Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Lorsque tu aperçus le palmier, le palmier t’avait déjà vu. » Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Formation en ligne et présentielle : L’association Ramongto désormais représentant national de l’ISM-Paris

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 12 janvier 2020 à 16h30min
Formation en ligne et présentielle : L’association Ramongto désormais représentant national de l’ISM-Paris

L’Association Ramongto et l’Institut supérieur de mécanique (ISM) de Paris ont procédé à la signature d’un protocole de collaboration pour la vulgarisation du blended learning, ce mode de formation mixte qui allie l’apprentissage en ligne et l’apprentissage en « présentiel ». C’était en marge d’une conférence de presse tenue par les deux parties, ce samedi 11 janvier 2019 à Ouagadougou.

Le domaine de la formation connait de plus en plus des innovations grâce aux avancées numériques. Apprendre n’aura jamais été aussi plaisant que complexe. Le blended learning, une approche pas si nouvelle que ça, refait surface depuis quelques années. Elle combine la formation présentielle et l’apprentissage en ligne. Au Burkina Faso, cette formule d’enseignement qui a commencé à l’Université de Ouagadougou date d’il y a à peu près cinq ans.

Elle a fait ses preuves grâce à l’Université de Lyon et des personnes ressources, lesquelles ont suscité la création de l’association Ramongto, dont la mission est de partager et vulgariser des expériences de formation de qualité et lutter contre l’analphabétisme numérique. Son président Evariste Nonguierma a signé, samedi, un protocole de collaboration avec l’Institut supérieur de mécanique de Paris (ISM/Paris), pour vulgariser l’expérience de formation en blended learning de cette école française au Burkina. Cette signature fait désormais de l’association burkinabè, le gestionnaire des formations dispensées par ISM-Paris au pays des Hommes intègres.

« Coût abordable et flexibilité de l’emploi du temps »

Plus d’une centaine d’étudiants suivent déjà cette formation et selon M. Nonguierma, l’ISM-Paris a déjà mis sur le marché du travail des maitres en ingénierie financière et en logistique au cours de 2019. Le premier responsable de Ramongto dira que choisir le blended learning, c’est opter pour une diversité de formations professionnelles diplômantes (ingénierie financière, logistique, informatique, management, mécanique, anglais, etc.). Aussi, la qualité d’une formation, dispensée par des enseignants chevronnés, qui tienne compte du pouvoir d’achat moyen de la population (le coût de la formation est divisé par 10) et la flexibilité de l’emploi du temps « qui permet aux travailleurs de trouver le juste milieu pour se former » sont entre autres les avantages présentés par les conférenciers.

Selon Jean-Michel Brissaud, directeur général de la Compagnie africaine de formation (CAF), la formation en Master 1 dure 21 mois et coûte 920 000 F CFA et pour ceux admis directement en master 2, la formation dure 15 mois et coûte 1 800 000 F CFA « pour un diplôme qui coute généralement 9 millions de francs CFA à Paris ».

Des diplômes français

Selon le directeur général de l’ISM-Paris, le Professeur Alain Rivière, plusieurs Masters sont disponibles parmi lesquels les Masters en Finance Entreprise, en Ingénierie financière, Logistique (la Licence est également disponible, ndlr), en Data science et le Master Généraliste (consacré à la gestion de la complexité des systèmes). Ceux qui ont une licence et qui ont au minimum deux ans d’expérience dans un domaine précis, pourraient également s’inscrire en Master 2, ont précisé les conférenciers.

Le Professeur Alain Rivière a rassuré que les diplômes obtenus par les étudiants qui adoptent cette expérience de formation sont reconnus par l’Etat français. A l’entendre, la seule limite de ce type d’enseignement est qu’il est destiné à un public francophone puisque les supports de formation sont tous en français même s’il existe quelques documents en anglais.

« Ce n’est pas une formation au rabais », a rappelé Evariste Nonguierma, après avoir expliqué les différentes étapes du processus d’apprentissage jusqu’à l’obtention du diplôme. Le moins que l’on puisse dire avec Jean-Michel Brissaud, c’est qu’il n’y aura pas de procrastination.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Baccalauréat 2020 : Le ministre de l’Enseignement supérieur donne le top de départ à Banfora
Baccalauréat 2020 : 125 805 candidats à la conquête du premier diplôme universitaire
SUNU Assurances : Le programme " Kiff Tes Vacances avec SUNU Assurances Vie Burkina Faso" lancé
Baccalauréat session 2020 : 3 726 candidats en lice dans la région du Sud-Ouest
Baccalauréat 2020 : 1012 candidats à l’assaut du premier diplôme universitaire dans la région du Sahel
Université Joseph ki-Zerbo/UFR/SVT : Le baboratoire Labesta revisité pour répondre aux exigences des formations doctorales
Kaya : Première session du Comité de pilotage du projet de construction de la paix et la cohésion sociale
Tabaski 2020 : 3 480 bœufs tués pour les personnes vulnérables
Province du Kourweogo : Bientôt une bibliothèque numerique pour la jeunesse
Tabaski 2020 : Qatar Charity offre 1000 moutons aux personnes nécessiteuses
L’Association Manegre-nooma pour la protection des orphelins : 25 pensionnaires retournent dans leurs familles
Tabaski 2020 : Les fidèles musulmans ont prié pour la paix, la santé et le vivre ensemble à Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés