Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • vendredi 1er novembre 2019 à 23h59min
Mali :  Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

Le bilan de l’attaque contre une position des forces armées maliennes le vendredi 1er novembre 2019 à Indelimane, dans le nord-est, passe à 54 morts.

Un premier bilan provisoire de l’armée faisait état de 15 morts avant de le revoir à la hausse avec 35 victimes.

Plus tard dans la soirée, Yaya Sangaré, le ministre de la Communication, a fait état de 54 morts, dont un civil.

Il y a de nombreux blessés et des dégâts importants du côté des forces de défense et de sécurité, a ajouté le porte-parole du gouvernement malien.

Vos commentaires

  • Le 2 novembre à 01:33, par Patriote En réponse à : Mali : 35 soldats tués dans une attaque terroriste à Indelimane, dans le Nord du pays

    Où va mon cher continent ? Chers politiciens ayez un peu d’humanisme. Comment pouvez-vous, toujours, continuer à vous proclamer dirigeants avec tout ce que subit nos forces armées et nos populations ? Vous ne savez que souhaiter des condoléances et condamner. Et toujours la même phrase, le gouvernement prendra des mesures fortes, le président condamne avec la dernière énergie, le président a donnée des instructions forte pour ... Mais rien de concret sur le terrain.
    Courage au peuple frère du Mali.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 02:03, par Stratege En réponse à : Mali : 35 soldats tués dans une attaque terroriste à Indelimane, dans le Nord du pays

    Je ne suis ni militaire ni stratege mais je m’intorroge toujours sur le fait que la hierarchie militaire Africaine ne tire aucune leçon sur le mode operandi des attaques terroriste qui reste le meme pour developer des strategie et des methos d’anticipation adaptées. Tuer des civils au marché ou a domicile est toujours possible parce qu’on ne peux mettre un militaire derriere chaque habitant. Mais un camps militaire doit etre pensé comme une forteresse et proteger deux qui y vivent. Prenez l’exemple sur les zones vertes créée par les Americains dans les zones de guerres pour y loger les familles des militaires en zone de guerre.
    Ma contribution est la suivante :
    1- Les camps militaires avancées doivent etre entouré d’une zone completement minée (par des mines anti personnels) pour faire face à l’avancée des jihadistes en motos ou a pied. sur plusieur kilometre a la rond du camps. Il y’aura queque mouton ou paysans distrait a deplorer mais pas une cinquantaine de militaire comme au Mali.
    2- Un seul acces au camps avec des blocks en beton obligeant les vehicules a zigzaguer pour avancer vers le camp avec des posted de controles (hautp parleur ou micros) pour communiquer avec les vehicules avancant vers le camps.
    3- La portée des obus étant grande, faire en sorte qu’il n’y ait pas de visibilité direct des camps en etendant la zone minée de plusierus kilometres. autour des camps. Les obus pourrons toujours atteindre le camp avec peu de precision et cela donnera le temps aux militaire de se terrer dès le premier obus. Les jihadistes en motos ne pourons pas intervenir apres l’attaque des obus a cause des mines anti-personnels.
    4- Faire flotter des ballons dirigeables equipés de cameras a longue portée et a des endroits strategique pour evite des faire localiser le camps et ainsi voir venir les jihadiste en motos depuis plusieurs kilometres.

    En terme de cout les mines ne coutent pas grand choses. les dirigeables peuvent etre des ballons de meteorologie modifés reliés a un filin et equipé de camera.

    La hierarchie militaire doit commencer a reflechir et a utliser les moyen locaux. Au vietnam ils n’avaient rien mais etait capable de fabriquer des armes avec des bambou pour faire face a l’ennemi. Reveillez vous bon sang !, sinon aucun militaire du rand ne voudra aller dans ces camps avancés car c’est des abattoires a ciel ouvert.

    Répondre à ce message

    • Le 2 novembre à 09:09, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Mali : 35 soldats tués dans une attaque terroriste à Indelimane, dans le Nord du pays

      Merci mon frère. Je vois exactement la même chose que toi. Si réellement les chefs militaires ne voient pas cela c est extrêmement grave pour la sécurité de nos pays. Je pense qu’il y a un agenda caché derrière ces différents revers militaires. Ce n’est pas possible qu’au sein de toute une armée nationale il n’y aie pas de stratèges pour protéger la vie des soldats. Regarder les tunnels que les palestiniens creusent sur des dizaines de kilomètres pour contourner le blocus israélien. En Syrie dans la Goutta oriental les rebelles ont creusé des tunnels presque imprenables sauf avec des armes anti- bunker . Non ce n’est pas possible que les officiers ne puissent pas trouver une stratégie. Il y a un problème et on le saura tôt ou tard

      Répondre à ce message

    • Le 2 novembre à 10:31, par Amadou En réponse à : Mali : 35 soldats tués dans une attaque terroriste à Indelimane, dans le Nord du pays

      Mon cher STRATÈGE. Ce n’est pas une guerre entre le Burkina et le Mali mais une guerre asymétrique inventé par la France pour recolloloniser l’Afrique comme le disait SANKARA. Tout ce qui se passe c’est sous les yeux des Français qui possèdent des moyens sophistiqués de guerre . Des drones pour filmer du n’importe quoi dans des altitudes impensables. Rappelles toi de la colonie des opposants qui montaient en Djamena . Vue de loin la France à neutralisé ces opposants. Depuis plus rien au Tchad. Là que fait la France ?

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 22:47, par yannick En réponse à : Mali : 35 soldats tués dans une attaque terroriste à Indelimane, dans le Nord du pays

      Mon cher ami Stratège,juste te dire que les conventions internationales interdisent les poses de mines AP(Anti-Personnel) et AC(Anti-Chars).
      Que de personnes handicapées et des champs abandonnés à cause de ces mines dont tu loues l’efficacité.
      Et en temps de paix retrouvée la neutralisation de ces mines enterrées coutent enormement chères.

      Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 10:12, par lomlakijamuja En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    La menace est la. les burkinabes doivent savoir, cette guerre contre les terrossites n est pas dans les livres de l’ecole de nos cheres militaires. cette guerre est nouvelle.
    Il faut ouvrir des centres de formation rapidement sur la detection des signes de l agreesseur. il faut creuser des tranches a l approche de chaque camp ou base militaire.
    il nous faut des ballons avec camera. avec fil de au moins 1km de long. pour avoir une surveillance aerienne.
    et tout les jours il faut des reunions ds chaque village et ds chaque quartier pour parler securite. et nous avons besoin de photos. tous les postes de controls prenez les photos des gens ds les cars ds le voitures . a moto. a pieds prenez leur photos. construisez une base de donnees. de ces gens. et exploites les photos ensuite.
    Arreter de donner acces au telephone mobile partout arreter telmob et orange et telecel. arreter et demander a chaque personne de venir s identifer a la police ou gendarnerie avant de reactiver sa puce. fini le jeu. nous sommes en guere.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 11:46, par Loi En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    Manque de diversités,d’inclusion politique économique culturelle voilà les raisons de cette guerre.La gestion ethnocentrique des armées,la mal gouvernance depuis les indépendances et l’absence d’une décentralisation adéquate sont à blâmer.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 12:01, par EBENEZER En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    Mes sincères condoléances aux familles éplorées.
    Très triste situation.
    La hiérarchie militaire(je parle des officiers supérieurs : sous-lieutenant en montant) doit s’impliquer activement dans la conception des stratégies pour défendre les camps militaires.
    Si la proposition de l’internaute ’’stratège’’ est une conception d’un plan pour protéger les camps militaires,cela ne devrait jamais,jamais se faire publiquement.Ce qui est aussi vrai est que’’stratège’’ ne sait pas qui s’adresser pour remettre son plan mais l’étaler publiquement n’est pas une bonne chose. Je reconnais cependant ce dernier est un bon concepteur et je le remercie de ce qu’il se soucie du Mali.
    Où est le G5 sahel ? Je pense que le fœtus doit sortir maintenant du ventre de sa mère car y ayant très longtemps séjourné.
    Seul un monstre peut se réjouir de ce qui se passe au Burkina,au Niger, au Mali, au Tchad et au Nigeria.
    Lagui Adama s’en rejouit-il ?
    Que le Tout Puissant vienne au secours de l’Afrique de l’Ouest.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 12:03, par citoyen LAMBDA En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    Vraiment, c’est à ne plus rien comprendre . Ces terroristes ont-ils donc un don d’ibiquité ou de multiciplité pour ne jamais être détectés à temps pour être ceuillis comme il faut, chaque fois qu’ils viennent attaquer tout un camp militaire ? Que ce soit au MALI ou au BURKINA FASO, on a de la peine à comprendre que des colonnes de terrosristes en moto et voitures puissent se mouvoir aussi facilement dans une zone qui n’est pas connue ni comme une zone de montagnes ,ni une zone de forêt et venir massacrer autant de militaires dans un camp militaire ?. Comment des camps militaires de surcroit sensés être accompagnés par la force française BARKHANE peuvent être chaque fois surpris par les terroristes , alors qu’ils ont justement été implantés là-bas pour lutter contre les terroristes qui sont sensés être concentrés dans la même zone ? Et malgré les antécédents ,ça continue comme si nos stratèges militaires et leurs collègues français sont incapables d’imaginer une quelconque stratégie de neutralisation de ces groupes terroristes ? Franchement ,on ne comprend plus rien du tout . Donc seul Dieu peut nous sauver maintenant .

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 12:33, par Kolo En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    Bonjour à tous
    C’est douloureux ce qui se passe dans nos pays. Vos propositions sont connues par tout militaire moyen mais les attaques continues.
    A mon avis un seul problème doit être résolue dans notre système de défense. Pour le cas particulier du Burkina par exemple c’est la reconstitution de notre défense en "une armée". Je dis bien en "une armée".
    Le véritable problème c’est que nous n’avons plus ’une armée" mais "des armées". Nos gouvernances ont divisé notre système de défense en groupuscules qui ne se font pas de confiance. Ils ne se partagent pas sérieusement les informations et les suspicions font lésion. Conséquence l’ennemi prend le dessus.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 13:22, par Tomsank En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    Mon frère c’est la mal gouvernance. Des dirigeants occupés a jouir de leur privilèges n’ont pas le temps pour se préoccuper de la sécurité du peuple. Sinon c’est trop facile, face a un ennemi invisible, il faut des soldats invisibles. Mieux si on décide de garder des positions avancées, il faut miner les pourtours des casernes, c’est parce que notre état existe que nous respectons les règles édictées par les blancs en l’occurrence la non utilisation des mines antipersonnel. Il nous faut des hélicoptères robustes moins chers fiables et en quantité. Le Mi 35 russes coûte 12 millions de dollars l’unité, le niger a commande 12 soit 70 milliards de francs cfa soit le prix d’une route . Le Burkina et le mali attende quoi. Quelques drones bon marché pour la surveillance feront l’affaire avec un centre électronique de surveillance.’ opérationnelle 24 h sur 24 Est ce que c’est la sorcellerie. Je vous demande pardon monsieur les décideurs ayez pitié du peuple. J’ai mal pour mon pays

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 13:50, par Bao-yam En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    Aux deux seconds intervenants, vous avez une opinion plus haute de nos armées que la réalité. Vous serez surpris de vous rendre compte que nos officiers n’ont jamais entendu parler de Ghouta orientale. Il n’y a pas de prospection pour suivre ce qui se passe ailleurs et comprendre l’évolution du monde. Que ce soit dans nos armées, administrations ou universités, on se contente de ressasser les vieilles théories françaises des années soixante et on se croit intelligent.

    Ayez de bonnes idées et essayez de les apporter au pays pour voir ce qui va se passer. Vous allez tomber sur quelqu’un qui va piocher une ou deux idées sans comprendre et qui pense qu’il a tout compris. Bien entendu on ne peut jamais voler une vision. Au lieu de recruter des gens qui ont de la vision et qui vont développer une culture de la veille permanente, on ne fait que perpétuer les mêmes travers. Par ailleurs, même quand il y a une idée, il y aura plus de gens qui pensent que c’est impossible à mettre en œuvre que de gens qui y croient.

    On a cessé d’être capable de faire quoique ce soit dans nos pays depuis très longtemps. Nos systèmes sont les modèles parfaits des peuples colonisés : ne prenez aucune initiative, ne réfléchissez pas par vous même, on vous exploite et quand vous avez un problème, vous ne pourrez compter que sur nous. Il y a milles solutions pour résoudre le problème du terrorisme. Jusqu’à présent on n’a appliqué pas même une seule.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 15:34, par Yovis En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    Il faut combattre l’ennemi avec ses propres armes. Pour ce qui nous préoccupe, l’arme des terroristes c’est bien le renseignement couplé à la mobilité. Si nous arrivons à bien occuper ces terrains, c’est la fin du feu parce que nous aurons réussi à couper l’oxygène qui l’alimente. Montons des équipes mobiles, tendons des embuscades avec de faux renseignements, négocions avec nos partenaires pour la surveillance aérienne. Mais pour y arriver, il va falloir qu’on se mette enfin au sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 20:07, par gohoga En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    Bonsoir à tous. De de point de vue, un STRATÈGE doit trouver une solution pour mettre fin à la guerre au lieu de la pérennise. A mon avis, la meilleure manière de protéger les casernes et ses occupants est de mettre fin à la guerre. Or pour mettre fin à une guerre, il faut connaitre sa cause. Malheureusement dans nos pays personne cherche la cause de cette guerre asymétrique. On entend dire : tuez les. Or, on ne peut pas tuer sans être tué q’elle soit les moyens et stratégie mis en oeuvre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 16:59, par Ka En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    Quand je dis à des sicaires comme Yako, des vrais provocateurs sans foi, que c’est trop facile de demander la démission du président une fois que l’événement s’est produit, je demande a ce même Yako d’aller demander la démission d’IBK au Mali avec ce massacre gratuit. On ne peut pas jeter la suspicion sur tout le monde et quadriller le moindre mètre carré de terrain avec des forces de l’ordre en armes. Le propre du terrorisme c’est de frapper n’importe où n’importe quoi n’importe comment, en particulier là où personne ne s’y attend.

    Ici je dis a ceux qui ont commis ces massacres gratuits, que nul n’a le droit de tuer son prochain pour quelques causes que ce soit. Il est temps que nos frères maliens et Burkinabé cessent d’utilisés les mêmes procédures et méthodes que les terroristes Djihadistes, en tuant massivement des innocents. Nul n’a le droit de se déguisé pour tuer ses semblables afin de déstabiliser toute une région. Non, ce ne sont pas des djihadistes, mais plutôt des terroristes. Et il faut avouer que cette lutte asymétrique est loin de finir. Il faudra vivre avec, car le terrorisme est une hydre dont la tête repousse, chaque fois qu’un leader tombe. La seule possibilité est d’utiliser une arme de destruction massive contre ces malades sans foi ni loi qui se prennent pour l’alpha et l’oméga ici-bas, et qu’une certaine opinion appelle abusivement des djihadistes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 20:36, par warzat En réponse à : Mali : Une attaque terroriste contre une position de l’armée fait 54 morts (Nouveau bilan)

    Chez nous, la technique de la terre brulée adoptée par les assassins, les pseudo djihadistes en chassant les populations devrait permettre un bon ratissage et une bonne confrontation La meilleure défense, c’est l’attaque et en principe il y aurait moins de dommages collatéraux. Ceux qui demeurent dans la zone, sont tous suspects. Autrement après les frères Maliens, ce sera notre tour.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : L’armée déclare ennemi tout aéronef non identifié survolant ses bases et zones d’opération
Burkina : 32 terroristes neutralisés et un soldat tombé au cours d’intenses combats dans les régions du Centre-Nord et du Nord
Burkina : Des assaillants mis en déroute dans le Bam
Attaques terroristes au Burkina Faso : « C’est une contre-insurrection qu’on nous impose », dixit Massourou Guiro du Mouvement plus rien ne sera comme avant
Insécurité au Burkina : « Nous irons chercher ces fauteurs de troubles où ils sont, même s’ils sont dans un trou », rassure le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré
Burkina : Une riposte de l’armée a permis de neutraliser trois assaillants dans la région de l’Est
Loroum : une attaque repoussée au commissariat de Titao
Attaque de Boungou : Déclaration de l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle
Sécurité : Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun restreint la circulation des engins dans les provinces du Sourou et de la Kossi
Recrutement de volontaires pour la défense de la patrie : « Une initiative périlleuse », selon Le Faso Autrement
Attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne demeure plus que jamais engagée auprès des autorités et du peuple Burkinabè
Attaque de Boungou : L’UPC invite le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour la protection des personnes et des biens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés