Accueil > ... > Forum 1321621

Intervention à la Commission de l’Application des Normes à Genève, du délégué travailleur du Burkina Faso, Bassolma BAZIE SG/CGT-B, sur le cas de la violation de la Convention 87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical, 1948.

6 juin 2018, 17:04, par historien

La seule chose qui ne se conjugue pas au passé c’est le militantisme syndical. Ou on est et reste, ou on ne l’a jamais été dans le fond. La preuve, voilà jusqu’aujourdhui des militants et responsables syndicaux tels que les Toure Zacharia , l’un des signataires de la Motion de grève du 3 janvier qui a plus de 80 ans mais continue de venir au premier mai ou à la commémoration du soulèvement populaire du 3 janvier quand il le peut, pour soutenir la jeune génération des Bassolma qui font un travail remarquable et honorable. Il en est de même du doyen T’all. Courage aux jeunes, les gens qui sont parachutés aux postes politiques ne peuvent qu’être emportés par leurs propres aberrations accumulées. Quand un vrai homme constate qu’il est sur la mauvaise voie, il doit reculer et à temps. Ils vont pousser Roch mettre dans le pétrin et changer de vestes. Voilà le cas de Blaise COMPAORE à côté !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés