Accueil > ... > Forum 1899266

Assassinat de Thomas Sankara : « Le 15 octobre 1987 est un véritable gâchis », regrette Bassirou Sanogo, ancien ambassadeur du Burkina en Algérie

15 octobre, 21:35, par warzat

Dans certaines ethnies de notre pays, lorsqu’un orphelin devient adulte et veut connaitre qui était son père ; chez les mossis par exemple, la famille l’envoie voir l’ami de son père. Pour des problèmes que les difficultés de la vie d’adulte ne nous épargnent pas, c’est toujours vers cet ami qu’il retourne pour connaitre quel aurait été l’avis de son père. C’est alors que l’orphelin comprend pourquoi adolescent, ce ’’vieux’’ l’empêchait de déraper. C’est alors un plaisir incommensurable pour ce vieux, ami du père de l’orphelin de se rappeler de son vieil ami. Un plaisir simple qui ne s’achète avec rien ici bas, sinon l’amitié et surtout la grâce de Dieu. Pour le cas présent, il faudra que les enfants de Sankara soient des Nelson Mandela.
Que sont devenus les politiques français de ces temps sombres : Mitterrand, Chirac , Dominique de Villepin et autres Charles Pasqua. Que sont devenus, les pays qui ont servi de pied à terre pour le complot. Qu’est devenu, celui à qui le crime a profité. Un ’’oiseau qui erre loin de son nid’’ comme dans la bible, allant d’un arbre à l’autre en fonction du vent politique. Certains comme nous autres avons pardonné depuis fort longtemps, mais l’oubli est rendu difficile par le rappel régulier partout dans le monde de ce rêve réel brisé et franchement injustifiable. Les pays qui ont ’’percés’’ comme disent les jeunes disent qu’ils ont copié votre révolution Mêmes, les compromis ou compromissions de ces 27 ans se retournent contre les Burkinabé aujourd’hui. Les larbins locaux, tes supporters, les capteurs du bien public ont retourné leur veste et disent qu’ils sont du côté du peuple et du pouvoir actuel. Fort heureusement que Rock est prudent et méfiant comme un Allemand de Bavière.
Comme dit ecclésiastes vanité de vanité, tout n’est que vanité. Blaise Comparé a cité une fois l’ecclésiaste de la bible, mais le problème de beaucoup c’est l’effort de la mise en pratique de la parole dans nos actes. Moi pauvre quidam, lambda, j’ai pardonné depuis fort longtemps. Que Dieu confère aux veuves, aux orphelins et à ceux qui ont été torturés de pardonner aussi. Fraternellement !!! .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés