Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout ce qui vaut la peine d’être fait mérite et exige d’être bien fait» Comte de Chesterfield

Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Photo d’illustration • samedi 4 janvier 2020 à 14h05min
Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

Selon des informations données par plusieurs sources, une attaque à engin explosif a été enregistrée ce samedi, 4 janvier 2020 dans la région de la Boucle du Mouhoun, plus précisément sur l’axe Toéni -Tougan.

L’explosion aurait atteint un véhicule de transport de passagers, communément appelé Dina, faisant, selon un bilan provisoire, quatorze morts et quatre blessés graves.
Ce drame survient à un moment où les Forces de défense et de sécurité ont repoussé plusieurs attaques et neutralisé de nombreux terroristes, notamment à Inata, dans la région du Sahel.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 4 janvier à 15:04, par Neekre En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    Nous prions pour le repos éternel de nos compatriotes. C’est un signe que les FDS ont commencé à inverser la tendance et les terroristes de rabattent honteusement sur les civiles.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:39, par Le citoyen En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    Seigneur Dieu, protège notre très cher et beau pays à cause de ton Saint Nom

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:56, par Kinkester En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    Paix aux âmes des disparus. Le véhicule a t il sauté sur une mine ? Que veulent ces gens là à la fin. Qui leur vend toutes ces armes

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 16:25, par Vigilance En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    Paix aux âmes des victimes. Puisse .Dieu consoler les familles endeuillées. C’est un changement de stratégie pour endeuiller le pays. Redoublons de vigilance. Que la Grâce de Dieu nous accompagne.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 16:25, par SOUROUVIEN en larmes En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    Oh non ! quelle horreur ! Au nom de quelle cause religieuse ou politique on peut tuer aussi atrocement des innocents et pauvres enfants ? Hélas à cause de la fermeture de la majorité des établissements secondaires et primaires quasiment de la moitié de la province du SOUROU en général et de la commune de TOENI en particulier ,beaucoup de parents ont dû rabattre leurs enfants sur TOUGAN . Et voilà les plus graves conséquences de cette situation.
    Bon ,mes chers frères et sœurs ,fils et filles de la province du SOUROU ,il n’ y a plus de place aux tergiversations et autres lamentations . Faisons comme les populations du BAM et du LORUM .Réveillons - nous et commençons à nous organiser pour défendre notre province . J’appelle en particulier nos frères et sœurs issues des FDS mais qui sont à la retraite . Je les invite à prendre les devants ,à organiser les populations dans toutes les communes de la province pour affronter le monstre qui n’est pas si invincible que ça ,car constitué d’êtres humains comme nous .
    Je pleure en écrivant ces notes . Mon rythme cardiaque s’accélère de colère et ma tension monte . Il est clair que les FDS malgré leur bonne volonté ne pourront pas nous sauver, si nous ne nous engageons pas à leur côté . La province du SOUROU n’est pas si forestière que ça pour qu’on ne puisse pas apercevoir des personnes mal intentionnées qui sillonnent nos villages .
    Paix à l’âme de nos chers enfants et petits enfants .

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 16:47, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    Voilà ce qu’on appelle coup pour coup ! Il est temps que 98% de nos FDS se mobilisent dans la région du Sahel. Une région ou nos frères déguisés en terroristes ont une force d’agir en frappant n’importe où n’importe quoi n’importe comment, en particulier là où personne ne s’y attend comme ce qui vient de passer, car, ils vivent parmi les populations de cette région. Que Dieu reçois nos martyrs dans son royaume. C’est vrais qu’on ne peut pas jeter la suspicion sur tout le monde et quadriller le moindre mètre carré de terrain avec des forces de l’ordre en armes, mais la prudence sera d’employer plus des agents parmi la population du Sahel pour contrôler les faits et gestes des suspects avant qu’ils agissent.

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 23:35, par caca En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

      @ Ka, Bonne et heureuse année 2020. C’est triste ce qui nous arrive avec le sang innocent versé. Maintenant, le burkinabé doit se rendre l’évidence que l’objectif recherché par les terroristes consiste à tuer n’importe qui et n’importe où. Le burkinabé est devenu l’ennemi de ces mécréants, et je pose la question pourquoi a-t-on arrivé à ce point ?

      Répondre à ce message

      • Le 6 janvier à 10:51, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

        Merci caca ! Bonne année a toi et ta famille. Que Dieu tout puissant te protège et que 2020 te soit une année de santé, réussite et de paix. Quand à ces mécréants dits des terroristes déguisés qui tuent sans raison, en s’attaquant aux femmes et les enfants ainsi que des croyants dans les églises, leur fin est approche, car, le Dieu tout puissant ne les laissera pas faire éternellement. Je profite te dire que nous les amis de Suisse après le culte de Noêl a l’église centrale le 25 décembre 2019, nous avons fait la fête chez Sibiri Georges kaboré votre doyen en Suisse et qui était présent au Burkina. Pour te dire que nous avons eu les nouvelles de la diaspora Burkinabé en Suisse.

        Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 17:09, par Kiriki En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    Nos prières accompagnent nos FDS. Que Dieu les préserve. Que Dieu les préserve des pièges des drogués et qu’il soit au contrôle des frappes de nos FDS. La lâcheté et la débâcle gagnent les malins drogués.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 17:12, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    Paix a l’ame de ces victimes. Que le Dieu de Paix et d’amour touche les coeurs de ces mecreants afin qu’ils laissent notre peuple pacifique en Paix. Inchallah.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 19:25, par bey firmin kam En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    Grand architecte de l’univers nous avons grandement besoin de ton aide contre cette Barbarie humaine. Protège le pays des hommes intègre et ses voisins. Gloire au pouvoir de l’amour et abat la haine !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 19:35, par Zimm En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    via la BBC / Londres suggère qu’il s’agit de " Improvised Explosive Device (IED)" càd des engins piégés et que les étudiants sont les victimes. Un pas bizarre qualitatif vient d’être franchi dans la violence. Hyper Triste...

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 19:51, par SOME En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    On voit bien que la tactique va changer et il fallait s’y attendre au moment où les forces de sécurité prennent ENFIN leurs responsabilités avec les succès que l’on voit. Je continuerai de dire la même chose : tant que Roch ne donnera pas l’autorisation de faire appel de façon officielle et claire à la mobilisation générale populaire, nous ne gagnerons pas contre ces voyous. Les forces de sécurité ont encore le temps de rattraper ce soutien populaire dont elle jouit mais qu’elle a tout fait pour détruire. La spécificité de l’armée voltaïque burkinabé c’est son lien fort avec le peuple : ce qu’on appelle une armée populaire, ce qui est la meilleure force pour toute armée. Nous venons de commémorer le soulèvement populaire du 3 janvier 1966. C’est les civils qui ont mené les militaires au pouvoir le 4 août 1984. L’armée s’est mise du côté du peuple lors de l’insurrection du peuple les 30 31 octobre 2014. C’est dire que c’est de l’union du peuple avec l’armée et de l’armée avec le peuple que viendra la victoire inéluctable. Et pour matérialiser cette victoire, le chef suprême des armées Roch doit décréter la mobilisation populaire. Les populations se connaissent et fourniront le renseignement première arme non dans la guerre.
    « Un militaire est un civil en mission et un civil est un militaire en permission  » Thomas Sankara.
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 10:00, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

      Mon ami SOME, tu as complètement raison sur le silence du président Roch Kaboré qui agache souvent le peuple. Mais il faut remarquer que ça ne vient pas de lui seul. Nous étions habituer d’apprendre la situation nationale de notre pays quand Blaise Compaoré donnait des interviews a l’extérieure durant son règne de 27 ans. Heureusement pour Roch Kaboré, il y a d’autres comme l’opposition qui puisse parler a sa place.

      Répondre à ce message

  • Le 5 janvier à 19:40, par warzat En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    Pauvres misérables de pseudo-terroristes, on est réduit à tuer les femmes et les enfants, faire des morts pour des morts, des voyageurs en taxi brousse etc...Votre fin est proche, même masqués dans les populations qui du reste commencent à se révolter. Vous serez lynchés comme de vulgaires voleurs dans les marchés bientôt.

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier à 07:36, par raogo En réponse à : Burkina Faso : Une dizaine de morts dans une attaque à engin explosif

    On doit chercher ceux qui forment à l’utilisations des ces engins, ensuite chercher ceux qui les finances, les ravitailles et enfin si les populations ne s’impliquent pas, la fuite n’est pas la solution à ce problème. Il faut empêcher l’ennemi de rentrer dans le pays, dans les villages

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Boungou dans la Tapoa : Un blindé saute sur un engin explosif
Kossi : L’attaque d’un camp des volontaires fait une victime
Djibo : Le grand imam enlevé par des hommes armés non identifiés.
Terrorisme au Burkina Faso : Le doigt accusateur pointé sur le Comité international de la Croix-Rouge
Attaques terroristes : L’UE déplore ces actes lâches et barbares !
Bilan des opérations de sécurisation : Des assaillants neutralisés suite à une attaque d’un quartier de Namsiguia, dans le Centre-Nord
Insécurité au Centre-Nord : Trente éléments des FDS formés à l’élimination des engins explosifs improvisés
Région de l’Est : Une vingtaine de morts dans une attaque terroriste à Namoungou
Opération Barkhane : Les commandos parachutistes tractent les Groupes armés terroristes dans le Gourma malien
Force Barkhane : Le Général de division Marc Conruyt, nouveau commandant en chef
Forces armées burkinabè : Le Général Miningou galvanise les détachements militaires au front
Force Barkhane : Le point des opérations du 24 juillet au 3 août 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés