Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Journées de l’entreprenariat burkinabè (JEB) : La 14e édition explore les opportunités offertes par le secteur agricole

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 13 novembre 2019 à 23h00min
Journées de l’entreprenariat burkinabè (JEB) : La 14e édition explore les opportunités offertes par le secteur agricole

Le ministre en charge de l’Agriculture, Salifou Ouédraogo, a présidé, dans l’après-midi de ce mercredi 13 novembre 2019 à Ouagadougou, la cérémonie d’ouverture de la 14e édition des Journées de l’entreprenariat burkinabè (JEB). Pendant 48 heures (13 et 14 novembre), les promoteurs d’entreprise et les futurs entrepreneurs auront l’occasion de découvrir les différentes opportunités offertes par le secteur agricole au Burkina Faso. Au programme de cette édition, des conférences, des expositions, rencontres B to B et la Nuit du mérite qui mettra fin aux activités.

« Entreprenariat agricole, quelles opportunités pour les jeunes et les femmes ? ». C’est le thème retenu pour cette 14e édition des Journées de l’entreprenariat burkinabè (JEB) dont la cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mercredi 13 novembre, en présence de plusieurs promoteurs d’entreprise, de futurs entrepreneurs et d’autorités. La cérémonie a été marquée par la coupure du ruban et la visite des différents stands d’exposition. Une occasion pour les autorités de découvrir les produits exposés dans les stands et d’encourager les entrepreneurs qui contribuent au développement du secteur privé au Burkina Faso.

Le ministre de l’Agriculture, Salifou Ouédraogo, président de cette édition, a salué l’initiative de la Maison de l’entreprise, structure organisatrice de ces JEB, qui font cette année la part belle au secteur agricole. Selon lui, le potentiel agricole burkinabè est estimé à 9 millions d’hectares de terres arables dont 233 500 ha de terres irrigables avec une maîtrise totale de l’eau et 500 000 ha de bas-fonds facilement aménageables.

En plus de ce potentiel, il y a le fait que la population agricole est jeune, dynamique, entreprenante et réputée travailleuse. Aussi, la recherche agricole et environnementale est performante avec des acquis importants sur les semences. « C’est donc dire qu’il y a des affaires à faire dans ce domaine, et mon département, dit-il, est prêt à accompagner les acteurs du secteur privé qui souhaitent y investir afin de contribuer à la création de richesses et d’emplois durables ».

Le ministre a rassuré les jeunes entrepreneurs agricoles que le chemin qu’ils ont emprunté semble certes difficile et plein d’embuches, mais avec une bonne dose de courage et d’énergie, ils réussiront à relever les défis auxquels ils sont confrontés. Et de les inviter à saisir les opportunités offertes par les JEB pour accélérer la marche victorieuse vers la réussite.

Des opportunités de financement et d’accompagnement

Cette année, les JEB explorent le secteur de l’agriculture, parce que c’est le secteur qui semble le plus porteur au Burkina Faso, a expliqué le président de la Maison de l’entreprise, Lancina Ki. « Et c’est pourquoi, l’accent a été mis sur ce secteur afin de donner la possibilité aux banquiers, porteurs de projets, institutions d’appui au secteur privé et à tous ceux qui ont des activités de promotion entrepreneuriale de se rencontrer et de vendre leurs services et à ceux qui sont porteurs de projets d’avoir une oreille attentive pour en bénéficier », a-t-il révélé.

Il a aussi rappelé que depuis la mise en place de ces JEB, plus de 200 projets ont été accompagnés et cette tribune offre aux futurs entrepreneurs l’opportunité de trouver des financements et des accompagnements pour leurs entreprises. Outre ces JEB, la Maison de l’entreprise accompagne les jeunes entrepreneurs pour la sécurisation de leurs entreprises, a informé Lancina Ki.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Un drone finit son vol dans une concession
Commune de Kongoussi : Le directeur régional de Plan International solidaire des déplacés internes
Présence militaire étrangère au Burkina : Le MBDHP/Séno se pose des questions
Association hommes et femmes pour le développement du Sourou et du Nayala : 25 ans au service du bien-être des populations
Entrepreneuriat des jeunes : La Fondation Tony Elumelu et le PNUD volent au secours de 5000 porteurs de projets
Règles douloureuses : « Aucune femme n’a le droit d’en souffrir en 2019 », Pr Der Adolphe Somé, gynécologue-obstétricien
Cour d’Appel de Ouagadougou : 99 dossiers de crimes seront jugés dans la période du 16 décembre 2019 au 10 janvier 2020
Centres de formation professionnelle au Burkina : L’éducation sexuelle complète désormais inscrite au programme
Sécurité : 18 kg de drogues saisis à Bourzanga (Centre-Nord)
Gouvernance locale et cohésion sociale : Le rôle des collectivités et des organisations de la société civile examiné dans le Plateau central
Annuaire statistique : Le tout sécuritaire du Burkina dans un document
Santé : Le Club des hommes d’affaires franco-burkinabè sensible à la cause des insuffisants rénaux et du cancer infantile
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés