Accueil > ... > Forum 1895071

Energies renouvelables en Afrique : La Chine en exemple pour une transition énergétique réussie

9 octobre 2020, 12:34, par Sidpassata Veritas

Écoutez très « bien » ce nous disons nous-même de la Chine que nous invitons pour faire notre développement énergétique : « C’est un pays qui a su compter sur ses propres ressources, sa discipline et sa rigueur au travail »
Comme quoi, nous ne savons même pas copier les bon exemple :
- Pourquoi ne pas faire comme la Chine en comptant sur nos propres ressources au lieu de compter sur les autres que nous passons le temps à inviter chez nous. La Chine a invité qui ? La France est venue aider à construire une centrale solaire au BF, elle a invité qui chez elle pour lui apprendre ? On ne s’en sortira pas en essayant sciemment ou inconséquemment de faire faire notre travail pour d’autre. "Personne ne viendra construire l’Afrique à notre place" a chanté un artiste révolté.
- Ce qu’il faut copier, c’est la science : donner des bourse d’étude aux enfants de paysans dans ce pays pour qu’ils aillent dans les meilleures universités et écoles du monde pour nous ramener le savoir technologique indispensable pour construire notre patrie et la défendre. Dans le domaine de la conquête spéciale le professeur d’université qui est en train de construire un satellite 100% Burkinabè et qui entraine ses étudiant à sa suite pour garantir la relève, nous montre le bon chemin à suivre : il n’est pas d’un grand intérêt d’acheter de la technologie et de se faire un simple consommateur esclave du fa biquant. Il faut chercher le savoir technologique qui permet d’inventer.
- Il ne s’agit pas de prôner autarcie, mais en invitant un partenaire, il faut le faire pour stimuler notre génie créateur, notre esprit inventif et non simplement notre appétit de consommateur. Exemple : pourquoi en matière d’énergie solaire, la politique étatique reste celle des énergies faucilles que l’on produit en masse pour ensuite distribuer au consommateur à travers un réseau électrique. Pourquoi l’état ne mettrait pas plutôt l’essentiel de ses efforts dans la production du matériel nécessaire à la production à petite échelle de l’énergie solaire et mettre ce matériel à disposition des particuliers pour leur propre installation domestique. Le grand réseau de distribution serait alors réservé aux fortes tension nécessaire pour les usines et unités industrielles moyennes.
Avec des nouvelles technologies, il faut avancer avec de nouveau paradigmes de développement et pour cela, il n’y a qu’à oser inventer avec son propre génie créateur car nul pays n’est plus développé ou moins développé que l’autre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés