Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso : Aïssata Sankara élue coordonnatrice du pool des formateurs et experts associés

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Etienne Lankoandé • mercredi 30 octobre 2019 à 16h00min
Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso : Aïssata Sankara élue coordonnatrice du pool des formateurs et experts associés

Le pool des formateurs de l’Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso certifiés CFI et experts associés a été mis en place ce mardi 28 octobre 2019, au cours d’un atelier de réflexion convoqué à cet effet. Aïssata Sankara a été élue, à l’occasion, coordonnatrice du pool. Elle est secondée par Lacina Yao. A la fin de l’atelier, un point de presse a dévoilé les conclusions des travaux du jour.

L’Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso (UNALFA) a un nouveau pool de formateurs et d’experts associés, dirigé par Aïssata Sankara. Les membres ont été désignés au cours d’un atelier tenu le mardi 29 octobre 2019.

A l’issue des travaux, l’atelier a statué sur la mise en place et l’installation officielle du pool, actualisé les domaines de compétences et les profils des membres et défini les modalités et types de relation et de fonctionnement du pool. Les actions visant à promouvoir et à pérenniser le pool des formateurs n’ont pas été occultées au cours des travaux de l’atelier. Les participants ont aussi identifié des éléments pour l’élaboration d’une charte du formateur UNALFA.

L’atelier a par ailleurs mis en place une équipe de deux membres pour la coordination des activités du pool, dirigée par Aïssata Sankara. Le second membre de la coordination qui l’assiste dans cette tâche, est Lacina Yao.

Charlemagne Abissi, président de l’UNALFA

Selon le président de l’UNALFA, Charlemagne Abissi, par ailleurs rapporteur principal de l’atelier, l’UNALFA a été créée en 1995. Sa création est partie du constat que les radios de l’époque éprouvaient de réelles difficultés en matière de professionnalisme. L’UNALFA n’a pas pour rôle de se substituer aux structures de formation qui existent, précise-t-il, parce qu’elle n’est pas une école. Elle a pour rôle d’appuyer les médias audiovisuels pour le renforcement de leurs capacités. Et c’est en fonction des besoins des acteurs que le pool a été institutionnalisé.

L’idée donc de se doter progressivement d’un pool de formateurs locaux remonte à 2015, avec pour but spécifique de combler les déficits de formation professionnelle des membres. A ce jour, il ressort qu’une quinzaine de membres ont été formés comme formateurs dans divers domaines : le data-journalisme, la réalisation d’émissions de concertation ou d’interpellation, la réalisation d’émissions de santé par l’approche socio-intégrée, l’interactivité radiophonique, l’écriture radiophonique, le management et le coaching des médias, les techniques et maintenance, la réalisation, la présentation et le montage télé, le concept de Journalisme reportage d’images, etc. Ces formateurs issus des structures membres de l’UNALFA s’inscrivent désormais dans la dynamique de valoriser les compétences locales.

La principale élue, Aïssata Sankara, a déclaré qu’il s’agit, pour commencer, de déterminer l’ensemble des besoins des formateurs pour pouvoir les prendre en compte dans le plan d’action du pool. Elle a dit être prête à aller dans ce sens avec son adjoint et toute l’équipe de l’UNALFA.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : La Société des éditeurs de la presse privée dit halte au piratage des journaux !
11e édition des Universités africaines de la communication de Ouagadougou : Un briefing pour les journalistes de Bobo-Dioulasso
Loi anti-corruption : La déclaration de patrimoine et le délit d’apparence débattus à Bobo-Dioulasso
Médias : L’agence panafricaine d’ingénierie culturelle présente son site d’informations www.noocultures.info
Innovations technologiques : MIFOM, une nouvelle application pour la sécurité des enfants
Bobo-Dioulasso : L’Initiative pour la transparence et l’efficacité de la commande publique présentée aux journalistes
Ministère du Développement de l’économie numérique : Les Services informatiques de l’administration publique en conclave
Médias : Le Conseil supérieur de la communication du Niger dans les locaux de Lefaso.net
Télédiffusion : Fin du signal analogique pour la télévision nationale du Burkina
Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso : Aïssata Sankara élue coordonnatrice du pool des formateurs et experts associés
17e réunion du Réseau francophone de la régulation des télécommunications : La qualité de services au centre des échanges
TIC : M’Data Telecom en opération de charme avec des chefs d’entreprises
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés