Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de vaincre ce qui fait peur.» Nelson Mandela

Adoption du statut-cadre de la Police nationale : Des policiers expriment leur reconnaissance au Médiateur du Faso

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 6 août 2020 à 23h15min
Adoption du statut-cadre de la Police nationale : Des policiers expriment leur reconnaissance au Médiateur du Faso

Une délégation d’officiers de police a été reçue en audience par le Médiateur du Faso, Saran Sérémé Séré, le 28 juillet 2020. Ces policiers sont venus, au nom de leurs 1 018 collègues, remercier le Médiateur du Faso pour son intervention dans la régularisation de leur situation administrative, et souhaiter son implication dans le suivi de la mise en œuvre de la loi rectificative afin d’assurer une issue heureuse au dossier.

Leur requête était relative à l’application de la loi 027-2018/AN du 1er juin 2018, portant statut du cadre de la Police nationale, qui créait une situation d’iniquité et d’injustice à leur endroit.


Lire aussi Police nationale du Burkina : Désormais, appelez-les sergents, lieutenants, capitaines, commandants… de police


Grâce à l’implication du Médiateur du Faso et aux efforts consentis par le gouvernement burkinabè, plus de 1 018 officiers de police, qui se sentaient « lésés » dans leurs droits, ont vu leur situation être réglée à l’amiable, à travers une décision gouvernementale de réparation de ce préjudice. Le gouvernement a en effet examiné, en conseil des ministres, un projet de loi rectificative et l’a transmis à l’Assemblée nationale qui l’a adopté le 8 juillet 2020.

Le Médiateur du Faso a salué la confiance placée en son institution et l’esprit du règlement des requêtes litigieuses par la voie amiable à travers le dialogue, la conciliation, la concertation, le consensus. Elle a souhaité que ce mode de règlement des requêtes soit privilégié entre les administrés et l’administration, au détriment du règlement conflictuel. « C’est la condition essentielle pour la préservation d’un climat apaisé et serein, socle du développement de nos cités et du bien-être de nos populations », a-t-elle déclaré.

Cette option, ajoute-t-elle, est d’autant plus à privilégier pour les corps en charge de la protection des populations. Les échanges ont en outre permis de saluer l’intervention du Médiateur du Faso dans le dossier relatif à la radiation des jeunes filles élèves policiers en état de grossesse durant leur formation ou stage de formation.

Cette intervention avait en effet permis de lever « une mesure sélective, injuste et inéquitable à l’encontre des élèves policiers de sexe féminin ». La nouvelle mesure disciplinaire adoptée n’impose que la reprise de l’année de formation durant laquelle l’élève policière aurait été indisposée. Par ailleurs, madame le Médiateur du Faso a introduit une requête pour une révision de texte positive et équitable dans notre armée nationale.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Incendie à l’Assemblée nationale : L’oeuvre "des génies" comme au siège du FESPACO ?
Comparution de Bassolma Bazié : « Beaucoup de choses ont été dites ; certaines étaient vraies mais beaucoup étaient aussi fausses », Me Prosper Farama
Comparution de Bassolma Bazié : « Il reste au Conseil de discipline d’aviser », déclare Me Prosper Farama
Comparution de Bassolma Bazié : Six personnes autorisées à suivre l’audition de ce lundi 21 septembre 2020
Education : L’ENEP de Tenkodogo officiellement inaugurée
Rencontre Premier ministre/Forces vives de l’Est : Des propositions pour sortir la région de la zone de turbulences
Rencontre Premier ministre/Forces vives du Centre-Est : Satisfecit à l’issue des échanges
Route nationale N°4 : Bientôt la fin du calvaire pour les usagers
Boucle du Mouhoun : L’Ocades caritas Burkina, ‘‘ l’ange gardien’’ des personnes déplacées internes
Boucle du Mouhoun : 158 millions de FCFA pour améliorer les taux d’accès à l’eau potable et les conditions de vie des populations
Hygiène bucco-dentaire : Argile santé lance une campagne de lutte contre la mauvaise haleine en milieu scolaire
Koupela : Une ville exemplaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés