Accueil > ... > Forum 1494123

Burkina Faso : Notre leadership n’est pas à la hauteur

21 janvier, 12:43, par citoyen

le slogan plus rien ne sera plus comme avant évolue dans le sens négatif, je préfère un Burkina d’avant où il y’avait la sécurité, l’entente entre les communautés, la paix que le Burkina d’aujourd’hui envahi par le Djihadisme, l’égoïsme des soit-disant intellectuelles fonctionnaires qui en complicité avec le gouvernements corrompus, inconscients, malhonnête qui se réveille tard après avoir fait en trois ans le centuple des morts que Blaiso a fait en 27 ans. Franchement où est l’intégrité dans tous ça ? le problème n’est seulement le premier ministre et son gouvernement incompétent démissionnaire après avoir mis le pays 10 ans en arrière mais c’est le président lui même en la personne de Roch M. KABORE le Burkina a besoin d’un homme fort comme le disait Blaise COMPAORE, seulement pas un homme fort comme Blaise. on est pas mur pour une institution forte dont son sens commun est la démocratie. les soit disant intellectuelles se cachent derrière ce diablosse de la démocratie pour construire des duplexes, détourner des fonds destinés au bien être de la population, des revendications salariales qui dépassent des normes sociales nationales et communautaires sous-régionales. Je vous pose la question : quant est ce que l’agriculteur pourra être prise en compte dans le partage de la richesse de ce pays ? Quand est-ce que l’éleveur, le pécheur, la couche sociale la plus faible pourront dire que oui maintenant ils bénéficient la richesse de ce pays. Arretez-moi ça ; les fonctionnaires égoïstes, le gouvernement ventrus, le président incapable et j’en passe. Le Burkina a besoin d’un révolutionnaire dépourvue de tout intérêt égoïste qui peut taper les points sur la table pour dire tel ou tel ministre comment a-tu fais pour construire tel immeuble ? Pourquoi promène tu avec un kalachnikov ? Pourquoi veux-tu qu’on augmente ton salaire ? et qu’est ce qu’on fait pour ceux qui ne sont pas fonctionnaire ? quelle militaire peut être à la tête de l’armée et qui peut résoudre notre problème d’insécurité. un révolutionnaire qui n’a pas besoin de texte pour frapper : un PAUL Kagamé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés