Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Je ferai taire les médisants en continuant de bien vivre : voilà lе mеillеur usаgе quе nοus рuissiοns fаirе dе lа médisаnсе. » Platon

Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

Accueil > Actualités > Société • Communiqué • vendredi 22 novembre 2019 à 23h30min
Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

Selon ce communiqué du ministère de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, certains de ses agents en service dans les régions du Sahel et des Hauts-Bassins ont été épinglés pour « des actes présumés de détournements de vivres et de non-vivres ».

Vos commentaires

  • Le 22 novembre à 14:17, par Time Will Tell En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Hier c’est Laurent Sedogo qui disait au point de presse de APMP qu’il n’appartient à l’opposition de montrer au procureur du Faso son travail ? Aujourd’hui dans cette note, c’est la hierarchie qui saisit le procureur du Faso pour détournement.
    En d’autre termes, la hierarchie ne montre pas au procureur du Faso son travail ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 14:34, par Zot En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    HUG j’espère bien que tu ne fais pas parti de ce lot de voleurs de vivres dès sinon nous serons obligés de demander à fasonet de te chasser de cette plate-forme.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 14:37, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    ça c’est plus grave que le terrorisme. J’ai toujours dit que c’est ce comportement dans le pays qui a attisé le terrorisme. Comment des êtres humains peuvent se comporter de la sorte ? Est-ce que le Burkina est un pays ? Des gens qui ne s’aiment pas un minimum ne peuvent pas vivre ensemble. Mais plus c’est gros plus ça passe

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 14:44, par Amadoum En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Que tous les dossiers sous traitement, en instance dans les juridictions concernees, soient mis de cote afin de tackler ce dossier, car ce ne sera pas la premiere fois que des individus cupides et sans moralite s’adonnent a de tels actes.
    Dans les annees 70s l’OFNACER dans la gestion des vivres destines aux vicitmes de la secheresse dans le sahel avait "pondu" de tels individus.
    Que le marteau lourd des justice divine et humaine leur tombe dessus comme une tonne de briques !

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre à 15:25, par yannick En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

      Je partage cher ami Amadoum ton opinion.
      Il faut en effet "un audit commando" sur tous les biens privés et publics.
      Tout propriétaire d’un bien matériel et immatériel doit pouvoir justifier les ressources ayant permis sa réalisation (fiches de paie,justificatifs bancaires des revenus etc...)
      Tout agent de l’Etat ayant par exemple construit un immeuble doit pouvoir justifier "comment, avec quelles ressources..." et dans l’impossibilité de présenter les preuves,ces biens,fruits de détournements de biens publics,de corruptions doivent simplement etre confisqués au profit du Trésor public.
      Les détournements de biens publics,la corruption sont des causes de frustrations qui nourrissent certains maux que nous combattons.
      Les pays développés hésitent aujourd’hui à investir dans nos projets de développement car certains biens immobiliers,visibles,et appartenant à des "acteurs" de l’administration publique et para-publique sont insultants pour un pays classé comme étant un des plus pauvres du monde.

      Répondre à ce message

    • Le 22 novembre à 18:41, par Yako En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

      Affaire connue sous le nom WATER GRAINE dont le ministre A.D (rip)était le principal bénéficiaire.En tout cas il a traîné ça comme un boulet jusqu’à sa mort. Yako

      Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 14:53, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Sommes-nous vraiment intègre au point d’être un pays ne constitué que des hommes intègres ? N’est-ce pas un sacrilège de continuer à nous appeler ainsi alors que les actes que nous posons quotidiennement vont à l’encontre de cette image d’un peuple intègre. J’ai vécu l’époque de Lamizana, je ne me rappelle pas avoir entendu des détournements, encore moins dans les gouvernements successive jusque l’époque de Sankara. Le détournement à ciel ouvert s’est introduit dans notre culture administrative comme étant la culture incontournable, lorsque le Capitaine Blaise et son bateau des pirates sanguinaires aguerris ont pris contrôle du bateau et ont inculqué dans l’esprit des gens la corruption, le détournement, surtout le détournement si bien que, ne pas détourner est l’anomal ; détourner est la normale dans notre pays. Comment peut-on comprendre que des gens diligentés et habilités à administrer l’assistance humanitaire d’un gouvernement aussi démuni que le nôtre, puissent s’emparer et de cette l’aide à leur propre profit ; pire, faire main basse sur les fonds destinés à la survie de ces déplacés. C’est impensable et immanquablement honteux. Tenez-vous bien, le dimanche ou le vendredi, les voilà partis aux cultes pour prier. Vraiment

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 14:54, par yannick En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    LA MORALE ? L’INTEGRITE ? LA DIGNITE ?

    Souvent,j’ai honte d’etre Burkinabè suite à des actes comme ce que je viens d’apprendre : certains de ses agents en service dans les régions du Sahel et des Hauts-Bassins ont été épinglés pour « des actes présumés de détournements de vivres et de non-vivres »
    Car tout citoyen portant l’honneur d’etre burkinabè : intègre,digne n’oserait cela mais hélas,certains sont restés dans leurs actes et comportements voltaiques refusant de prendre le train de l’homme nouveau,le burkinabè.
    NON !!! Ne laissons pas notre conscience collective,notre dignité s’éteindre face à la course aux richesses matérielles malhonnetes et éphémères.
    OUI !!! Restons burkinabè,fiers,dignes,honnetes et intègres du 1er au dernier burkinabè.
    NON !!! Ne salissons pas l’image du Burkinabè,léguée par Thomas SANKARA et enviée par tous les peuples du monde.
    Nos actes quotidiens,nos habitudes,nos paroles,notre bonne moralité doivent etre préservés à tout prix afin que nous n’ayons pas à avoir honte un jour de présenter nos pièces d’identité,de dire notre nationalité burkinabè parceque la HONTE des uns (certains voltaiques) nous l’empecherait !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 14:56, par un Burkinbila hakika En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Le Burkina nouveau.Comment peut -on vouloir le changement et on ne veut pas soi même changer ?On a vraiment du chemin à faire .Si ,malgré ce contexte difficile ,et même n’eut été le cas,je ne comprends vraiment pas ces agissemnts.L’intégrité a vraiment foutu le camp dans mon chère Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 15:08, par Manuel En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Bonjour
    Merci à l’internaute Amadoum qui rappelle que à tout moment de l’histoire il y’a toujours eu des individus cupides , voleurs et violeurs.
    Maintenant laissons la justice faire son travail avant d’incriminer quiconque,
    Que ceux qui ne l’entendent pas de cette oreille n’ont qu’à se souvenir du problème du chef de corps de Dedougou il y’a quelques temps.
    Gloire éternelle au peuple du Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 15:42, par KOLO Idrissa En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Cher Yannick
    Le professeur Laurent BADO a dit " le burkinabè fait honte au
    voltaïque". C’est une vérité historique.
    Nos grands pères et nos pères n’étaient pas corrompus.
    C’est nous qui sommes une génération de honte.
    Sous les TPR combien de personnes ont été jugés pour rien ?
    Le président Lamizana a été blanchi comme neige car il était intègre.
    Demander à ceux qui nous gouvernent aujourd’hui d’aller répondre à la justice. On va voir la vérité sur le terme ’Intègre".

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre à 16:23, par yannick En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

      Mon cher KOLO,
      Je suis d’une génération qui a connu la période "du renouveau" de notre regretté président LAMIZANA.
      C’était une autre génération avec des détournements dans des strucures étatiques comme l’OFNACER.
      Toutes les générations se ressemblent dirai-je face aux gains faciles mais la génération voltaique que vous considérez non corrompues est "enterrées" par une nouvelle génération de Burkinabè.
      Etre Burkinabè est un idéal d’homme nouveau intègre,digne,désintéressé des gains faciles de l’argent,des biens matériels et immatériels comme l’a été toute sa vie son leader Thomas SANKARA.
      C’est l’idéal d’un homme nouveau à atteindre et chaque Burkinabè,aimant son pays et son peuple doit le devenir au quotidien par son comportement d’honnetété,d’intégrité,de bonne moralité,du respect des biens publics etc...
      Demander à ceux qui nous gouvernent aujourd’hui d’aller répondre à la justice. On va voir la vérité sur le terme ’Intègre".
      C’est ce que vous demandez sans évoquer l’homme burkinabè sous la révolution.
      Avons-nous connu tout ce que nous constatons avant le 15 Octobre 1987 ?

      Répondre à ce message

      • Le 23 novembre à 09:02, par Lucide En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

        Tout à fait cher Yannick. C’est depuis le catwell (couscous jaune) donné pour les écoles. Ce n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau ici c’est juste la dénonciation. Et si ça se trouve c’est parce que certains n’ont pas eu leur part que cela a fuité. Autre chose de nouveau on dira que c’est quand même une situation de crise donc il faut au moins avoir des sentiments ou avoir pitié.
        Le burkinabè n’a pas changé. Je doute qu’il change. Et on continue de parler d’intégrité !! Référons à notre histoire. Le burkinabè n’a été soit disant intègre qu’au temps du CNR. Conclusion : Le burkinabè c’est un ETRE qui ne peut marcher qu’au pas (ou avec un baton si vous préférez). Un bon africain en somme. Donc arrêtons de nous voiler la face. L’intégrété des burkinabé n’est qu’une illusion de l’esprit ou comme le souhaite Yannick , un idéal à atteindre. cher ami y a du boulot deh !!!

        Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 17:24, par PIETRO VENEZIA En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Bonsoir d’Italie. J’ai expliqué à mes jeunes médecins résidents qu’il y a un État dans le monde, en Afrique : le Burkina Faso, c’est-à-dire la terre des hommes incorruptibles. Si vous voulez que votre Nation soit connue et vénérée comme incorruptible, vous devez lutter contre toutes les formes de corruption. Et que Dieu vous aide !
    Prof. Pietro Venezia
    Chirurgien Oncologue, Benevole en Afrique

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 17:32, par Jean-Paul En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Je ne comprends pas l’étonnement de tous ces internautes qui donnent l’impression que c’est du nouveau au Burkina. N’avez vous jamais connu un fonctionnaire de l’état qui a des multiples villas disséminées un peu partout à Ouagadougou ou à l’intérieur du pays ? N’avez vous jamais connu un fonctionnaire de l’état dont les enfants sont scolarisés en Europe, Canada ou USA ? N’avez vous jamais connu un fonctionnaire de l’état qui roule dans des voitures de luxe dont on sait pertinemment que son salaire ne peut le lui permettre ?
    C’est petit voleur de sacs de mil qui vous étonne.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 17:46, par Doute de tout En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Le Ministère à bien fait de saisir le procureur du Faso. Justice sera probablement rendue. Autrement ces agents pourraient être victimes d’un acharnement. Je doute toujours quand des accusations sont portées contre des gens qui travaillent déjà dans des conditions très difficiles. Presque 100 % des Burkinabés sont corrompues y compris ceux qui s’excitent sur cette plateforme. Que justice soient rendue le plus tôt possible. Mais pourquoi le Ministère n’envoi pas une inspection pour vérifier les allégations de ces services de PJ ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 18:58, par jeunedame seret En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Fallait vite publier la liste de ces burkinabètes épinglés ; même s’il y aurait des innocents à dédommager après. C’est mieux que de taire et masquer au nom d’une mauvaise loi de présomption d’innocence. C’est ça aussi l’impunité. Car ces individus savent que personne n’entendra encore leurs noms même après jugement. Ils seront soigneusement condamnés et cachés. Il faut savoir que les regards des parents et voisins et passants condamnent et corrigent mieux que la loi ou le tribunal. Laissez-les une minute à l’écran du public ; et vous verrez vraie correction à eux et éducation aux autres.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 23:35, par Juste En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    ça dépendra de ceux qui sont impliqués dans ce dossier, s’ils sont puissants, je parie qu’il n’ y aura rien. ça sera dossier classé. Et c’est le vrai mal de notre pays comme ça et personne n’est dérangée ; entre des gens qui peuvent se donner à ces formes d’enrichissement et les terroristes, je ne sais pas qui vaut mieux que qui. J’ai toujours dit dans ce forum que la lutte contre le terrorisme est vouée à l’échec tant que le seuil de corruption, de gabegie et de laxisme restera dans les mêmes proportions ; les choses sont connectées. Quelqu’un qui peut détourner des vivres dans un tel contexte n’hésitera pas à donner une information contre son pays pour prendre de l’argent ; juste pour terminer une n-ième villa, entretenir une maitresse ou maintenir un club de buveurs de bière. On ne s’aperçoit pas bien mais le seuil de pourriture dans ce pays est tel que tout peut nous arriver à tout moment. Et dire qu’il se trouvera des gens pour défendre de tels messieurs ? Comme nous sommes dans une démocratie tropicalisée, qui sait ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 08:06, par Vision En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Je crois que 95% de la fonction publique est corrompue, du vigile jusqu’aux directeurs. Ils grèvent, il y a un mouvement d’humeur, ils ne travaillent pas officillement, ils ne refusent jamais leur salaire ! Et officieusement ils créent d’autres circuits pour racketer les citoyens, les contribuables. Tous les services y sont concernés (hôpital, urbanisme, impôt, ect...), tout le monde le sait, tout le monde le dit et le gouvernement ne tape pas fort, parce que, eux mêmes aussi font partie de la soupe, de l’enrichissement illicite organisé depuis la nuit des temps sous Blaise Compaoré !
    Si le burkinabé pouvait bânir de son comportement "la corruption" on aurait gagné une grande bataille contre tout le mal qui sévit notre pays aujourd’hui. Y a t-il encore combien d’hommes intègres dans ce pays ? Qu’allons nous laisser à nos enfants ? La honte ou la fierté d’être Burkinabé ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 09:16, par Floda En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    C’est vraiment triste que des gens s’adonnent à de telles pratiques,surtout en pareille circonstance où les pauvres paysans ont tout perdu.Que la justice fasse son travail et que ces individus soient sévèrement sanctionnés pour leur cupidité. C’est la cupidité et la corruption qui font que ce pays n’avancent pas.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 21:27, par said Oued En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Les misérables.Ce sont les deals qui vont tous vous emporter.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 22:09, par capi En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    haa. mon president Rock, si meme le riz et le benga sont volés, que laisseront t’ils pour nous et nos enfants burkinabés. je sais pas si en justice ya un mot pour qualifier un tel acte, pour moi c’est pire qu’un génocide.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 22:26, par warzat En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Mes encouragements à cette Dame. Même si c’est un seul enfant que son ministère arrive à sortir de la rue sur 10, c’est déjà un pas réel dans la bonne direction. Aux spoliateurs de la veuve et de l’orphelin, à ceux qui déplacent les pierres des champs qui leurs sont destinés, on peut dire ceci : en dehors de la justice humaine, la justice divine vous frappera, vous et vos proches qui en profitent ; vous verrez les conséquences de cette dernière ici bas dans un premier temps.’’ Ceux qui volent le bien d’autrui, on leur prend la vie’’. Regardez, la vie de ceux qui ont volé, c’est édifient et très formateur. Cela vous fera fuir le vol, l’accaparement, la corruption, la captation des richesses comme le dit si bien Gauttier R.
    Un exemple vécu à quelques encablures de Ouaga. Un homme ’’instruit’’ s’occupait de faire les démarches pour les droits de veuves et d’orphelins. Il en profitait pour les spolier de leur argent par des falsifications lui donnant droit de toucher comme on le dit l’argent des veuves .Un jour, il tomba malade et l’ambulance l’évacuait sur Ouaga. En cours de route l’ambulance est entrée en collision avec un camion de chantier. Une barre de fer à béton a perforé l’ambulance et lui a traversé le corps sur le brancard dans l’ambulance. Ce fut la seule victime de l’accident.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 06:27, par Peuple Insurgé En réponse à : Burkina : Des agents du ministère de la Solidarité nationale épinglés pour des actes présumés de détournements de vivres

    Sans gouvernance vertueuse, nous sommes sans avenir. Depuis 15 octobre 1987, nous ne sommes plus rien. Faut pas se voiler la face. La grande majorité des burkinabe est comme ça. Sinon la quasi totalité des burkinabe. C’est pour ça même qu’on a du mal à contrer le terrorisme. Le pire c’est que nos enfants grandissent avec ça.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre la corruption au Burkina : Une Nuit pour célébrer la transparence dans la gestion de la chose publique
Gaoua : Les femmes ont encore marché pour réclamer de l’eau
Commune de Niankorodougou : La société minière Wahgnion Gold Operation offre une adduction d’eau potable à la population
Dimensionnement et gestion des réservoirs de barrages : Une conférence réunit des professionnels du domaine à Ouagadougou
Problématique du chômage : L’ANPE dévoile ses actions en faveur des jeunes
Enquête régionale intégrée sur l’emploi et le secteur informel : Les acteurs satisfaits des résultats
Burkina : Des agents recenseurs de Barsalogho en colère
5e RGPH : Un questionnaire pour prendre en compte les personnes vivant avec un handicap
Journée internationale des volontaires : C’est parti pour l’édition 2019 !
Lutte contre l’excision : Les acteurs de la chaîne judiciaire se concertent pur mieux appliquer la loi
Institut supérieur de génie électrique du Burkina Faso (ISGE-BF) : C’est parti pour la 1ère session de soutenances publiques
Etablissements scolaires de Ouagadougou : Le ministre de la Sécurité met en garde les « sinistres individus » qui perturbent les cours
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés