Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité et à être vibrant de vie au repos.» Gandhi

Education : L’ENEP de Tenkodogo officiellement inaugurée

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 21 septembre 2020 à 00h09min
Education : L’ENEP de Tenkodogo officiellement inaugurée

Le Premier ministre Christophe Dabiré a procédé, le vendredi 18 septembre 2020, à l’inauguration de l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Tenkodogo, baptisée désormais Direction régionale de l’Institut national de formation des personnels de l’éducation du Centre-Est. Cette cérémonie, qui traduit la marche du Burkina Faso vers une éducation de qualité, avait pour président le ministre en charge de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro, et pour parrains sa Majesté Naaba Guiguimpole, dima de Zoungrantenga, et la ministre de la Santé, Dr Claudine Lougué.

La cérémonie du vendredi 18 septembre 2020 à l’ENEP de Tenkodogo a connu la présence de membres du gouvernement, d’autorités administratives, coutumières et religieuses de la région du Centre-Est et d’invités venus être témoins de l’inauguration officielle de ladite école qui a commencé à fonctionner depuis le 15 janvier 2017. Cette structure de formation financée par la Banque islamique de développement et l’Etat burkinabè à travers le Programme de développement de l’enseignement de base phase IV, vient allonger la liste des infrastructures réalisées ces cinq dernières années sur l’ensemble du territoire national au profit du système éducatif. Au moment où l’on procède à son baptême, ce joyau, qui fait la fierté de Tenkodogo et de toute la région du Centre-Est, a déjà produit trois promotions, soit 1 123 enseignants formés et mis à la disposition de système éducatif burkinabè, a indiqué avec satisfaction le directeur général, Clément Yaméogo.

Le DG de l’ENEP de Tenkodogo, deuxième à partir de la gauche

Bâtie sur une superficie de 47 hectares, l’ENEP de Tenkodogo dispose de bâtiments administratifs et pédagogiques composés d’un amphithéâtre de 500 places et de salles de classes d’une capacité de plus de 500 élèves. Pour ce qui concerne les unités d’hébergement, il y a sept blocs de dortoirs (dont trois dédiés aux filles et quatre aux garçons) avec une capacité d’hébergement de 480 lits. Il faut noter que tout cela s’accompagne d’un réfectoire pouvant servir environ 600 repas par service. C’est du moins ce qu’a confié le directeur général de l’Agence d’exécution et de management des projets de développement, Jean Urbain Korsaga, qui a assuré la maîtrise d’ouvrage déléguée pour la réalisation du projet de construction de l’ENEP de Tenkodogo.

L’amphithéâtre

« L’ensemble de ces infrastructures sont desservies par un réseau de voiries
aménagées avec un réseau d’assainissement et un système d’adduction d’eau potable à partir d’un château d’eau, fonctionnant en parfaite autonomie. On a aussi un groupe électrogène qui permet de secourir les installations en cas de rupture de la Sonabel », a-t-il précisé. Ces infrastructures ont coûté plus de trois milliards de F CFA. Avec un délai d’exécution de quinze mois environ, les travaux ont été menés avec le contrôle de structures spécialisées dont le LNBTP. Le contrôle technique a été assuré par un cabinet agréé. « Il y a aussi les structures du MENA qui ont accompagné localement le projet avec le maître d’ouvrage que nous sommes, afin de certifier les infrastructures qui ont été réalisées conformément aux dispositions techniques. Des garanties décennales sont également prévues pour pouvoir couvrir les malfaçons sur une période de dix ans », a conclu M. Korsaga.

Les infrastructures sont de qualité, rassure le DG de l’AGEM-développement, Jean Urbain Korsaga

« L’éducation est au centre des priorités du gouvernement »

Dans son intervention, le Premier ministre Christophe Dabiré a rappelé la symbolique de cette cérémonie d’inauguration. « Le 5 septembre 2020, le président du Faso a magnifié l’excellence à l’école en recevant les 103 élèves qui étaient considérés comme les étoiles de notre système éducatif. Ces 103 élèves, c’est le résultat d’une éducation réussie parce que nous avons à la disposition de notre système éducatif des professeurs et des enseignants qui ont été capables de conduire ces enfants jusqu’à ce qu’ils deviennent des stars. Notre volonté, c’est d’avancer dans ce domaine. Que l’année prochaine, ce ne soit pas simplement 103 étoiles mais qu’on en ait davantage », a-t-il expliqué. Pour y arriver, il faut des infrastructures équipées pour permettre aux élèves-enseignants d’être dans de bonnes conditions pour pouvoir réussir leur formation.

Signature du livre d’or

Au-delà de l’inauguration de l’ENEP de Tenkodogo, le Premier ministre souhaite que demain, ce soit l’ENEP de Manga ou celle de Bobo-Dioulasso. Il a émis le vœu de doter toutes les régions du pays d’écoles nationales d’enseignants du primaire. Cela permettra de renforcer les capacités de formation des formateurs au profit du système éducatif. Pour une éducation de qualité, le gouvernement est en train de construire des lycées professionnels, en plus des ENEP, pour que l’école quitte le domaine théorique pour aller vers la professionnalisation. Lire la suite

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Action humanitaire : L’ONG HELP joue sa partition dans l’amélioration des moyens d’existence des populations du Nord
Présumées apparitions de la Vierge Marie à Ouidi : « A l’étape actuelle, aucune conclusion ne peut être tirée », dixit Abbé Bernard Eudes Compaoré
Burkina : Des organisations de défense de droits humains interpellent le gouvernement sur des dérives des volontaires pour la défense de la patrie
Burkina Faso : Le président Roch Kaboré a perdu son père
Cohésion sociale au Burkina : Des leaders religieux outillés sur les concepts de liberté religieuse, discours religieux et le dispositif législatif
Institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso : Fin de formation pour 304 étudiants
Tribunal administratif de Bobo : Un colloque scientifique pour analyser la nouvelle réforme de la justice administrative au Burkina
Centre-Est : L’ONG Trias lance un projet pour favoriser la résilience économique des femmes et des jeunes
Semaine scolaire d’éducation à la citoyenneté : Les élèves des Cascades s’engagent à promouvoir les bonnes pratiques en milieu scolaire
Campagne "rentrée scolaire en toute sécurité routière" : Focus sur les jeunes et le risque routier
Bazoulé, commune rurale de Tanguin Dassouri : Les élèves auront un jardin pédagogique
Décès du père du président Roch Kaboré : Le message de compassion du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés