Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Crise humanitaire au Burkina : La commune de Aribinda lance un SOS

Accueil > Actualités > Société • Lettre • dimanche 17 novembre 2019 à 22h58min
Crise humanitaire au Burkina : La commune de Aribinda lance un SOS

Dans la lettre ci-après, le maire de la commune d’Arbinda, Boureima Werem, lance un SOS à tout partenaire ou organisation humanitaire pour venir en aide aux huit mille quinze personnes qui ont trouvé refuge à Gasseliki et Arbinda.

Demande d’aide alimentaire d’urgence Messieurs les représentants

La Commune de Arbinda a connu ces derniers temps une insécurité grandissante. Cette situation a provoqué un déplacement massif des populations autour de deux sites dans la commune à savoir Arbinda centre et le village de Gasséliki.

Les aides alimentaires qui soit parvenus à la commune n’ont pu être acheminés aux déplacés de Gasséliki pour cause d’insécurité et de l’état de la route reliant Anbinda audit village.

A ce jour, le village de Gasséliki a accueilli treize (13) villages relevant de la commune. Les conseils villageois de développement et les conseillers des différents villages ont été mis à profit pour le recensement des déplacés qui se chiffrent à huit mille quinze (8 015) personnes dont quatre mille cent soixante-sept (4167) femmes, mille huit cent quarante-cinq (1845) enfants et deux mille trois (2 003) hommes. Il faut noter que ces déplacés ont été accueilli par la population hôte (4 914).

Certains déplacés sont logés dans des familles d’accueil et d’autres dans les différentes écoles du village. Aucun n’accompagnement n’a été reçu jusqu’à ce jour pour les loger décemment.

Il faut aussi souligner qu’au cours de ces différents déplacements les populations n’ont pas pu emporter de quoi survivre. Le peu de céréales qu’ils ont laissé dernière eux a été incendié ou pillé par les hommes armés à tel point qu’ils n’arrivent pas à subvenir à leurs besoins alimentaires et nutritionnels.

A la date du 14 novembre 2019, la population a de nouveau été attaquée occasionnant leur déplacement dans le village de Foubé (village frontalier avec la commune de Barsalgho).

A cet effet. nous lançons une demande d’aide alimentaire d’urgence aux différents partenaires et organisations humanitaires pour soulager la souffrance de ces déplacés et éviter une crise humanitaire.

Sachant votre engagement pour la cause des populations en situation de difficile, je sais compter sur votre bonne volonté à venir en aide à ces déplacés.

Veuillez croire messieurs les représentants, l’expression de ma franche collaboration.

Le maire

Boureima Werem

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre l’excision au Burkina Faso : L’Association burkinabè des professionnels de l’assistance sociale renforce les capacités de ses membres
Région du Nord : L’association SAULER dresse un bilan satisfaisant de ses activités de l’année 2019
Opération 1000 poches de sang : Le FPDCT subventionne la délivrance de la CNIB pour encourager le don de sang
11e promotion du master 2 en management et commerce international : 28 lauréats reçoivent leurs diplômes
Direction régionale de la santé du Centre-est : La SONABHY offre 100 bouteilles de gaz aux structures de santé
Commune de Lena : Le maire fait le point de trois ans de gestion
Journée internationale de l’alphabétisation : Pour une meilleure promotion des langues nationales au Burkina
Prévention et gestion des conflits au Nord : Des communautés de Thiou s’approprient les résultats d’une étude sur le dialogue interethnique
Foire du 11 -décembre : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales encouragé par Alassane Bala Sakandé
Festivités du 11-décembre à Tenkodogo : Il faut aussi compter avec les tensions autour des logements !
Syndicat national des commerçants du Burkina : Le bureau répond à l’accusation de gestion opaque
Perturbations des cours dans les établissements scolaires : Le maire de la ville de Ouagadougou interpelle les jeunes inciviques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés