Accueil > ... > Forum 1257062

« Le cas Zida augmente le portefeuille des dossiers pendants en justice du Burkina Faso », Siaka Coulibaly, juriste et politologue

22 février 2018, 13:59, par Sidpawalemdé Sebgo

Hum... Vous avez dit "suspicion légitime" ?
En attendant d’en savoir plus sur ce n-ième dossier dans lequel serait impliqué Yacouba Isaac Zida, on est un peu dubitatif quand à l’analyse de notre "juriste-politologue"...

D’abord, concernant "l’assombrissement du climat soci-politique ces trois dernières années" que l’analyste lie aux affaires judiciaires, on se pose des questions...
Si on considère la période de Décembre 2014 à Février 2018 soit 33 mois, trois principaux dossiers de crimes économiques et de sang sont en "souffrance". Il s’agit des crimes liés à l’insurrection populaire, de ceux liés au coup d’état et enfin des crimes économiques reprochés au dernier gouvernement Compaoré. A ce que nous sachions, en dehors de la procédure administrative à l’encontre du "général absent plusieurs mois après la fin de sa permission", aucune action judiciaire n’est engagée contre Zida, sauf sa citation dans les évènements des 30 et 31 Octobre 2014. Reprocher aux juges de ne pas avoir vidé une affaire de gestion de la transition qui n’a jamais été amenée devant eux semble peu raisonnable. Comme on dit, ce n’est pas la rumeur qui doit emprisonner les gens...

Par contre, si on considère la période antérieure, on peut citer l’affaire du juge Nébié, celle de Flavien Nébié ; celle de Norbert Zongo ou celle de Thomas Sankara, et bien d’autres qui sont (beaucoup) plus anciennes et n’ont toujours pas été éclaircies. Alors soit on admet que la justice prend du temps, et on doit alors féliciter ceux qui ont (déjà) programmé le jugement du coup d’état, soit on dit que le timing est politique, et on doit dire que les choses vont quand même mieux que sous l’ancien régime et pas le contraire.

Quand au rôle des OSC de défendre les droits des peuples et des personnes en toutes circonstances, on est surpris d’entendre cette déclaration. Car elle vient de quelqu’un qui pour mémoire a soutenu le RSP avant le coup d’état dans ses attaques contre le PM de l’époque Zida, et qui a soutenu le coup d’état sanglant au point de démissionner de la direction du collectif des OSC plutôt que de s’associer à la condamnation dudit coup d’état qu’ils ont publié.

Dans ce contexte, sa neutralité concernant Zida ou sa défense de la démocratie et des droits humains semble quelque peu versatile...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés