Accueil > ... > Forum 1186136

La résistance des pouvoirs coutumiers aux structures populaires sous la révolution : La religion traditionnelle et la sorcellerie comme ultimes soupapes de survie

21 octobre 2017, 09:40, par Yegdbe-Waoga

Kakiswendpouloumdé,
Votre écrit arrive au moment où les moyens de diffusions sont nombreux.
Merci donc !
Mais il faut que nous puissions accepter une chose qui est que le redécoupage des quartiers était seulement pour usage interne aux militaires mais que ce sont les MALINS du groupe qui ont pesé de tout leur poids pour qu’il soit divulgué et utilisé afin que sont usage salisse la révolution.
C’était l’un des premiers problèmes entre Thomas SANKARA et Blaise.
Le pouvoir traditionnel quand à lui a beaucoup subit sous la révolution ; si vous fouillez bien, c’est les mêmes qui fustigeaient ou envoyaient fustiger la chefferie traditionnelle qui sont restés avec Blaise.
Mais tous savons que le pouvoir traditionnel est très fort et même plus fort ; il a su résister au colonisateur. Pire, il fallait que le colonisateur face avec lui (Réf la lutte des pouvoir traditionnels pour les indépendances).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés