Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Assainissement total piloté par les communautés : Les acteurs du secteur en conclave pour formuler des orientations

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • mardi 30 mars 2021 à 16h00min
Assainissement total piloté par les communautés : Les acteurs du secteur en conclave pour formuler des orientations

Il se tient à Ouagadougou du 30 au 31 mars 2021 un atelier de formulation des orientations pour la mise en œuvre de l’assainissement total piloté par les communautés (ATPC) au Burkina Faso. Venus des 13 régions du pays, les participants auront à proposer des solutions afin de booster l’atteinte de la fin de la défécation à l’air libre au Burkina Faso à l’horizon 2030.

Dans le souci de mettre fin à la défécation à l’air libre (DFAL) à l’horizon 2030, qui est un des points inscrits dans l’atteinte des objectifs du développement durable (ODD), le ministère de l’Eau et de l’Assainissement a adopté en 2016, le programme national d’assainissement des eaux usées et excréta. L’une des approches pour atteindre cet objectif a été l’introduction en 2009 au Burkina Faso de l’assainissement total piloté par la communauté (ATPC). Celle-ci étant une méthode qui ne se focalise pas sur la construction de latrines, mais plutôt sur la motivation d’une communauté à devenir « DFAL » et à maintenir cet état.

Les acteurs du secteur invités pour l’atelier

Ainsi en 2014, une stratégie nationale de mise en œuvre de l’ATPC, adaptée au contexte national, a été adoptée et assortie d’un guide d’orientation. Cependant en 2016, tirant leçons de la mise en œuvre de l’ATPC sans subvention dans certains pays, l’UNICEF a mené un plaidoyer auprès du ministère de l’Eau et de l’Assainissement, afin de mettre l’ATPC sous sa forme classique en projets pilotes dans les régions de l’Est et du Centre-Ouest avec un accompagnement des communautés dans l’auto-construction ou l’autofinancement des ouvrages.

Faisant ainsi un bilan de la mise en œuvre de l’approche au Burkina Faso en 2019, il ressort que sur 2301 villages déclenchés au début du projet en 2014, ce sont 546 villages qui sont déclarés FDAL et seulement 327 sont certifiés, soit un taux de 14,2%. Au regard des résultats escomptés et des objectifs selon les ODD, l’atteinte des cibles de la fin de la défécation à l’air libre est hors de portée.

Boureima Ouédraogo, directeur des études et de la statistique au ministère de l’Eau et de l’Assainissement

C’est fort de ce constat, selon le directeur des études et de la statistique, Boureima Ouédraogo, représentant le secrétaire général du ministère, qu’il est demandé aux participants à travers cet atelier de mener les réflexions, afin de définir les grandes orientations en matière de mise en œuvre de l’ATPC au Burkina Faso.


Lire aussi Hygiène et assainissement : La province de la Sissili célèbre la fin de la défécation à l’air libre


L’examen de la situation de l’ATPC au plan national met en évidence certaines insuffisances qui sont en autres un retard dans la mise à l’échelle de l’approche, une disparité dans le déroulement de l’ATPC dans une même région, la non mise en œuvre du processus bout à bout, un retard et une absence de suivi des communautés après le déclanchement qui ne favorisent pas le respect des engagements, un non maintien du statut FDAL par certains villages.

Les participants à la cérémonie d’ouverture de l’atelier

Cependant, selon Boureima Ouédraogo, le présent cadre de concertation devra permettre de corriger et recentrer les efforts vers l’atteinte des objectifs de fin de défécation à l’air libre au Burkina Faso en 2030. De ce fait, il a souhaité des échanges francs et fructueux qui enclencheront une nouvelle dynamique au niveau du secteur pour permettre un état d’avancement de la mise en œuvre de l’ATPC au niveau national, une analyse des facteurs favorables et défavorables pour le la mise en œuvre de l’ATPC au niveau opérationnel, organisationnel et institutionnel ; une relecture des documents de stratégie et guide pour une mise en œuvre de l’ATPC au plan national.

J.E.Z.
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Projet de promotion hygiène et assainissement : WaterAid restitue les résultats de l’évaluation finale
Changement climatique : Les acteurs réunis en atelier pour valider des études en lien avec la révision de la CDN
Changement climatique : Un projet pour accroître la résilience des populations ouest africaines
Forêt communale de Fada N’Gourma : 18 exploitants outillés sur le potentiel économique des produits forestiers non-ligneux
Agroécologie et entrepreneuriat : Dans un contexte de fragilités, les acteurs veulent mutualiser les bonnes pratiques
Effets de la canicule sur la saison agricole : « Il faut travailler à reverdir le Burkina », conseille Pr Jean-Marie Dipama, climatologue
Réduction des gaz à effets de serre : Le Burkina Faso se dote d’un nouveau référentiel
Environnement : Le projet EBA-FEM fait le point de sa mise en œuvre à l’Observatoire national de développement durable (ONDD)
Promotion de la filière apicole : Des spécialistes renforcent leurs capacités techniques sur la santé des abeilles
Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) : Une visite au Centre-ouest pour apprécier les réalisations
Transparence climatique au Burkina Faso : Le comité d’orientation et de suivi scrute les activités
Programme d’investissement forestier : Siméon Sawadogo et les acteurs de mise en œuvre examinent les différentes réalisations
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés