhait est qu’à la fin de cette formation l’on puisse observer des changements qualitatifs au niveau du CHU-YO.

Constant Dahourou, directeur général du CHU-YO (milieu), Jacqueline Kouanda / Bambara (droite)

A entendre le directeur des ressources humaines du CHU-YO, Frédéric Lougué, les secrétaires assurent déjà cette tâche médicale mais le hic est qu’elles n’ont pas reçu une formation adéquate. Pourtant, elles sont une vitrine dans l’atteinte des missions du CHU-YO qui est d’être et de rester le meilleur en qualité de soins, d’enseignement et de la recherche au plan national et sous régional. « Elles accueillent les patients, les orientent et donnent des conseils aux différents chefs de service », a fait savoir M. Lougué.

Frédéric Lougué, directeur des ressources humaines du CHU-YO

Pour lui, au regard de l’évolution de la médecine, il était nécessaire d’initier des formations pour réactualiser les connaissances des secrétaires. Il a remercié toute la hiérarchie du ministère de la Santé qui « ne ménage aucun effort » pour que le CHU-YO puisse donner des soins de qualité aux patients. Il a invité les secrétaires à plus de dynamisme et de professionnalisme pour le bien de la nation burkinabè.

La présidente de l’amicale des secrétaires du CHU-YO, Jacqueline Kouanda /Bambara, a salué les organisateurs de cette formation en ce sens qu’elle va leur faciliter désormais la gestion des patients et leur prise en charge avant l’intervention du médecin car, selon son entendement, « un malade bien accueilli est à moitié guéri. »

Sibiri Ramdé

« Cette formation des secrétaires sur le secteur médical est une aubaine parce qu’elle va faciliter la communication entre elles (secrétaires) et les patients de même que l’accès aux médecins. Un logiciel sera mis à la disposition des secrétaires pour leur permettre de prendre des rendez-vous de façon électronique, d’enregistrer les patients et d’interpeler le médecin soignant sur le nombre de malades », a laissé entendre Sibiri Ramdé.

Il sera question d’exposer entre autres les différents textes de lois et les décrets d’application et de maitriser le concept de la « CIME 10 » qui est un système de classification des maladies.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ministère de la Fonction publique : Le Syndicat des contrôleurs et inspecteurs du travail dénonce une gestion clientéliste des ressources humaines
Région des Hauts-Bassins : Plus de 57 000 candidats à la conquête du Certificat d’études primaires session 2021
Secteur apicole au Burkina : Deux cents apiculteurs reçoivent des kits de production subventionnés
Insécurité au Burkina Faso : Le Mouvement pour la résistance populaire menace de monter au front
Région du Sahel : Plus de 7000 candidats composent les examens du CEP et du BEPC
BEPC session 2021 : Plus de 43 000 candidats en lice dans les Hauts-Bassins
Prévention et gestion des conflits agropastoraux : Les capacités des agents des forces de défense et de sécurité, et des magistrats renforcées
Lassané Savadogo, DG CNSS, dans l’émission Tapis d’honneur : « Pour la défense de son territoire, le Burkina compte d’abord sur son armée »
Insécurité au Burkina Faso : Le mouvement pour la résistance populaire menace de monter au front
BEPC 2021 : 43 762 candidats en lice dans les Hauts-Bassins
Fraude de marchandises : Six présumés délinquants dans les filets de la Police et la Douane
Lutte contre la drépanocytose : Des acteurs de six pays en formation à Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés