Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus il y a de candidatures pour une élection présidentielle, moins on préservera l’environnement.» Édith Boukeu Journaliste-fact Checker, Cameroun

Zonta club de Ouagadougou : Une nuit consacrée à la passation de charge et d’accueil de nouveaux membres

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 21 novembre 2020 à 20h00min
Zonta club de Ouagadougou : Une nuit consacrée à la passation de charge et d’accueil de nouveaux membres

La cérémonie de passation de charges de Zonta Club de Ouagadougou se tient cette nuit du 21 novembre 2020. Une occasion d’accueillir trois nouveaux membres. La présidente sortante, Sonia Zagré a passé la charge à Hélène Traoré après avoir dressé le bilan de sa mission à la tête de Zonta club depuis 2018.

« Je souhaite bonne chance à la nouvelle équipe, je souhaite une très bonne biennale 2020-2022 » a planté Sonia Zagré, présidente sortante de Zonta Club de Ouagadougou. Un discours fait à l’occasion de la passation de charges. Un moment d’émotion pour elle, de se féliciter des acquis accomplis en matière de l’émancipation des femmes et de la jeune fille. Mais aussi de regretter de n’avoir pas pu accomplir d’autres tâches du fait de la crise sécuritaire et sanitaire.

En prenant la charge, la nouvelle présidente, Hélène Traoré, a salué le mérite de sa prédécesseure. Elle a, par la suite, briefé un programme ambitieux qu’elle entend mettre en œuvre pour l’amélioration des conditions de vie des femmes, la lutte contre le mariage précoces, la lutte contre le Coronavirus, etc.

Sonia Zagré, présidente sortante

Entre autres figurent au sein de son programme, la communication sur le Club, le recrutement de nouveaux membres, les recherches de partenariats, la création d’autres clubs pour assurer la relève avec un leadership acquis à la base. Cela, sans oublier le brassage des cultures, l’amitié renforcée.

Hélène Traoré pense que l’heure est propice, et cette heure doit permettre de prendre en compte le souffle du vent favorable en s’engageant dans le bénévolat pour un monde meilleur, faire don de son temps et le partage de sa liberté. « Je voudrais vous rassurer que je donnerai le meilleur de moi-même pour assurer les missions qui me sont assignées » a déclaré la nouvelle présidente Hélène Traoré. Elle a saisi l’occasion de présenter sa nouvelle équipe à même de mener à bien leur mission jusqu’en 2022.

Hélène Traoré, présidente entrante

Au cours de la cérémonie, l’équipe a reçu les insignes pour signifier son autorité et son pouvoir de mener à bien sa mission. Il s’agit d’un marteau pour lui permettre à chaque rencontre de taper sur la table pour prendre les décisions.

E K S
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Démographie, paix et sécurité : L’UNFPA au chevet des Etats du Sahel
Protection des enfants en situation d’urgence : SOS Villages d’Enfants et ses partenaires réfléchissent à une synergie d’actions
Festivités du 11 décembre à Banfora : Me Pacéré Frédéric Titinga plaide pour le maintien
Suspension des conférences pédagogiques : Le Synateb dénonce un mépris à l’égard des organisations syndicales
Individu tué vers le camp militaire Gal Baba Sy : Le parquet militaire explique
Ouagadougou : « Nous pouvons confirmer la mort d’un citoyen américain », un porte-parole du département d’État américain
Syndicalisme au Burkina : La F-SYNTER rend hommage aux devanciers
Zonta club de Ouagadougou : Une nuit consacrée à la passation de charge et d’accueil de nouveaux membres
Lutte contre le mariage d’enfants au Burkina : Des organisations de la société civile plaident pour la légalisation de l’âge à 18 ans
Participation citoyenne et redevabilité politique : Le Projet JERP accompagne des associations et mouvements de jeunes
Entrepreneuriat agricole : Des acteurs outillés sur le Code d’investissement agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique
Réduction des inégalités et élections : Les femmes juristes plaident pour le droit à la santé à Koudougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés