Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de vaincre ce qui fait peur.» Nelson Mandela

Régulation des communications électroniques : Des animateurs de radio outillés pour éclairer les auditeurs

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • jeudi 6 août 2020 à 22h50min
Régulation des communications électroniques : Des animateurs de radio outillés pour éclairer les auditeurs

Pour la troisième année consécutive, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) poursuit son action d’information et de sensibilisation. Ainsi, elle organise, les 6 et 7 août 2020 à Bobo-Dioulasso, un atelier sur la régulation des secteurs des communications électroniques et des postes à l’endroit d’une quarantaine d’animateurs d’émissions interactives des antennes des radiodiffusions sonores du Burkina.

Fréquemment interpellés par les auditeurs sur les dysfonctionnements des services de télécommunications, les animateurs de radio sont souvent limités dans leurs tentatives de réponses.

Les participants

Il s’agira donc, à travers cet atelier qui se déroulera durant les 6 au 7 août 2020, d’informer ces animateurs sur le fonctionnement du secteur des communications électroniques et des postes, pour mieux traiter les questions au cours de leurs émissions interactives. Cette activité de l’ARCEP se tient pour la troisième année consécutive.

Les émissions interactives sont perçues comme des miroirs de la société, et elles sont très suivies par les auditeurs. Le chef du département de la communication et de l’international à l’ARCEP, Yacouba Koussoubé, a ainsi expliqué que de nombreuses enquêtes révèlent que les émissions interactives sont devenues les canaux privilégiés par les populations pour exprimer leur satisfaction ou inviter les décideurs à plus d’actions pour corriger un dysfonctionnement.

Les participants

Ce choix de former les animateurs d’émissions interactives se justifie donc, selon Tontama Charles Millogo, président de l’ARCEP, par la place importante de la radio dans la vie des citoyens, voire dans la marche socio-économique du Burkina. Plus encore, avec la naissance des émissions interactives, la radio est devenue, dit-il, « une partie de notre quotidien car elle permet de communiquer avec les consommateurs tout au long de la journée, qu’ils soient chez eux, au travail, en déplacement. »

Tontama Charles Millogo, président de l’ARCEP.

Concernant les plaintes et interpellations liées aux communications électroniques et à la poste, le président de l’ARCEP souligne que les contributions des animateurs, bien que substantielles et salutaires, restent entachées de zones d’ombre en raison de la spécificité de leur domaine d’activité. Ces critiques faites aux acteurs de la communication électronique et des postes ne pourront ainsi recevoir des traitements appropriés que si la collecte de l’information est faite convenablement auprès des auditeurs.

Il s’agit donc, à travers cet atelier, de donner le maximum d’informations aux animateurs pour qu’ils puissent à leur tour demander aux auditeurs des précisions sur leurs plaintes.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Accès à l’information publique : La loi 051 cherche opérationnalisation au profit du citoyen
Implantation des infrastructures de télécommunication : L’ARCEP éclaire la lanterne des élus locaux
Facebook annonce l’ouverture d’un bureau à Lagos, au Nigéria
Commerce en ligne : Bestmade Burkina met une plateforme à la disposition des vendeurs et des acheteurs
Inclusion numérique : L’ANPTIC offre du matériel informatique pour la formation des aveugles et malvoyants
BF1 Freestyle 2020 : Campbell Jules Yigo de la Patte d’Oie sacré vainqueur
Journalisme sensible aux conflits : La 4e édition du Prix PaxSahel est ouverte
Couverture médiatique de la précampagne électorale : "La confusion du CSC", selon Me Prosper Farama
Lefaso.net : Une nouvelle organisation pour de nouveaux challenges
Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) : Optez pour des formations dans les métiers du numérique
Semaine du numérique 2020 : Clap de fin avec le sacre de 18 lauréats
A la Une de L’Evénement du 10 septembre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés