Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Journées de l’entreprenariat burkinabè (JEB) : La 14e édition explore les opportunités offertes par le secteur agricole

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 13 novembre 2019 à 23h00min
Journées de l’entreprenariat burkinabè (JEB) : La 14e édition explore les opportunités offertes par le secteur agricole

Le ministre en charge de l’Agriculture, Salifou Ouédraogo, a présidé, dans l’après-midi de ce mercredi 13 novembre 2019 à Ouagadougou, la cérémonie d’ouverture de la 14e édition des Journées de l’entreprenariat burkinabè (JEB). Pendant 48 heures (13 et 14 novembre), les promoteurs d’entreprise et les futurs entrepreneurs auront l’occasion de découvrir les différentes opportunités offertes par le secteur agricole au Burkina Faso. Au programme de cette édition, des conférences, des expositions, rencontres B to B et la Nuit du mérite qui mettra fin aux activités.

« Entreprenariat agricole, quelles opportunités pour les jeunes et les femmes ? ». C’est le thème retenu pour cette 14e édition des Journées de l’entreprenariat burkinabè (JEB) dont la cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mercredi 13 novembre, en présence de plusieurs promoteurs d’entreprise, de futurs entrepreneurs et d’autorités. La cérémonie a été marquée par la coupure du ruban et la visite des différents stands d’exposition. Une occasion pour les autorités de découvrir les produits exposés dans les stands et d’encourager les entrepreneurs qui contribuent au développement du secteur privé au Burkina Faso.

Le ministre de l’Agriculture, Salifou Ouédraogo, président de cette édition, a salué l’initiative de la Maison de l’entreprise, structure organisatrice de ces JEB, qui font cette année la part belle au secteur agricole. Selon lui, le potentiel agricole burkinabè est estimé à 9 millions d’hectares de terres arables dont 233 500 ha de terres irrigables avec une maîtrise totale de l’eau et 500 000 ha de bas-fonds facilement aménageables.

En plus de ce potentiel, il y a le fait que la population agricole est jeune, dynamique, entreprenante et réputée travailleuse. Aussi, la recherche agricole et environnementale est performante avec des acquis importants sur les semences. « C’est donc dire qu’il y a des affaires à faire dans ce domaine, et mon département, dit-il, est prêt à accompagner les acteurs du secteur privé qui souhaitent y investir afin de contribuer à la création de richesses et d’emplois durables ».

Le ministre a rassuré les jeunes entrepreneurs agricoles que le chemin qu’ils ont emprunté semble certes difficile et plein d’embuches, mais avec une bonne dose de courage et d’énergie, ils réussiront à relever les défis auxquels ils sont confrontés. Et de les inviter à saisir les opportunités offertes par les JEB pour accélérer la marche victorieuse vers la réussite.

Des opportunités de financement et d’accompagnement

Cette année, les JEB explorent le secteur de l’agriculture, parce que c’est le secteur qui semble le plus porteur au Burkina Faso, a expliqué le président de la Maison de l’entreprise, Lancina Ki. « Et c’est pourquoi, l’accent a été mis sur ce secteur afin de donner la possibilité aux banquiers, porteurs de projets, institutions d’appui au secteur privé et à tous ceux qui ont des activités de promotion entrepreneuriale de se rencontrer et de vendre leurs services et à ceux qui sont porteurs de projets d’avoir une oreille attentive pour en bénéficier », a-t-il révélé.

Il a aussi rappelé que depuis la mise en place de ces JEB, plus de 200 projets ont été accompagnés et cette tribune offre aux futurs entrepreneurs l’opportunité de trouver des financements et des accompagnements pour leurs entreprises. Outre ces JEB, la Maison de l’entreprise accompagne les jeunes entrepreneurs pour la sécurisation de leurs entreprises, a informé Lancina Ki.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : « Pas de route, pas de votant », préviennent les habitants de Rimkiéta
Lutte contre le Covid-19 : Dicko Fils, Habibou Sawadogo et Nourat s’engagent auprès de l’UNICEF
Axe Kantchari - Diapaga : L’escorte du président du CSC, Mathias Tankoano, victime d’une attaque terroriste
Loropéni : Un conflit communautaire fait 3 morts
Régularisation des indemnités des magistrats : L’intersyndicale dénonce un "plan funeste pour asphyxier financièrement" les acteurs
Lutte contre le paludisme : La campagne de chimio prévention débute le 13 juillet 2020
Don de sang : Eddie Komboïgo, président du CDP et ses « camarades » sacrifient à la solidarité
Education : Les bisongo, un tremplin pour préparer les enfants du milieu rural au cycle primaire
Gestion des épidémies dans la Boucle du Mouhoun : Le plan de riposte exécuté à 63,21 ℅
Prix burkinabè de la qualité 2020 : CIMBurkina maintient sa place de champion dans la catégorie B
Procès recrutement frauduleux à la CNSS : « J’ai demandé le poste de secrétaire pour ma fille », reconnaît une fonctionnaire
Facturation de l’ONEA : Les responsables provinciaux de la Ligue des consommateurs du Burkina se familiarisent avec le relevé bimestriel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés