Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Ministère de la Justice : Victoria Ouédraogo Kibora a officiellement pris les commandes

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 14 janvier 2021 à 23h39min
Ministère de la Justice : Victoria Ouédraogo Kibora a officiellement pris les commandes

Le secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres, Stéphane Sanou, a installé dans ses fonctions, ce jeudi 14 janvier 2021, la nouvelle ministre de la Justice et des Droits humains, Victoria Ouédraogo Kibora. Elle a dit mesurer l’ampleur de la tâche et s’engage à consolider les acquis de son prédécesseur.

Victoria Ouédraogo Kibora est désormais la ministre de la Justice et des Droits humains. Elle a été installée officiellement dans ses fonctions par le secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres, Stéphane Sanou, ce jeudi 14 janvier 2021. Dans ses propos, Mme Ouédraogo a témoigné sa reconnaissance au président du Faso et au chef de l’exécutif, Christophe Dabiré, pour la confiance placée en sa personne.


Lire aussi Ministère de la Justice : Qui est Victoria Ouédraogo/Kibora, la nouvelle Garde des Sceaux ?


Pour relever les défis et réussir sa mission, elle a souhaité le soutien de ces derniers et celui de ses collaborateurs. « Il y a des dossiers prioritaires qui ont été entamés par mon prédécesseur. Je compte les poursuivre jusqu’à leur acheminement », a-t-elle déclaré. C’est un ministère très important, et elle dit mesurer l’ampleur de la tâche qui est la sienne. « Il faut reconnaître que le ministre sortant a beaucoup travaillé. Je compte commencer par rencontrer tous les acteurs du département afin de comprendre les difficultés auxquelles ils font face », a soutenu la ministre entrante. A son son entendement, il faut discuter et trouver ensemble les solutions. « J’ai bon espoir que mes collaborateurs m’offriront cette possibilité », a-t-elle espéré.

Le ministre sortant, Réné Bagoro, a rappelé qu’il est arrivé à la tête de ce département en pleine fronde sociale et qu’il est arrivé à apporter une certaine résilience. Au titre des acquis, M. Bagoro a cité la proposition et le vote de 29 lois qui, selon lui, ont permis d’assainir l’organisation judiciaire du Burkina Faso. La construction des juridictions de Fada N’Gourma, Kaya, etc., a été également mentionnée parmi les acquis.

Le ministre sortant, Réné Bagoro, s’est félicité de l’opérationnalisation du Fonds d’assistance judiciaire.

Autre résultat engrangé par Réné Bagoro à la tête du département en charge de la Justice, c’est l’opérationnalisation du Fonds d’assistance judicaire. « Je souhaite plein succès au nouveau ministre dans ses nouvelles fonctions, et je lui garantis mon accompagnement », a-t-il conclu.

Quant à Maminata Ouattara, ministre sortante chargée des Droits humains, elle a déclaré que sa plus grande satisfaction demeure l’opérationnalisation de l’Observatoire national des droits humains. Les droits humains étant une quête permanente, Mme Ouattara espère avoir apporté sa pierre à la construction d’une nation où les droits humains sont respectés.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Réconciliation nationale : Le parti « La Marche pour la patrie » souhaite la suppression du HCRUN
Commune de Loumbila : « Nous avons 31 villages et une quarantaine d’écoles », se félicite le maire
Conseil des frontières : Les membres se concertent à Ouagadougou pour donner un nouveau souffle aux activités
Justice au Burkina : « Construire ensemble l’Etat de droit et avoir une justice équitable », s’engagent les acteurs
Rencontre statutaire avec le Conseil supérieur de la magistrature : Le président du Faso félicite les magistrats pour le travail abattu
Commission de l’Informatique et des Libertés : La présidente reçue par le Premier ministre
Cadre de concertation du CFOP : Eddie Komboïgo invite les partis de l’opposition à se manifester
Nécrologie : Le MPP pleure la mort de Martin Gustave Ouédraogo, directeur du siège national du parti
Burkina : Le président du Faso rencontre le Conseil supérieur de la magistrature
Aziz Dabo, vice-président de la NAFA : « Il faut toujours avoir du respect et de la considération pour ses adversaires »
Politique : L’UNIR/PS déclare son appartenance à la majorité présidentielle
Réconciliation nationale : L’impunité ne sera pas acceptée, rassure Zéphirin Diabré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés