Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti

Accueil > Actualités > Politique • DÉCLARATION • jeudi 14 novembre 2019 à 22h30min
CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti

Déclaration des secrétaires généraux des 45 sections provinciales du congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)

Nous Secrétaires Généraux du Congrès Pour la Démocratie et le Progrès des 45 sections provinciales (cf. listes des signataires) avons été indignés suite aux allégations parues dans l’édition N° 2598 du 29 octobre 2019, du journal le QUOTIDIEN par un soi-disant groupe de 300 militants cadres CDP et 40 Secrétaires Généraux de section. Par la présente déclaration, nous tenons à apporter les précisions ci-dessous :

1. Nous ne sommes mêlés ni de près ni de loin à ces propos tendancieux et malveillants qui constituent un acte d’une gravité sans précédent de défiance à l’endroit du Président d’Honneur, Fondateur du Parti ;

2. Nous réitérons notre attachement et notre fidélité totale au fondateur du Parti ;

3. Nous nous soumettons sans réserve aux directives données par la direction du parti conformément à l’esprit des recommandations du Président d’honneur.



Fait à Ouagadougou 9 novembre 2019

Vos commentaires

  • Le 14 novembre 2019 à 17:48, par LAGUI ADAMA En réponse à : CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti

    Qu’Allah bénisse et protège tous ceux qui sont inconditionnellement fidèles et soumis entièrement à la volonté morale et politique de son Excellence Blaise Compaoré Vive le CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Blaise Compaoré et sa noble famille

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2019 à 19:11, par Ka En réponse à : CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti

    Voilà de la propagande à deux balles : Que vaut la parole d’un mauvais entourage qui a conduit la chute de leur mentor le 31 Octobre 2014 ? Tout le problème c’est de savoir si c’est de la sincérité ou si c’est de la farine cette fidélité a un repris de justice nommé Blaise Compaoré ? Un ex-président disqualifié d’emblée par son peuple après avoir pris une autre nationalité pour échapper à la justice de son peuple. On voit ici que le CDP, surtout ces sois disant cadres, ont entièrement tourné vers le passé, sans aucune perspective d’avenir et sans aucune base idéologique, hormis un très malsain "culte de la personnalité" que même les marxistes-léninistes les plus enragés ont abandonné. ‘’’’’’’’Quand on milite pour un parti, on ne milite pas pour un individu comme Blaise Compaoré : Mais les actions, surtout les bonnes actions du parti qui vont pour l’émergence du pays.’’’’’’’

    Pour un politicien averti, aucune personne ne fera confiance à cet entourage de Blaise Compaoré qui lui jure fidélité qui n’est que leur fonds de commerce d’un pôle d’attraction de mange-mils mal intentionnés.

    Ce que je ne comprends pas avec les refondateurs du CDP, c’est quel intérêt peut apporter Blaise Compaoré au Faso ? Quel intérêt pour le parti, quel intérêt pour le peuple ? Simplement pour prolonger sa misérable vie de politicien au petit pied, il croit gérer le CDP en étant au bords de la Lagune comme la petite boutique du coin.

    Pourtant, parmi les jeunes refondateurs du CDP autour d’Eddy, les hommes politiques se réveillent et sont de plus en plus dans l’élan démocratique et la défense des conviction personnelle. Pourquoi se plier aux ordres d’un ex- président repris de justice ? Que Dieu vienne en aide au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2019 à 19:47, par Amadoum En réponse à : CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti

    Quand est-ce que vous allez commencer a penser pour et de vous meme au lieu d’attendre le fondateur, en exile pour de bon, afin de jouer votre role politique au Burkina Faso ? Une fois de plus, que feriez-vous sans le president Compaore ? J’ose encore croire qu’au sein du CDP, il y a des personnes capables de reflexion et d’analyse..

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre 2019 à 22:58, par Ana En réponse à : CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti

    Si après 27 ans le Burkina Faso n’a pas atteint l’autosuffisance alimentaire.
    Et par contre vous vous aviez prix du poids où des kilos pendant les 27 ans, ça donne lieu à des interrogations.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2019 à 06:08, par Lepop En réponse à : CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti

    Confirmez plutôt votre attachement au pays et quittez dans le cute de la personnalité.

    Répondre à ce message

  • Le 15 novembre 2019 à 11:55, par Bigbalè En réponse à : CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti

    Pauvres de nous ! On est encore au Moyen-Age avec un culte de personnalité pour ne pas dire un "culte de personne" et il est clair que dans la tête de ces pauvres militants, il n y a personne d’autres au Burkina capable de réfléchir et de gérer le Burkina en dehors de Blaise Compaoré. Bon courage à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre 2019 à 18:40, par sidbala En réponse à : CDP : Les secrétaires généraux réitèrent leur attachement et leur fidélité au fondateur du Parti

    Au moins avec Blaise COMPAORE on n’était tué comme des lapins.
    Aujourd’hui avec ce régime d’incapables, non seulement on ne mange pas, en plus on nous tu.
    Maintenant on a compris qui est qui dans ce pays.
    Blaise était un sage, un bon père de famille, qui chicotait quand il faut et dorlotait aussi quand il le faut.

    On n’a plus le temps de réfléchir sur quoi faire pour s’en sortir il faut d’abord courir pour échapper à la mort.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Présidentielle de novembre 2020 : Le candidat de l’UPC sera investi le 25 juillet 2020
Présidentielle de novembre 2020 : Le candidat Eddie Komboïgo reçoit un renfort
Révision du fichier électoral : Le Collectif pour un Peuple Uni tire la sonnette d’alarme sur les supposés cas de fraude
Présidentielle de novembre 2020 : Une alliance de jeunes pour Gilbert Noël Ouédraogo
Situation nationale : Adama Kanazoé, menacé de mort, selon le parti AJIR
Primature : Le Premier ministre en visite de travail dans la région des Cascades
Processus d’enrôlement : Newton Ahmed Barry et des opérateurs de kits aplanissent leurs divergences
« Scandales de gestion » : L’Opposition invite les citoyens « à se débarrasser » du MPP le 22 novembre 2020
Acquisition de véhicules par la mairie de Ouagadougou : La contre-attaque des conseillers de la majorité
Burkina : L’Opposition fustige le « pillage à grande échelle des maigres ressources »
Retour de Blaise Compaoré : Une condition pour la paix, selon une OSC
« Coalition Rupture » : Une nouvelle alliance politique pour rompre avec la mal gouvernance au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés