Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Communiqué • dimanche 20 octobre 2019 à 22h58min
Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

L’attaque contre les détachements militaires de Bahn et Yensé dans la nuit du 18 au 19 octobre 2019 a coûté la vie à cinq (05) personnels des détachements dont un (01) policier, selon ce communiqué de l’Etat major des armées. Onze (11) militaires ont également été blessés.

Vos commentaires

  • Le 19 octobre à 16:13, par Mirage En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Honnêtement, je ne comprend pas pourquoi il n’y a pas de couvre-feu dans ces deux régions du Burkina à savoir le Nord et le centre-Nord ?
    Le sahel vient d’être mis sous couvre-feu dans toute la région. Qu’est-ce qu’on attend pour ces régions ?
    L’heure de l’attaque montre en tous cas cette nécessité je crois bien.
    Mes condoléances....

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre à 16:17, par Figaro En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Le Burkina ne mérite pas cela. Que la colère de Dieu s’abattent sur les ennemis de notre cher patrie.

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre à 08:51, par Goulgoulé En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

      et si les vrai enemies n’étaient pas ailleurs ? quand des actes d’incivismes ou de pillage de nos ressources restent impunis, c’est les premières germes du "terrorisme". Avant de lutter contre le terrorisme, i ne faudrait -il pas l’analyser sur toutes ses formes et ses contours ? Un citoyen, quelque soit son titre qui débarque dans un domicile avec une arme de guerre à la main et qui profère en plus des menaces à l’encontre d’un autre citoyens,... ce acte peut il être qualifier de terrorisme ou pas ? si à ce stade du vivre ensemble la Justice dans toute sa myopie n’arrive pas à qualifier cet acte, reste un indicateur majeure de l’inéficacité de notre stratégie de gouvernance dans l’ensemble.

      Pour ma part, les terroristes qui nous agressent de l’extérieur sont le resultat de ceux qui nous agressent de l’intérieur en toute impunité. La stratégie bancale mise en place consiste simplement à placer les charrues avant les boeufs.
      Je met à défi quiconque de me prouver que le Burkina avec toutes ses ressources humaines et minière n’est sera pas capable de produire des drônes de surveillance
      Dieu ne sauvera pas le Burkinac car il a d’autres problème à gerer ailleur, après nous avoir envoyé un Messi. Ce sera tant pis pour nous, si nous nous éloignons de la lumière et de la Justice. En dehors de cette voie, nous nous dirigeons vers les portes de l’enfer et l’avenir donnera raison au prophère "Laurent Bado".

      Répondre à ce message

  • Le 19 octobre à 16:33, par Toto-Est-Fâchée En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    - Pour l’amour de DIEU, ce communiqué est signé par qui ? Où que nos frères FDS tombés au champ d’honneur comptent pour du beurre ? Merci pour le mépris... Le Peuple s’en souviendra.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre à 16:45, par zach En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    C’est bien de communiquer. Malheureusement, ce n’est pas une bonne nouvelle encore une fois.

    Je ne comprend pas l’attitude de l’armee et des dirigeants ; on fait comme s’il n’y a pas de feu. Comment expliquer cela ? La communication est superieure a la guerre et donc il faut
    1. Communiquer a gogo via la tele, la radio, l’ecrit (affiches, panneaux, pancartes, pamphlets, etc.), le cellulaire, etc.
    2. Maitriser le contenu de cette communication en peignant et mettant en avant notre acception du terrorisme. Apparamment, les Burkinabes ne comprennent toujours pas le terrorisme
    3. Adopter un comportement qui ne compromet le 1 et le 2. beaucoup de pays combattent le terrorisme mais ce terrorisme differe selon les pays. Et nous au BF ? C’est de la merde qu’on sert les jours que Dieu fait.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre à 17:59, par Yako En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Sincères condoléances aux familles des braves soldats et prompt rétablissement aux blessés .Il revient aux politiques d’explorer toutes les pistes possible pour sortir de cette guerre qui menace notre existence comme pays.Et pour cela l’expertise du régime Compaore peut nous aider au nom de la continuité de l’état c’est ma conviction puisqu’elle a fait ses preuves à une autre époque pourquoi s’en priver donc ? C’est du bon sens.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre à 21:05, par Harouna En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Rip. Je suis d’ accord avec Yako. Il n’ ya pas de honte à reconnaître que ça ne va . Le pays est en guerre et il faut l’ union de tous les Burkinabè.
    Le régime doit choisir entre son honneur est la survie du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre à 07:09, par Ka En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Dans une situation sans solution, je comprends pourquoi des communiqués pleuvent. Qu’il soit n’importe quel régime qui arrive dans notre pays en ce temps incertain, le seul moyen comme ce fut tous les pays attaqués par Le BOKO YARAM, et les punaises au Mali, ce sont les communiqués des décideurs qui dans leurs élans discours suivis des annonces qui encouragent à l’optimisme parmi les peuples. Plus souvent ces annonces de l’espoir à éradiquer ensemble le fléau sont pleines de bon sens et de responsabilité. Malheureusement, entre les discours et les actes qui tardent à venir que des communiqués de désolation, les Burkinabé ne s’y retrouvent pas. Cela veut dire qu’il y a un problème comme précise mon ami l’internaute SOME dans une de ces critiques, soit de de contre-vérité, soit de communication, soit de mauvaise foi du président qui pourtant ne sait plus quoi faire, que de laisser tout à Dieu.

    Je vois ici qu’à chaque fois que l’état fait un communiqué de ce qui nous arrive, et ce qui est de son droit et légitime, il y a des internautes comme Yako qui en profite pour tirer à bout portant sans réel motif, sinon avec une furie et haine envers le gouvernement et met en avant que son gourou Blaise Cpmpaoré est la seule solution : ‘’’’Pour moi qu’il soit un introverti nommé Blaise Compaoré qui a sympathisé avec ces diables qui nous massacre comme des mouche de nos jours, j’en suis Sûr que dans son coin a la Lagune, il est est très dépassé de ce qui arrive.’’’’

    De nos jours, accusé l’état d’être incapable n’est pas la solution. Et je demande à ceux comme YAKO, qui semble avoir été envoyé sur cette plateforme d’échanges juste pour lancer t de la a propagande, de se calmer : Car, l’agressivité qui va sans une réelle solution ne va pas résoudre le problème.

    Ce qui nous reste dans l’espoir de pouvoir s’en sortir, c’est c’est d’attendre une réponse communautaire, ou une réponse planétaire qu’il faut, avec une puissante armée mondiale. Il faut que toutes les forces coalisées se regroupent en une seule comme ce fut le cas contre Hitler. L’indolence de la Communauté internationale permet aux Djihadistes de renforcer leur position et de s’étendre. Je ne sais pas pourquoi la chasse contre les terroristes et les rebelles au Mali s’était arrêtée sans les poursuivre jusqu’à dans leur dernier retranchement. Il faut une bonne coordination de tous. Pendant que la France et la CEDEAO les traquaient au Nord du Mali vers le désert, l’Algérie devrait les traquer vers le Sud. Les terroristes profitent du laxisme des Etats et de leurs dirigeants.

    Comme je le dis tés souvent dans ce forum, c’est trop facile de dire des solutions irréalisables, cela une fois que l’événement s’est produit. On ne peut pas jeter la suspicion sur tout le monde et quadriller le moindre mètre carré de terrain avec des forces de l’ordre en armes. Le propre du terrorisme c’est de frapper n’importe où n’importe quoi n’importe comment, en particulier là où personne ne s’y attend.

    A l’heure du Djihadisme diabolique, dont l’Islam apparaît comme le parangon, certains internautes malsains et nostalgiques du régime Compaoré, recherchent des fausses similitudes pour se donner bonne conscience et de donner des solutions qui les arrange, ou d’autres solutions à rectifier les tirs. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il ne faut pas confondre les actes d’individus malades dans leurs têtes qui cherchent des prétextes pour évacuer leur violence personnelle, même leur propre suicide. Que Dieu tout puissant en ce jour dimanche béni, vienne en aide au Burkina, et reçoive les âmes des disparus.

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre à 18:30, par SOME En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

      Mon ami ka, tu dis "entre les discours et les actes qui tardent à venir que des communiqués de désolation, les Burkinabé ne s’y retrouvent pas", c’est normal. Je ne reviendrai pas sur mes precedentes critiques que tu me fais la gentillesse de rappeler. Mais comme tu le dis toi aussi, il y a un probleme avec l’attitude du president Roch. Je presume qu’il est detenteur d’informations que l’on ne peut divulguer au public, nul ne lui pardonnerait de les divulguer mais mais son attitude depasse les bornes. Oui Boko Haram tient tete à plusieurs autres pays qui ont de meilleures armees que le burkina, et alors c’est que effectivement il y a probleme au dela de Boko Haram.

      Il est clair la reponse a la situation actuelle de violence asymetrique dans le monde, c’est la reponse communautaire comme tu le dis si bien. Mais pourquoi cette reponse communautaire n’existe pas ?

      Sherif Sy, ministre de la defenses a osé dire un peu, que lui a-t-on fait ? Et pourtant !!! La jeunesse africaine se bat, quelles reponses leur donne-t-on au mali, burkina, niger ? Pourquoi un pays comme la Mauritanie n’est en aucun cas inquiete en aucune maniere, et pourtant s’il y en a un qui devrait l’etre, c’est bel et bien ce pays ! Alors pourquoi ?

      tu poses de tres bonnes questions "L’indolence de la Communauté internationale permet aux Djihadistes de renforcer leur position et de s’étendre. Je ne sais pas pourquoi la chasse contre les terroristes et les rebelles au Mali s’était arrêtée sans les poursuivre jusqu’à dans leur dernier retranchement. Il faut une bonne coordination de tous. Pendant que la France et la CEDEAO les traquaient au Nord du Mali vers le désert, l’Algérie devrait les traquer vers le Sud. Les terroristes profitent du laxisme des Etats et de leurs dirigeants."

      tu sais bien que ces solutions ils les connaissent et meme des meilleures que ce tu proposes !
      il y a indolence ou mauvaise volonte ? laxisme ou complicité ? Ces punaises comme tu les appelles ne peuvent rien faire sans la complaisance complice de toutes parts

      Si Roch ne sait plus quoi faire a defaut de faire appel au peuple, il en informe un minimum le peuple ! Meme s’il lui est interdit de parler, jusqu’ou pour ne pas sombrer dans la complicité et se donner pieds et points liés a l’ennemi qui de toute facon arrivera a ses fins. Un dicton dagara dit "mourir dans le courage (la dignité, honneur) vaut mieux que mourir dans l’indignité (deshonneur)"

      je me permets de remettre toujours cet hymne de nos valeureux ancetres du wassulu qui ont montré l’exemple :
      «  Si tu ne peux organiser, diriger et défendre le pays de tes pères, fais appel aux hommes plus valeureux.
      Si tu ne peux dire la vérité, en tout lieu et en tout temps, fais appel aux hommes plus courageux.
      Si tu ne peux exprimer courageusement tes pensées, donne la parole aux griots.
      Si tu ne peux être impartial, cède le trône aux hommes justes.
      Si tu ne peux protéger le peuple et braver l’ennemi, donne ton sabre de guerre aux femmes, qui t’indiqueront le chemin de l’honneur.
      Oh Fama ! Le peuple te fait confiance, il te fait confiance parce que tu incarnes ses vertus. »

      Voilà des exigences du peuple à travers les griots vis-à-vis du Roi Almamy Samory Touré, qui ne seraient pas de trop, gravées, en lettres d’or, dans les bureaux de bien des chefs d’Etat actuels .

      et j’ajouterai : pas seulement dans les bureaux mais aussi dans les coeurs et les actions de notre hierarchie militaire. Avec un Thomas sankara, il est aisé de comprendre comment ca se serait passé !!!
      la patrie ou la mort nous vaincrons !
      SOME

      Répondre à ce message

    • Le 21 octobre à 10:00, par nanoukda En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

      Monsieur Ka,

      C’est votre droit de détester qui vous voulez ! Mais comme le pays appartient à tout ses fils, acceptez que quiconque peut apporter une solution l’apporte ! C’est aussi la sagesse de savoir que comme un dicton de chez nous le dit et de manière littérale, "Quand la pluie est entrain de vous battre, mieux vaut arrêté de se battre".

      Répondre à ce message

    • Le 21 octobre à 10:18, par Yako En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

      Bjr Mr Ka, en attendant l’intervention communautaire ou planétaire nos compatriotes innocents meurent on fait comment,se taire ou s’enfermer dans la prière ? Toi et moi pensons la même chose,la différence réside dans la méthode.Pendant la guerre de Noël 1985 le président Thomas Sankara est allé demandé conseil à son "ennemi juré" le président Saye Zerbo pourquoi ? Alors accepte que le seul bien qui nous unit quelle qu’elle soit nos divergences c’est le Burkina Faso.Bien à toi.Yako

      Répondre à ce message

  • Le 20 octobre à 09:03, par Bienvenu NEBA En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Paix aux âmes des soldats tombés et prompt rétablissement aux blessés.
    Personnellement, il faut que des hélicoptères d’attaque soient basés au plus proches des camps militaires frontaliers.
    Hormis cela, chaque camp doit être fortifié à la Diên Bien Puh.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre à 12:40, par Nabiiga En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    @Harouna. C’est justement l’union des burkinabè qui pose problàme car le problème des attaques terroristes incessantes sont commanditées par des gens au sein de cette union ; des gens qui, sans vergorgne, parlent des deux côtés de leurs bouches. Ils condamnent avec énergie avec nous tous de bonne foi, et tourne le dos pour commanditer en finançant, en planifiant et même en remettant à leurs partisants terroristes les déplacements de nos forces armées afin de mieux les cibler. Démasquons d’abord les traites en notre milieu afin de faire une véritable union dont tu parles. Voilà

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre à 17:51, par SOME En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

      Nabiiga penses tu que ces gens a double visage, ceux qui "condamnent avec énergie avec nous tous de bonne foi, et tourne le dos pour commanditer en finançant, en planifiant et même en remettant à leurs partisants terroristes les déplacements de nos forces armées afin de mieux les cibler." tu penses qu’on ne les connait pas ? J’en doute tres tres fort ! Alors pourquoi les laisse-t-on agir ainsi comme bon leur semble, ne serait-ce que les armes adequates et....les informations !!!!! pour se proteger Ne serait-ce que ca ! Mais pourquoi laisse-t-on l’ennemi agir comme bon lui semble ?

      Il y a probleme au sein de l’armee (dans la hierarchie) et on les connait. Aucun haut grade n’est au front avec ses hommes : pourquoi ? C’est quoi etre en guerre et conduire une guerre surtout asymetrique ? a quoi leur sert leur formation ?

      Et surtout pourquoi Roch laisse faire ? Pourquoi les services de renseignements de tout bord ne peuvent pas s’occuper de ca ? Mais il faut une volonté politique. Si la hierarchie n’est paas sure a lui d’agir ! Ou de l’avouer au peuple !
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 20 octobre à 15:03, par wenhs En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    dans le grand Nord il faut prendre des mesures assez drastiques ne serait-ce que pour un moment. interdire la circulation de motos.
    Dans la Région de Difa au Niger cette mesure a contribué à diminuer les attaques de boko haram. aucune moto ne circule dans cette région du Niger depuis un certain temps.
    aux grands maux, les grands remèdes. il n’y a pas une grande différence entre les peuples de Difa et ceux du Sahel Burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre à 17:12, par Ana En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    A son excellence Mr le Président du Faso..

    A la lumière des événements en cours je vous conseille de tirer profit de ce sommet Russie Afrique à venir pour mettre fin à la barbarie dont nous sommes victimes. Ayez un échange franc avec Mr Poutine.
    A défaut de quoi je vous conseille de démissionner.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre à 19:41, par Amadou Tiendrebeogo En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Personnellement le pays est en train de sombre moi je trouve que au lieu de rendre le pays beau avec des échangeur de partout pourquoi ne pas investir cet argent dans la sécurité du pays comme quoi se payer des vrais équipements pour vraiment les surveiller.
    Moi je trouve que actuellement quand tu réfléchis fort tu travail moin...prenez le budget pour les constructions et autre et aller collaborer avec la Chine de tel sorte a avoir de vrais drone qui peuvent vraiment aller loin et surveiller la zone...net que il y a mouvement terroristes vous pouver déjà déduire comment seras l’affrontement...et de plus même les mine pieger tout cela les drone pourront les repères....
    Rien que avec des drone , des armes et aussi des hélicoptères ceux la vont sortir du pays

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre à 21:25, par EBENEZER En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Mes condoléances aux familles éplorées.
    Soutien sans embage à nos forces de défense et de sécurité.
    Que le Dieu créateur des cieux et de la terre vous soutienne.

    Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 08:12, par Dagda En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Mon cher Mirage, le couvre-feu ne donnera rien comme solution sauf que de multiplier par 5 le nombre d’enfants qui vons bientôt naître comme des souris partous dans la zone sous couvre-feu. Pour moi c’est une affaire inintélligente et sans perspective.

    On dirait bien qu’on fait face à une sorte de vendeance sinon comment comprendre cette attaque surprises contre les FSD. Rappelez-vous que le MBDHP avait dénoncé les massacres dans cette même zone contre des populations accusées dans le temps d’être des terroristes. Certains ont perdu leurs pères, d’autres tous leurs parents. Il y a même un journaliste qui avait écrit sur ses deux grand-frères injustement tués par les FSD selon lui. On ne comprend plus rien dans cette affaire !! Que Dieu nous sauve !!

    Répondre à ce message

    • Le 21 octobre à 13:44, par Le réaliste En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

      Internaute Dagda, il faut être réaliste et retenir que les terroristes ont des parents infirmiers, paysans, militaires, commerçants, journalistes, financiers, policiers, etc. Si le parent de ce journaliste a choisi d’être terroriste, qu’il assume son choix et c’est ce qui s’est passé. C’est simplement parce qu’il est journaliste qu’il utilise sa plume pour raconter ses inepties. Il faut que les uns et les autres retiennent que nous devons être tous dénoncer et même tuer si possible nous mêmes les terroristes, même s’il s’agit de notre fils. C’est seulement en cela qu’on vaincra le terrorisme.

      Répondre à ce message

  • Le 21 octobre à 10:52, par Sanou En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Ces lâches de terroristes vont payer Cash. Leur fin commencera par le Burkina. La Patrie ou la mort, NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 23 octobre à 10:15, par furquane En réponse à : Attaque contre deux détachements dans le Nord du Burkina : Cinq morts et onze blessés dans les rangs des forces armées nationales (Officiel)

    Bonjour chers tous
    Nous reconnaissons l’immense travail qui est abattu par les FDS sur le terrain au péril de leurs vies pour sauver la nation, avec des moyens logistiques très limités
    cependant, il faut souligner qu’il y’a parfois des bavures qui radicalisent davantage les populations.
    Nous demandons l’armée de plus de professionnalisme

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Nord du Burkina : Au moins 28 terroristes « neutralisés » dans des frappes aériennes
Région de l’Est : « Ceux qui parlent de la stigmatisation d’une communauté sont les vrais acteurs de la division », Colonel Saidou Sanou, gouverneur
Attaque de Hantoukoura : Un acte horrible, inadmissible et injustifiable, selon l’évêque de Fada
Attaque de l’église évangélique de Hantoukoura : La Fédération des églises et missions évangéliques appelle au jeûne et à la prière
Burkina : Une vingtaine de terroristes abattus à Toéni et Banh
Attaque d’une église protestante à Hantoukouri : Le Premier ministre, porteur d’un message du président du Faso à la Fédération des églises et Missions évangéliques
Burkina : 14 fidèles tués dans une église protestante
Chef terroriste tué dans le Nahouri : Il a exécuté une étudiante pour avoir refusé de l’épouser
Burkina : Un leader terroriste et cinq de ses hommes neutralisés dans le Centre-Sud
Insécurité : Les Etats-Unis déconseillent à leurs ressortissants de se rendre au Burkina
Région du Sahel : Le ministre de la sécurité en visite de soutien et d’encouragement de ses troupes sur le terrain
Burkina : 18 terroristes neutralisés et un gendarme tué à Arbinda
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés