Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Administration burkinabè : Le Premier ministre rend hommage aux agents qui sacrifient leur vie pour le service public

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 24 octobre 2019 à 23h47min
Administration burkinabè : Le Premier ministre rend hommage aux agents qui sacrifient leur vie pour le service public

Le Conseil national de modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance a tenu, le jeudi, 24 octobre 2019, sa première session ordinaire de l’année 2019, sous la présidence du Premier ministre, président dudit organe.

Ce processus vise à faire du Burkina un Etat de droit disposant d’une administration moderne, performante, porteuse de développement, au service de l’intérêt général, du citoyen et de l’usager. La première session ordinaire du Conseil national de modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance a été présidée par le Premier ministre, président dudit conseil.

Cette rencontre a examiné les documents du comité de pilotage du 7 juin 2019 et au titre de l’année 2018, le rapport annuel de performance du plan stratégique décennal de modernisation de l’administration et le rapport sur le respect des principes de bonne gouvernance, etc. Cet examen devra aboutir à des orientations vers de nouvelles pistes qui permettront de renforcer le service public.

Mais d’ores et déjà, il ressort des propos d’ouverture du président du Conseil national de modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance que des acquis ont été engrangés sur plusieurs plans parmi lesquels, la réduction des délais moyens de traitement des actes administratifs, l’indépendance d’accès à la justice et le respect des libertés d’opinion et d’expression.

L’ouverture des travaux a donné l’occasion à Christophe Dabiré de rendre un hommage à l’ensemble des agents qui animent l’administration publique sur tout le territoire national. La session a d’ailleurs été dédiée à ces agents « qui défient » les dures réalités du moment pour servir la nation, au risque de leur vie.
« Je voudrais, au nom du gouvernement, que nous dédiions cette session à ces agents d’Etat qui ont sacrifié leur vie pour rendre le service public disponible partout sur notre territoire, dans ce contexte sécuritaire difficile », s’incline le Premier ministre Christophe Dabiré.

Le chef du gouvernement relève ensuite que cette concertation intervient dans un contexte où la continuité du service public est mise à rude épreuve et où l’on assiste, dans l’administration, à des méthodes aux antipodes des règles d’éthique et de déontologie. Il invite donc les partenaires sociaux « à plus de responsabilité » dans leurs actions, en privilégiant l’intérêt du plus grand nombre et en évitant les comportements contraires aux règles élémentaires d’une administration moderne.

Christophe Dabiré invite, à cet effet, tout le monde à prôner le « dialogue fécond » pour permettre d’aboutir à des « solutions viables pour tous », dans le cadre des réformes profondes engagées par le gouvernement pour la modernisation de l’administration.

OL
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Conseil des ministres : La convocation du corps électoral prévu pour le 22 novembre 2020
Arrestation de Jean-Claude Bouda : Le RENLAC exprime sa satisfaction
Journée mondiale de l’Afrique : « Personne ne viendra unir les peuples africains à notre place », éveille l’homme politique, Me Ambroise Farama
Situation sécuritaire dans le Centre-Nord : L’UPC tire la sonnette d’alarme
Burkina : L’ex- ministre de l’énergie, Alfa Oumar Dissa, apprécie son passage au gouvernement et analyse la gestion du Covid-19 !
Politique : La création d’un parti politique par le Dima de Boussouma marque un recul de la démocratie représentative
Politique : Le parti « Notre cause commune » déclare son appartenance à l’opposition politique
Situation nationale : « La tension est à son comble », selon l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR)
Situation de la nation : Tous face à la réalité de l’effritement de la cohésion sociale
Politisation de l’administration : L’opposition exige le démantèlement de toutes les cellules MPP dans les ministères et structures étatiques
Burkina : Voici l’intégralité du discours du Premier ministre sur la situation de la Nation
Situation nationale : « Le peuple a remporté des victoires sur tous les plans », Christophe Dabiré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés