Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : Des conseillers boycottent la 2e session ordinaire de 2020

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mercredi 3 juin 2020 à 23h00min
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : Des conseillers boycottent la 2e session ordinaire de 2020

La 2e session ordinaire de la mairie de l’arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso, prévue pour les 3 et 4 juin 2020, a été boycottée par la majorité des conseillers municipaux. A l’origine de ce boycott, des points de discorde sur le changement de destination de réserves administratives.

Annoncée pour se tenir les 3 et 4 juin 2020, la 2e session ordinaire de la mairie de l’arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso n’a pu débuter ce mercredi 3 juin.
En effet, sur 30 conseillers, 24 ont refusé de prendre part à la session, ce qui a eu pour conséquence le report de la rencontre.

Zezouma Paulin Sanou maire de l’arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso

Le maire dudit arrondissement, Zezouma Paulin Sanou, dit ignorer les raisons de ce boycott, étant donné que les douze points de l’ordre du jour avaient été validés au niveau du cabinet. « La session devait débuter ce mercredi 3 juin 2020 au sein de la mairie. Cependant, les conseillers sont venus puis repartis et je n’ai rien compris à cela, d’autant plus que les points à l’ordre du jour avaient été débattus au sein du cabinet sans problème. J’ignore le motif de cette trahison, si je peux m’exprimer ainsi », a confié le maire.

Suite aux propos du maire, le camp adverse a également tenu à se prononcer. Les conseillers dissidents disent être en désaccord avec quatre points relatifs au changement de destination des réserves administratives. Selon le conseiller Adama Dao, ces changements de destination nécessitent un recul suffisant pour prendre des mesures et voir quels sont les bons côtés pour l’ensemble de la communauté.

Adama Dao un représentant des conseillers

« L’ordre du jour comportait des points où les conseillers ont voulu avoir de plus amples informations. Et vu l’impossibilité d’avoir ces informations, nous avons décidé de ne pas assister à la session. Il s’agit des points portant sur le déclassement d’un certain nombre de réserves administratives de l’arrondissement 2. Nous avons demandé de plus amples informations pour nous accorder le mieux avant de nous prononcer. Par ailleurs, les points sur les changements de destination de ces réserves administratives avaient été abordés lors de la session précédente, et il n’y a pas eu d’entente ce jour-là. Nous avions alors demandé que ces points soient retirés, le temps que nous soyons bien imprégnés avec des documents à l’appui. Ce qui n’a pas été fait. Voilà pourquoi nous avons jugé nécessaire de ne pas participer pour ne pas se tirailler sur le même sujet », a-t-il expliqué.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 juin à 17:46, par Lom-Lom En réponse à : Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : Des conseillers boycottent la 2e session ordinaire de 2020

    Dans un environnement national où la gestion du foncier constitue un facteur de division, on peut comprendre la position de ces conseillers frondeurs. C’est parce que depuis Blaise Compaoré, on a refusé de gérer avec transparence la ressource foncière que l’on a aujourd’hui tous les problèmes du monde dans le foncier urbain et rural. Il est donc mieux pour tout le conseil municipal d’avoir tous les éclairages avant de déclasser surtout qu’aujourd’hui, plusieurs communes peinent à trouver de l’espace pour des investissements communautaires (école, dispensaires et autres). Cependant, le mandat d’un Conseil Municipal a des limites dans le temps et il ne faut pas perdre trop de temps dans certaines décisions car le temps est aussi un intrant important dans l’atteinte des résultats fixés par mandat ! Bon courage !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin à 22:24, par Cheikh En réponse à : Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : Des conseillers boycottent la 2e session ordinaire de 2020

    Cette grogne n’a rien de nouveau, car apparemment, toutes les sessions de cette mairie, ont toujours tourné autour des problèmes fonciers. C’est à y voir et revoir de près, car un maire ne saurait consacrer tout son mandat, rien qu’à des litiges de ce genre !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 08:51, par Bobolais En réponse à : Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : Des conseillers boycottent la 2e session ordinaire de 2020

    Bonjour cher compatriote de l’arrondissement 2,
    Nous espérons que vous allez trouver un consensus avec votre maire pour une bonne sortie de crise concernant ce problème. J’ose aussi croire que vous allez être regardant afin de bien gérer les soucis concernant les lotissements qui ont eu lieu depuis 2013 car il y’a des choses à redire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Proposition de report des législatives : Les députés auraient-ils la mémoire courte ?
Présidentielle de 2020 : Le CDP Section USA félicite Eddie KOMBOIGO pour sa désignation en tant que candidat du parti
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins
Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de novembre 2020
Politique : Salia Sanou démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
Prorogation du mandat législatif : Eddie Komboïgo « met en garde » le président de l’Assemblée nationale
Application de la loi 081 : La coordination régionale des instituteurs principaux dénonce une injustice subie
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : Le Porte-parole du gouvernement donne sa version des faits
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés