Accueil > ... > Forum 1267652

Répression de la cybercriminalité au Burkina Faso : Un avant-projet de loi en gestation

13 mars 2018, 13:03, par jonassan

C’est bien d’exposer également le sujet où il faut. Faites ou faites faire un article sur le sujet pour qu’on en discute. Je pense que la transparence des appels d’offre n’a jamais eu le jour au Burkina. Que ce soit actuellement ou avant. La seule différence c’est que certains de ceux qui avaient pion sur rue ont perdu leurs faveurs. Les critères de moins-disant auréolé en qualité/prix ont toujours été trompeurs. Les quotas explicites ou implicites ont régné sous l’empire de Blaise Compaoré, empire sous lequel qui n’a pas vu Francois Compaoré avec sa carte CDP, n’était point opérateur économique, donc incapable de participer à ce marché. Ce système a fait tomber les vrais opérateurs et a créé de nouveaux prédateurs qui sont certainement les mêmes aujourd’hui puisque c’est eux qui ont pu survivre sous ce système. Des enfants de ces gens ont bénéficié des bourses au "QUOTA CDP" et sont aujourd’hui à la charge des insurgés, grevant toute politique innovatrice. Les nostalgiques bénéficiaires de ce système doivent ESSAYER de regarder en arrière, de s’INTERROGER afin de faire des propositions utiles à la nation entière. Cette introspection serait la bienvenue.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés