Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • jeudi 12 septembre 2019 à 22h25min
Burkina Faso : Les  camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

Selon des sources concordantes, les camps militaires de Nassoumbou et de Baraboulé, dans le Soum, ont été attaqués ce jeudi 12 septembre 2019 vers 2h du matin. Le bilan provisoire fait état de deux soldats tués et de cinq blessés. Les assaillants auraient pris le contrôle des camps avant de se retirer.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 septembre à 11:49, par Peuple Insurgé En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    "les assaillants auraient pris le contrôle des camps avant de se retirer". Si c’est confirmé, il faut mettre de côté notre ego et notre idiotie pour repenser notre stratégie. On ne peut vaincre ces monstres avec notre approche bancale et ses exécutions sommaires.

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 16:22, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

      C’est clair l’armée s’enlise, cette guerre n’est pas à notre portée.Il faut trouver les voies et moyens pour en sortir.Pour cela il ya 2 pistes à mon avis : 1- vu qu’il n’ya pas de revendications claires et l’ennemi est inconnu,probablement il faut réactiver les vieux canaux sous l’ancien régime qui ont d’ailleurs fait leur preuve. 2- Sortir de ce machin G5 sahel (si c’est encore possible) et renoncer à toute présence militaire étrangère sur le sol national.Il ne s’agit pas d’un quelconque compromission avec les terroristes c’est simplement du bon sens vu que nous n’avons pas les moyens ni matériels ni humains.En effet, au Mali et au Niger il ya des revendications claires tantôt indépendantistes tantôt autonomistes...Au Faso rien de tout ça.Donc on peut en déduire que nous subissions la guerre des autres ou au mieux les autres se règlent leurs comptes sur le sol national.Le Burkina Faso serait-il devenu le Liban du Sahel ? En tout cas nous n’en sommes pas si loin si l’on analyse la situation sous un angle géopolitique.

      Répondre à ce message

      • Le 12 septembre à 17:31, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

        Enfin voilà que tu reviens a la raison en oubliant d’accuser un régime débordé par une situation internationale.
        Depuis Ben Laden le monde a échoué contre le terrorisme déguisés, alors ne parlons pas de notre pays sans des moyens. Pour un Burkinabé conscient de la réalité qui touche le sahel, surtout notre pays, ne devait condamner le régime actuel, car ça se passe au Mali, au Cameroun, et ailleurs. Et pour s’en sortir de cette situation, il ne suffit pas d’une politique d’un individu, mais plutôt une réponse planétaire qu’il faut, avec une puissante armée mondiale d’un Million de soldats. Il faut que toutes les forces coalisées se regroupent en une seule comme ce fut le cas contre Hitler. Car l’indolence de la Communauté internationale après la mort de Ben Laden a permis aux Djihadistes de renforcer leur position et de s’étendre comme nous le voyons de nos jours. Ka farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse.

        Répondre à ce message

        • Le 13 septembre à 17:25, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

          Mon cher Ka, la majorité de nos compatriotes vit le terrorisme comme une succession tragique du régime de Blaise à ton infaillible Rock disant cela je n’accuse pas je constate.Quant à la coalition internationale contre le jihadisme tant plébiscité par les uns je doute fort qu’elle soit la réponse globale à un problème si complexe parce que d’abord il est d’ordre idéologique et civilisationnel, l’islamisme radical n’est pas le nazisme.En effe, le fondamentalisme religieux trouve ses origines dans un Islam dégénéré d’Orient.Il n’est pas d’essence raciale il se veut l’instrument de lutte d’un certain panislamisme dans un monde dominé par l’Occident chrétien ! A la limite le jihadisme peut être comparé au fascisme des années 30 car les jihadistes considèrent la religion comme une valeur absolue.Venons-en au Faso il est évident que cette guerre n’est pas à notre porté tant sur le plan militaire qu’économique.Par ailleurs,la présence des forces étrangères sur le sol national nous expose et fait de nous des potentiels ennemis.Or, cette guerre nous est totalement étrangère à bien des égards.Tu conviens avec moi que derrière ces attaques terroristes jamais revendiquées il ya un règlement de comptes entre les belligérants, (les islamo-fascistes d’un côté et les Occidentaux) sur le sol national. Et par manque de vision nous nous sommes laissés pris dans cet engrenage totalement étranger au pays.Quant à l’analogie avec le Liban en dehors du caractère confessionnel du pays des cèdres,le Liban est victime de la guerre des autres d’un côté les Iraniens et de l’autre les Saoudiens et alliés occidentaux y compris les Israéliens.

          Répondre à ce message

      • Le 13 septembre à 11:03, par PELE En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

        Ailleurs ca se revendique et ici non ? ¨pourquoi ? parce que ici c est une guerre de succession,une guerre politique et non une guerre djihadiste ou de revendication territoriale, mettez en residence surveillee les cinq grands exiles qui sont pas loin des frontieres :b,f,a,f,y bras financier des terroristes et dans 6 mois vous verrez si les attaques vont continuees ?

        Répondre à ce message

      • Le 13 septembre à 11:49, par PELE En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

        Ailleurs ca se revendique et ici non ? ¨pourquoi ? parce que ici c est une guerre de succession,une guerre politique et non une guerre djihadiste ou de revendication territoriale, mettez en residence surveillee les cinq grands exiles qui sont pas loin des frontieres :b,f,a,f,y bras financier des terroristes et dans 6 mois vous verrez si les attaques vont continuees ?

        Répondre à ce message

      • Le 13 septembre à 12:35, par Jean-Paul En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

        Je pense que les terroristes ont bien des revendications, et si chez nous ces revendications ne sont pas faites, c’est que ce sont des revendications qu’on ne peut pas officiellement dire car elles mettraient mal à l’aise certaines personnes. Je veux dire, certainement ces terroristes nous combattent à cause de Blaise et Diendéré. Ces deux-là étaient leurs bienfaiteurs, qui les hebergeaient au Burkina. C’esr certain que Blaise et Diendéré ne sont pas commenditaires de ces attaques, l’initiative venant seulement des terroristes qui pensent ainsi influencer sur le sort de ces deux personnalités. Malheureusement Diendéré a été condamné, Blaise est toujours en exil. A quand l’arrêt des attaques lâches contre le Burkina.

        Répondre à ce message

      • Le 13 septembre à 16:10, par OUBZANGA En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

        tu n’a rien compris ; ces HANI veulent te proposer un projet de société basé sur la charia ; ils ne veulent pas d’état. c’est clair nous n’allons rien négocier avec eux. si nous laissons les forces étrangères partir , le burkina ne va plus exister. il faut avoir le courage de demander de l’aide pour les contrecarrer. si la France n’avait pas intervenu au mali, c’était fichu depuis longtemps. pourquoi ne pas demander de l’aide à la France ? il n’y a pas de pas de honte à cela. De gaulle avait demandé de l’aide aux américains en 1940. L’irak, l’afganisatan demandent aussi de l’aide mais ils sont plus riches que nous et plus armés.

        Répondre à ce message

      • Le 14 septembre à 10:02, par Bouba En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

        Analyse percutente ! Je retiens une seule chose et du reste vraie :" les autres règlent leurs comptes sur notre sol".
        G5 Sahel : comment me faire comprendre que des pays s’unissent pour combattre un seul ennemi "le terrorisme"et qu’on y arrive pas .Ces terroristes abritent pourtant dans ces pays.Si on arrive pas c’est tout le système est défaillant "vous avez les moyens vous avez les hommes vous êtes chez ( géographiquement) vous maîtrisez le terrain." Ou est donc le problème ? j’ajouterai même que vous avez de l’aide de la part de vos "amis étrangers"et on n’y parvient pas.Alors comme dit le proverbe chez nous " quand le voleur est plus fort il n’y a qu’à l’aider à porter son butin."

        Répondre à ce message

    • Le 17 septembre à 05:47, par Salomon Justin Yameogo En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

      Exacte : notre stratégie actuelle (s’il y en a) est vraiment bancale et foireuse !... JE L’AI DÉNONCÉE DEPUIS LONGTEMPS mais, quand tu refuses de t"aligner, quand tu ne fais pas de courbettes causa, tu n’es pas écouté (tu es vu comme un emmerdeur, un fou même). Aucune guerre asymétrique ne peut se gagner de façon symétrique avec les tactiques à la con de "L’école Française"...

      Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 12:14, par LE VILAIN En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Je crois que l’heure est grave et le gouvernement devrait faire quelque chose en intégrant tous les militaires radiés en 2011 et les policiers radiés aussi. Ordonner à anéantir tous les terroristes que nos FDS croiseront dans leurs chemins.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 12:16, par FILSDUPAYS En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Paix à l’âme des frères tombés arme à la main.
    Il faudra maintenant que l’état major trouvent des stratégies pour éviter de telles attaques à domicile. Cela n’honore personne.
    Pourquoi ne pas décider un toilettage complet de la zone avec un appui conséquent afin de permettre aux équipes sur place de poursuivre le reste de nettoyage ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 12:24, par Sorbonne En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    LE SAGE j’apprécie ton patriotisme mais je me rend compte que vous ne comprenez rien du fonctionnement du monde. Les choses ne sont pas aussi simples que vous le croyez. En attendant conjuguons nos efforts pour que ces mécréants soient vaincus.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 12:35, par Koassa En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    pas d accord avec le sage.cherchons à régler nos problèmes au lieu d accuser les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 12:38, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Paix aux âmes des disparus.Prompt rétablissement aux blessés. IL faut aller maintenant vers l’ennemi et l’anéantir à jamais . il faut les harceler aussi c’est la meilleure stratégie

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 12:51, par Yamsoba En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    C’est l’heure de sonner une mobilisation générale des fils et filles de notre chère patrie pour sauver l’honneur bafoué, la dignité en cours de confiscation et la liberté sur le point de s’éteindre. Nous sommes des descendants d’hommes de vertu et de courage. Il appartient à la génération actuelle de se lever comme un seul homme pour faire chanter l’hymne de la victoire. Nous n’avons pas un autre pays, et nous ne serons jamais fiers aujourd’hui ou demain qu’on nous appelle RÉFUGIÉS sur cette terre dans les pays des autres qui défendent aussi leur terre. Les placentas de nos ancêtres ne seront pas abandonnés aux hordes criminelles lancées sous la houlette d’apatrides sanguinaires nés accidentellement sur le sol libre du Burkina. Compatriotes de toutes les régions debout et barrons la route à la domination étrangère.
    La patrie ou la mort , nous nous battrons et nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:06, par boro En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Cest serieux la ?? il faut envoyer tous ces Chefs militaires assis á ouaga dans les Bureaux au front. n envoyer plus les enfants des autres a l abatoire , trop cest trop..
    ils roulent dans les 4 X 4 aux vitres noires et les autres au front , cest pas burkinabé cela.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:08, par TIBILA En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Comment une armée qui n’arrive pas à se protéger elle même peut-elle protéger sa population ?
    Cela fait maintes attaques contre des camps militaires. Ne tires t-on pas des erreurs du passé ?
    A croire qu’aucune réflexion n’est faite par nos officiers afin de sécuriser dans un premier temps les soldats déployés.
    Colère, tristesse et honte.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:17, par Henriette kouassi En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Bonjour à Toutes et à Tous. Condoléances à tous.Bon rétablissement aux blessés. Vous aviez traité Jean Claude et Sadou d’incompétents !!! Et ,Shérif et Moïse ?Suivez mon regard..C’est le Président du Faso qui doit revoir sa stratégie, surtout sa manière de communiquer. Que Dieu vienne au secours du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:28, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    C’est grave. Nous n’avons pas fini de combattre les terroristes et vous voulez vous attaquer aux français. Vous pensez que la France nous a obligés de transformer nos hauts gradés expérimentés en diplomates politiciens ? Vous pensez que c’est la France qui tue les civils dont beaucoup parce qu’ils sont des chrétiens et aucun musulman tué à cause de sa foi ? Et vous pensez que c’est la France qui exploite l’or du Burkina ? Citez moi le nom d’une société française qui exploite notre or. Vous pensez sincèrement que notre armée doit avoir la permission de la France pour rester éveillée dans les camps ?
    Nous sommes le seul pays au monde où les militaires prennent les postes des civils et les civils occupent les postes des militaires.
    Ma modeste idée c’est que si la France voulait détruire le Burkina l’affaire était pliée. Vous pensez que nous sommes plus armée que la Côte d’Ivoire ? Eh bien les armes de Gbagbo ont été anéanties en moins d’une heure quand ils ont tué des français. Vous pensez que nous sommes plus forts que la Lybie de Kadhafi qui a mis le feu au Libéria ? Eh bien la résidence de Kadhafi a été détruite depuis la mer. Ne nous cherchez pas d’autres ennemis, on en a assez parmis nous.
    La vraie question est pourquoi la France et les USA ne nous aident pas plus activement ? La réponse c’est qu’on est un pays souverrain et tout se fait par accord. Si par fierté nous refusons c’est une autre affaire. La deuxième réponse c’est que nous vivons dans un monde d’affaires. Les USA et la France se facturent mutuellement si un sollicite les drones ou une aide quelconque de l’autre bien qu’ils soient historiquement amis. Dans ces pays vous devez rendre compte pour tout. Si vous saviez combien de Russes immigrent aujourd’hui en Europe et aux USA vous alliez comprendre les limites du communisme qui nous est cher et arrêter de rêver. Vous savez combien de burkinabé restent travailler en Russie après leurs études ?
    La racine de notre mal c’est que nous manquons de vision dans tous les domaines. Citez moi un pays aussi corrompu que le notre et qui se porte très bien.
    Même si jamais on vous a payé pour brouiller les forumistes, sachez que vous avez affaire à des gens qui voyagent et qui savent aussi se documenter. Si vous êtes honnêtes avec tout ce que notre pays a fait en Afrique, vous devriez commencer par critiquer votre propre silence.
    Cher frère @le sage, arrêtez de propager la heine, la sagesse nous le recommande

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre à 10:57, par Yaka En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

      {}c est le message le intelligent et rationnel , que j ai lu sur ce forum depuis longtemps
      , qu’ on le veuille ou non , sans la france , nous serions déjà foutus
      , les russes , américains , chinois ou autre ne se mobiliseront jamais de la sorte
      , après militairement , les français sont tenus aux ordres et autorisation , des hautes autorites militaires burkinabées, pour entreprendre , des actions d envergure , le droit d ingérence, est bel et bien fini ,
      60 ans d indépendance , arrêtons un peu , d incriminer les français en permanence !

      Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:29, par PIONG YANG En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Le drame dans tout ça est que le gouvernement à travers sont attitude semble rassurer les ouagalais qui ne se rendent pas compte que ouagadougou est exactement dans le viseur de ces barbus. Il n’ont pour le moment pas de territoire mais c’est exactement ce qu’ils sont entrain de s’offrir au nord : les ponts sont sautés, les villageois vidés, les fonctionnaires vidés et l’armée fuit. Après cela, c’est Kaya ville qui est la digUe de protection de Ouagadougou. Mais ils l’attaquerons si ça continue ainsi. Je m’arrête là.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:45, par Lepop En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Courage aux FDS, Je ne connais pas la stratégie de l’armée , mais elle semble défaillante. On ne peut pas attaquer deux camps et repartir indemnes.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:45, par Sasipi En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    bonjour frère ne savez vous pas jusque la que les vrais terroristes ce sont les français décidés à piller tout l’or du Burkina avec leur stratégie du terrorisme et avec la complicité de certains de nos leaders ? Les maliens ont compris et les demandent de partir mais pourquoi ils refusent de partir ? si la France quitte l’Afrique je parie qu’en un mois on ne parlerai plus de terrorisme dans tout l’Afrique. qui donne les armes aux terroristes ? La France, qui donne des informations aux terroristes ? La France, qui protège les terroristes ? La France, qui donne à manger aux terroristes ? La France... bien-sûr en utilisant des africains comme pillon. non à la France et la bataille sera gagner

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:46, par Lepop En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Courage aux FDS, Je ne connais pas la stratégie de l’armée , mais elle semble défaillante. On ne peut pas attaquer deux camps et repartir indemnes.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:48, par SAAFI En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    De nos jours le gouvernement devait être à mesure de nous dire qui sont ceux qui nous attaque mais aussi qui les soutient. Il faut ouvertement nous parler. Très souvent, on arrive à faire des prisonniers. Ou se ne sont des bandits et très important de le savoir. Peut être aussi c’est une pression pour la libération de certaines prisonniers, ou accélérer la réconciliation. Une fois que le peuple sera situé, vous allez voir que ça va s’améliorer.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 13:58, par Le réaliste En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Triste. Que leurs âmes reposent en paix.
    Sans être technicien, lorsque je regarde la position de ces quatre militaires sur cette photo, ce n’est opérationnel car ils peuvent se tirer dessus, et cela traduit la stratégie utilisée pour combattre les terroristes.
    Que Dieu nous vienne en aide

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 14:01, par Kouka En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Mon cher arrête d’accuser uniquement la France. Même si la France pourrait avoir sa part de responsabilité, le véritable problème c’est nous même africains. A tu déjà entendu un dirigeant africain de nos jours sortir les accusations que tu tiens vis à vis de la France ? Si c’est vrai ce que tu dis pourquoi nos présidents refusent de communiquer clairement avec leurs peuples sur le sujet ? S’ils ne le font pas c’est parcequ’ils estiment que la France n’a rien à voir dans cette escalade dans le sahel. Tant que nous même africains allons à continuer à nous déshumaniser, à n’avoir aucun respect pour notre propre race, aucun peuple sur cette terre ne nous respectera. Ces terroristes dont tu parles, même s’ils sont instrumentalisés par des forces extérieures, n’est ce pas nos propres frères ? comment des africains peuvent se laisser instrumentalisés par d’autres peuples pour massacrer leurs propres frères africains ? c’est parce-que nous n’avons aucune considération pour nos propres vies et nous sommes prêts à tout pour défendre nos intérêts égoïstes . Régarde un peu ce qui se passe en Afrique du sud. Vas tu accuser aussi les blancs pour ça ? je pense que non. Comment mettre un peu de matière grise dans les cranes de beaucoup de nos frères africains pour qu’ils comprennent que nous avons intérêt à rester un seul peuple contre nos potentiels agresseurs qu’ils soient d’ailleurs ou qu’ils soient parmi les nôtres. c’est la question à laquelle nous devons devons apporter une réponse au lieu de passer notre temps à accuser le blanc..

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 14:07, par XWX En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Parfaitement d’accord avec le sage, il faut que les gens ouvrent les yeux.
    Qui a cantonné les terroristes à KIDAL et dans quel objectif ?
    On peut continuer de dormir et de rêver, notre réveil ne sera que plus douloureux, on dirait que y’ en a qui ne suivent même pas l’actualité, aucun prédateur impérialiste n’est venu ici pour nous aider, ils sont là pour le contrôle des ressources et la bataille ne fait que commencer, objectif : faire sombrer les états sahéliens afin d’accéder à leur ressources : uranium, or, pétrole, diamant ETC. Comment peut-on appeler son ennemi de venir vous aider ? Soyons intelligents quand même !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 14:15, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    N’empêche que je ne puis m’empêcher comme Shérif, de penser que certains partenaires ne me semblent pas jouer franc jeu. Avec tout ce que nous avons comme forces étrangères, dire que nous n’arrivons pas à sécuriser cette zone où les terroristes attaquent toujours avec le même mode opératoire, me paraît curieux. Celui qui avait averti qu’avec les condamnations des deux généraux,les attaques risquent de se multiplier, avait vu juste. C’est la preuve que l’origine de nos malheurs vient du groupe de ces deux là. Et il se trouve des gens pour louer et glorifier le régime du CDP ? Ces terroristes là sont tellement forts qu’il valait mieux leur dérouler le tapis rouge ? Pourquoi ne prennent-ils pas des positions et y rester ? La guerre asymétrique est une guerre des faibles. Nos FDS sont les plus forts, car elles avancent à visages découvert tandis que ces bandits procèdent toujours par surprise ou par traîtrise.
    Il faut juste que chaque burkinabè du Nord au Sud et d’Est à l’Ouestait le bon réflexe, de se sentir concerné par cette guerre. Ce n’est pas une affaire de nos FDS seules.

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre à 06:29, par Lepop En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

      Je suis D"accord avec vous. Mais, le gouvernement lui-même semble banaliser la situation.

      Répondre à ce message

    • Le 13 septembre à 14:21, par Moktar En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

      @Dedegueba Sanou, vous dites bien "il faut que chaque burkinabe ait le reflexe de se sentir concerné par cette guerre...". Il vous arrive de de penser à ces centaines de veuves et orphelins de Yirgou, massacrés par des koglweogo Mossi sans que ni les FDS, ni la justice, ni personne ne vienne à leur secours ? Les populations dans ces zones du Sahel sont plus concernés par cette guerre que quiconque : car elles sont prises entre deux feux, FDS et terroristes. Je crains que notre entêtement ne nous pète à la gueule. RÉFLÉCHIR (pour trouver la bonne stratégie) OU PERIR. À nous de choisir.

      Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 14:19, par VERITE DE VERITE En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    zwwa, tu suis l’actualité ? La lybie en est oû aujourd’hui ? Qui était à la base ? Le commandant HAFTAR qui a décidé d’attaquer TRIPOLI ou se trouve le gouvernement reconnu est soutenu par qui et de façon officielle ? Qui a permi aux terroristes de s’installer à KIDAL et de constituer un Etat dans un Etat ? Tout ça même c’est loin, qui a tuer Thomas SANKARA et pourquoi ? C’est vrai que le burkinabé n’aime pas le burkinabé mais il y a des moments ou il faut aller chercher la cause de ses malheurs ailleurs, ce n’est parce qu’on aime les étrangers que naïvement on doit croire tous les étrangers sont bons. La France est notre malheur aujourd’hui et toute l’afrique francophone, il serait temps qu’on prenne nos responsabilités.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 14:39, par warzat En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Nous payons à travers le sang de nos frères gendarmes le prix de notre liberté retrouvée. Pour rien au monde, nous ne changerons pour un gouvernement qui bâillonne la justice, les représentants des travailleurs, un régime de force. Nous préférerons avoir des frères justiciables en prison, vivants, que de les voir passer par les armes en catimini. Une simple analyse de la géopolitique africaine montre que les Africains ne veulent plus de ces régimes (Algérie, Soudan), malgré les tentatives vaines des généraux. La technique de la terre brulée, les assassinats ciblés ou non, n’ont jamais aboutis en faveur des assassins et ou de leurs complices et autres commanditaires. Tuer des gens pour atteindre ses objectifs, c’est fini, révolu à jamais.
    Par ailleurs le paysage entre Djibo et Inata, est propice aux embuscades. Donc, les forces de la terreur reviendront, soyez donc prêts, mes frères gendarmes.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 14:42, par Paul26 En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Et voici notre Einstein du jour qui sait le pourquoi du comment.
    Le soleil ne s’est pas leve sur Ouagadougou hier, c’est surement cette fichue de France. Il y a eu des inondations ici et la au Burkina Faso en cette saison pluvieuse, sans nul doute, c’est la France perfide. Mon voisin ne retrouve pas son mouton parti en vadrouille dans le quartier. Il est venu me murmurer a l’oreille son hypothese qu’il tient pour aussi certaine qu’une formule mathematique, que c’est cette friponne de France qui le lui a vole. L’autre jour je me rendais au village en week end. Lors d’une halte sur le bas cote d’une voie cahotique fait de nids de poules, un paysan revenant de son champ, la houe sur l’epaule, suivi de ses epouses fagots sur la tete et mouflets affames, s’approcha et me murmura a l’oreille : "mon frere, Vraiment cette France la, elle ne nous veut pas de bien. C’est elle qui la nuit venue vient creuser ces nids de poules sur les voie apres avoir mis le feu a nos greniers. Regarde comment mes enfants sont affames et marchent a peine. On meurt de faim. Vraiment cette France-la veut tous nous tuer. Il faut qu’elle fasse pardon"
    Avec de telles idioties on n’est pas sorti de la gadoue. Bon sang, quand allons-nous assumer nos responsabilites ? La decolonisation, c’etait depuis quand encore ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 14:49, par Bamogo En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    D’où detenez vous ces infos. Nous sommes en guerre et vos infos ont beaucoup plus d’intérêt pour l’ennemi que pour notre pays. Vos commentaires ressemblent à beaucoup plus des propagandes au profit de l’ennemi. Si vous n’avez pas d’infos crédible n’avancez pas des propos de nature à saper le moral de nos vaillants combattants.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 15:19, par le pays va mieux En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    C’est maintenant que je me convainc que Gilbert et Djibrill étaient de conivence avec les terroristes. Depuis que le verdict est livré, il ne se passe pas un jour sans entendre une nouvelle d’attaque. Vous êtes humains comme ceux que vous tuez. Il est très intéressant de vivre et personne n’aimerait être tuée. Donc ayez pitié de nous, ayez peur de dieu. Imaginez un peu que votre parent soit tué par qui que ce soit quel sentiment aurez vous ? Certainement de l’amertume, de la tristesse.

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 16:27, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

      Merci d’être sur la même ligne que moi, car, depuis que les généraux de pacotille sont à la MACA, le Burkina a pris le chemin de la descente aux enfers. Surtout depuis la confirmation des lourdes peines contre ces sicaires, le pays est devenu le terrain de toutes les œuvres sataniques à cause de ces punaises qui sont nos propres frères déguisés en terroristes pour détruire le pays que nous aimons toutes et tous.

      Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 15:51, par tanga En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Pour moi je propose une revision generale de notre syteme de securite et renforcer le dispositif actuel car les terrorists savent nos faiblesses prennons nos courrage en main et faire une inspection generales sur tous les front ,
    dans les pays developer apres un attaque terrorist ils tirent le bilan reconnaissent leur erreurs et prendre des mesuses imediat chez nous au Burkina je pense que chaque attaque doit nous servir de l’experience et nous preparer pour les cas a venir RIP

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 16:01, par Raso En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Il est temps de faire ce que Sankara avait fait, en mettant à la retraite d’office tous les officiers au dessus du grade de Commandant.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 16:04, par Harouna En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Que ceux qui ont affaibli notre pays en 2014 et démantelé le système de sécurité partent au Front.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 16:08, par Dicko En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    J’ai les larmes aux yeux. On tue les éléments de nos FDS et mes compatriotes comme des mouches parce qu’on ne veut pas changer de stratégie. J’en ai une petite à proposer. La voici.

    - Adopter maintenant la stratégie de guérilla comme en Indochine où chaque paysan dans son champ, chaque vieillard, vieille, homme, femme et enfant était un guerrier potentiel armé.
    - Cesser les recrutements qu’on fait chaque année sur toute l’étendue du territoire et se concentrer sur les recrutements par zone attaquée.
    - Les faire cautionner ou avaliser par leurs propres parents et ouvrir une enquête de moralité impérativement sur chaque jeune recruté.
    - Emprisonner tout parent qui va donner à recruter un fils déjà djihadiste.
    - Les transférer à Pô ou à Dédougou pour subir une intense formation commando et apprendre les stratégies et tactiques de guérilla.
    - Les faire rejoindre leurs lieux de provenance et leurs domiciles familiaux.
    - Les responsabiliser et les rendre indépendants les uns des autres sauf en cas d’attaque où ils auront un chef à désigner par eux-même.
    - Les traiter comme les autres militaires en termes de galons, salaires mensuels, avancements, etc...pour éviter les frustrations et les revendications ;
    - Ils continueront de vaquer à leurs occupations quotidiennes comme avant.
    - Les munir de sifflets pour s’alerter et se repérer en cas d’attaque.
    - Leur interdire tout téléphone portable.
    - les armer de AK 47, de kalachs et autres armes performantes et de beaucoup de munitions et même des lance- roquettes.
    - Ils réagiront du tic au tac quand il y a attaque terroriste sans attendre une quelconque directive mais en rendront ensuite compte au CEMGA.
    - Ils ne logeront plus ni ne dormiront plus chez eux dans leurs cours familiales.
    - La population locale les nourrira.
    - Les jeunes hommes dont on sentira que les parents hésitent ou ont hésité avant de donner leur aval seront soupçonnés automatiquement de terroriste et seront filés et arrêtés.
    Voici ma part de contribution.
    Terroristes, djihadistes, tremblez parce que le peuple arrive. Thomas Sankara a dit : "Quand le Peuple se met debout, l’impérialisme tremble". La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 16:11, par Elvis addi En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Militairement un camps situé en zone de guerre doit pouvoir tenir plus d’une semaine d’attaque face à des enemis qui ne disposent pas de mortier pour tirer des obus sur eux...si vs construiser votre camps comme un poulailler,l’ennemi tirera sur vs comme sur des Lapins,c’est bien clair..La survie d’un camps pris sous les feux de tirs bien nourris dépends de ses FORTIFICATIONS(Tranchées pouvant atteindre mème les épaules,sous-terrain contre les bombardements,les fameux sacs de sable..etc)guerite et autres sentinel+patrouilles.
    A 3milles mètres du camps,tout homme comme animal aperçus est systematiquement abattu.
    ETRE SUR LA DÉFENSIVE SUR SON PROPRE TERRAIN EST DÉJÀ UNE DÉFAITE.
    Mxxxi.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 16:16, par HAWDI En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Merci "Peuple insurgé" ! Il ne sert à rien de s’en prendre à des paysans de pauvres quidams et les exécuter alors qu’ils peuvent même aider nos FDS à débusquer ces malfaiteurs de terroristes. Vraiment il faut arrêter les exécutions sommaires comme tu le dis car nous prêtons même le flanc en montrant à ces bandits que nous avons peur d’eux au point de manquer de confiance à nos propres citoyens au point de s’en prendre à eux. Ce qui ragaillardi davantage ces voyous ! Sans oublier qu’avec ces brutalités envers les populations va les dresser contre leurs FDS au point qu’elles prêtent mains fortes aux voyous, histoire de venger un parent, un ami, etc. Vraiment arrêtons !

    Répondre à ce message

    • Le 13 septembre à 02:29, par lily En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

      Ce que tu es venu defendre sur ce forum, toi seul le sais. On parle de deux camps attaques, de fds tombes et toi tu parlws d ezecution sommaire. Sincerement si toi meme je te trouvais j allais t executer sommairement parce que tu n es pas digne d etre sur cette brave terre du Burkina.
      Courage aux fds. La solution sera troivee et nous vaincrons l ennemi ensemble. Et qu apres viennent s exprimer les droits de l homme que nous emprisonnerons aussi.

      Répondre à ce message

      • Le 14 septembre à 10:21, par Peuple Insurgé En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

        @lily. Vas y a Nassoumbou, Koutougou ou encore plus loin si tu veux, pour assouvir ton désir d’exécuter sommairement un internaute qui donne simplement son point de vue dans ce forum. Là bas tu seras satisfait. Même si on veut se voiler la face, les faits sont là, et bien têtus. Depuis Yirgou, c’est la descente aux enfers pour les pauvres paysans du centre nord et du soum, tout simplement parce que des gens refusent de s’assumer.
        Franchement certains post font pitié...

        Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 16:17, par Hirsule En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Il faut rechercher l’épouse du général Diendere en fuite .Elle qui avait conseille au général de constituer une rebelion.Les attaques terroristes actuelles ressemblent à une forme de rebelion qui s’intensifie après la condamnation du général à 20 ans fermes.De sa fuite,Fatou Diendere constitue une menace pour la sécurité au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 17:19, par Vérité En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Je propose le retour de Barry en attendant que ZIDA revienne au pouvoir. Il va achever ce qu’il a commencé. Le MPS sera la solution.
    Nous aurons des CDI Comité de défense de l’insurrection. Nous bouterons cette vermine hors du Burkina.

    Vive le peuple insurgé !

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 17:46, par TOERE En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Quand on veut parler on dit que c’est pour décourager et saper le moral de nos FDS . Comment -voulez-vous demander aux citoyens de participer à la guerre tout en leur interdisant de critiquer les faiblesses et insuffisances de notre stratégie de guerre contre les terroristes et pouvoir faire des suggestions .
    Comment les terroristes peuvent allègrement opérer dans la même zone qui ne fait pas le tiers du pays et on arrive pas à maitriser la situation ?
    Avec un président comme IDRIS DEBY du TCHAD ,il y a longtemps que des têtes et non des moindres seraient tombées depuis longtemps .

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 18:06, par Ouedraogo En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Le Crépuscule Des Temps Anciens Et L’aube Des Temps Nouvaux.D’où Viendra Le Salut Pour Mon Faso,le Burkina(?).Dieu Est L’unique Qui A Créé Les Cieux Et La Terre.Ô Seigeur,epargne Nous Du Mal De Ces Maudits,malheureux Bannis Qui Nous Sombre Chaque Jour.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 18:30, par Le Progressiste En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    DICKO, vous êtes sur la bonne voie mais ce n’est arrivé. Les spécialistes peuvent exploiter ces idées comme les vôtres. Il est claire que la stratégie de guerre utilisée actuellement dans les pays menacés n’est pas appropriée. Ces forces que vous proposées doivent être inconnues et bien organisées. Le secret doit être leur leitmotiv. Par ailleurs, il éviter l’attitude d’attendre d’être attaqué avant de réagir. Les terroristes doivent être traqués et combattus.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 19:19, par Maryse En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Où est @Le Vigilent !? Prompt à raconter n’importe quoi et à soutenir que la seule solution se trouve dans les exécutions sommaires !? Tchrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 19:28, par Yobi En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Avec la stratégie éculée des exécutions sommaires, les populations apeurées fuient nos FDS. C’est dangereux pour nos camps militaires dans ces zones.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 20:42, par Africa En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Ces attaques terroristes prennent des allures de rebillion armée ou de guerrilla autonomiste qui ne dit pas son nom. Du reste, je ne le souhaite pas pour notre pays, mais ce n’est pas pour autant que ce scenario ne doit pas être analysé afin de mieux cerner les buts de l’ennemi afin de les anticiper. Les faits suivants m’ont amené à avancer une telle hypothèse :

    - Les attaques visent de plus en plus à empêcher les populations de vaquer à leurs activités et donc, à provoquer un déplacement massif de nos compatriotes. Cela s’observe depuis le déplacement massif des habitants de plusieurs villages suite aux massacres de Yirgou. Est-ce une réponse du berger à la bergère ? Un adage de chez moi stipule ceci : si tu m’empèches d’enlever le tô, je t’empèche de le tremper dans la sauce ! ;

    - les attaques visent aussi à détruire les infrastructures de franchissement (ponts) et routières (pose de mines), signe que les assaillants sont dans une logique d’occupation territoriale ;

    - Les attaques frontales des camps militaires et la prise temporaire de ceux de Nassoumbou et Baraboulé finissent par me convaincre que les assaillants ont un objectif de sanctuariser une partie du territoire national qui échappera à l’autorité de l’Etat et au plein exercice de notre souveraineté. C’est le cas au Mali où la zone "Azawad" et sa " capitale" Kidal sont hors de contrôle de l’Etat sous le regard bienveillant des forces étrangères sur le terrain. Aujourd’hui, le Mali est coupé en trois : Sud aous contrôle de l’Etat -Centre livré à lui même- Nord au MNLA.

    - J’en conclus que ceux qui pensent que ces attaques sont commanditées par les anciens compagnons de ceux qui nous dirigent, ceux-là font fausse route. Nous vivons des moments très graves de notre histoire. Le vivre-ensemble est ébranlé ; l’unité dans la diversité est évanouissante. C’est la conséquence de choix politiques erronnés depuis plusieurs décennies.
    Il est temps d’agir plutôt que de chercher des boucs émissaires.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 22:24, par EBENEZER En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Une proposition pratique. :
    Voyez, est efficace le jour mais la bruit, elle rencontre des problémes.
    Scindez les boys:certains se reposent les journèes pour être entiêrement en veille la nuit et vice-versa.
    Les officiers supèrieurs doivent aussi s’engager sur le terrain.
    Je ne veux point la guerre mais comme est attaquèe,je ne peux que soutenir mon pays et ses FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 22:26, par EBENEZER En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Une proposition pratique. :
    Voyez, est efficace le jour mais la bruit, elle rencontre des problémes.
    Scindez les boys:certains se reposent les journèes pour être entiêrement en veille la nuit et vice-versa.
    Les officiers supèrieurs doivent aussi s’engager sur le terrain.
    Je ne veux point la guerre mais comme ma nation est attaquèe,je ne peux que soutenir mon pays et ses FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 01:27, par Bonjour En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Notre armée pense encore que la guerre se fait de jour et la nuit on dort, poings fermés A chaque fois c’est de nuit que les détachements sont attaqués, sans riposte.
    Notre armée esr truffée d’officiers supérieurs d’opérette. A l’instar de ce premier général de gendarmerie qui n’avait plus mis les pieds dans ub camp de gendarmerie, mais qui avançait et plus vite que les autres.
    COMPAORE donnait des galons pour endormir la troupe et voilà le résultat catastrophique.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 05:10, par Wattimbo le burkindi En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Hé non on ne pas le contre d’un camp avec deux mort dans ce camp y’avais combien de soldat ou ces faux ou les autres était en patrouille ou quoi source a vérifier

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 08:06, par yambia En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    nos camps militaires sont devenus comme des camps de réfugies. c’est grave !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 08:37, par le Nomade En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Toutes mes condoleances aux familles des victimes ! Ceux qui s’en prennent aux Francais devraient avoir honte ! Quand on a des problemes oln essaie de trouver des soluations avec nos propres moyens sans accuser personne. Tout celui qui veut nous aider et le bienvenu parceque nous ne pouvons pas seuls venir a bout de ces fous ! Alors de grace laissez les Francais tranquilles !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 09:13, par Rougbenga En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Nous sommes dans un pays où il n y a pas de sanctions . Malgré les fautes falgrantes on ne recherche jamais les coupables. Du coup personne n est responsable. C’est l impunité totale. Comment voulez vous que les jeunes aillent se sacrifier alors que les plus gradés restent à l abri. Je pense qu’il faut sanctionner et récompenser publiquement. Et cela doit se faire rapidement pour que ça serve de leçon à ceux qui sont sur le terrain.
    En plus, je ne comprends pas le mutisme de Cheriff Sy. Le peuple a besoin de savoir ce qui se passe dans cette armée. Je me disais que c’était l homme qu il fallait à ce poste mais là je suis déçu. Je me disais que c’était un patriote digne qui ne courait pas derrière l’argent. Il doit démissionner s il ne se sent pas capable. Attends t il de finir lui aussi sa villa avant de partir ? J attends qu’il nous dise ce qu’il y a. Je suis triste pour mon pays.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 10:57, par Kobyagda En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Comment une armée qui n’arrive pas à se protéger elle même peut-elle protéger sa population ?
    Cela fait maintes attaques contre des camps militaires. Ne tires t-on pas des erreurs du passé ?
    A croire qu’aucune réflexion n’est faite par nos officiers et officiers supérieurs afin de sécuriser dans un premier temps les soldats déployés.
    Colère, tristesse et honte.
    Ombre Blanche

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 11:41, par bwaza En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Pour ma part , je pense qu’il est temps que la grande muette dévoile au peuple un peu les progrès qu’elle a enregistrés avec l’opération Dofu,car nous avons trop reçu de coups de boutoirs de ces mécréants . Une communication bien dosée pourra galvaniser les troupes au front. Autrement dit, le peuple se pose plusieurs questions sans réponses adressées aux cadres stratèges (officiers supérieurs des FDS). Qu’est-ce que la hiérarchie militaire attend pour revoir les conditions de déploiement des éléments dans les détachements au sahel ? comment les militaires sont-ils protégés pour faire face à l’adversaire ?
    la construction des camps prend-elle en compte la capacité de l’ennemi ? enfin , quelles sont les difficultés de cohabitations entre les éléments et les populations touchées par ces attaques terroristes ?
    alors , nous interpellons les hauts gradés des FDS sur leurs rôles et misions dans la lutte contre cette guerre qui nous est imposée.
    Vivement que le paix revienne dans notre pays.
    Que dieu bénisse notre jeune nation !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 11:48, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Internaute Jean Paul, l’ennemi est certes invisible mais elle se déplace quant même juste à l’intérieur des camps vrai ou faux. Ils doivent être cueillies lorsqu’ils empruntent les voies menant vers les camps. Est ce qu’avec l’insécurité, pensez vous normal que quelqu’un puisse s’approcher d’un camp militaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 11:49, par Joseph En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Puisque l’ennemi est invisible, la stratégie efficace consiste à être soi-même invisible.
    Tout d’abord, disséminer de nombreuses unités de FDS en civil mais suffisamment armés au sein des différentes zones litigieuses. Les camoufler en bergers ou en fermiers. Qu’ils effectuent leurs déplacements à pieds ou à dos d’animal( dromadaire, âne...), Qu’ils avancent derrière leurs troupeaux, cela permettra au troupeaux de sauter en premier lieu s’il y a des mines improvisées, et la vie des soldats sera sauve.
    Constituer ensuite des équipes de renfort équipées d’hélicoptères blindés et de matériel de pointe prêtes à voler à la rescousse des FDS qui seraient attaqués. Faire en sorte qu’au sein d’une équipe qui doit intervenir dans une même zone, les agents se connaissent suffisamment et emploie des codes pour ne pas faire d’amalgame avec l’ennemi, puisqu’il n’ y aura presque pas d’agents en tenue. Que les différentes équipes ne soient pas éloignées les unes des autres de plus de 05 km pour permettre une prompte réactivité en renfort en cas d’attaque d’un des leurs. Durant les nuit, ne pas éclairer les zones de campement des FDS pour éviter tout repérage par l’ennemi ; au contraire tenir éclairées d’autres zones pour faire diversion et détecter ainsi toute approche ennemie.
    Enfin, ne jamais communiquer les stratégies ou les positions des soldats à aucun partenaire occidental ou communautaire (G5 Sahel) pour éviter toute infiltration. Que les codes et les missions de chaque unité soit seulement connus d’une hiérarchie dont la confiance a été éprouvée.
    Courage à nos vaillants soldats, Dieu veille sur le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 11:57, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Internaute Jean Paul, l’ennemi est certes invisible mais elle se déplace quant même juste à l’intérieur des camps vrai ou faux. Ils doivent être cueillies lorsqu’ils empruntent les voies menant vers les camps. Est ce qu’avec l’insécurité, pensez vous normal que quelqu’un puisse s’approcher d’un camp militaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 12:07, par maan zemzem En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Monsieur Ka, personne n’accuse le régime actuel, personne méconnaît que le terrorisme est mondial. Mon cher, certains pays qui sont dans le viseur des terroristes ont pu s’en sortir. Si rien ne va au niveau national, est-ce pour autant que dans votre famille cellulaire ou élargie vous ne puissiez pas chercher des voies et moyens pour se prévenir des conséquences du terrorisme. Allez-vous envoyer vos enfants exécuter un chantier du programme d’urgence pour le Sahel, parce vous vous êtes un patriote du Burkina Faso ? Tout burkinabé sait que la solution pour enrayer le terrorisme soit à la porté du régime, mais n’oubliez pas que votre mentor à dit qu’il était la solution au Burkinae Faso, personne ne l’avait obligé. Donc personne ne charge le régime mais rares sont ceux qui le dechargent car il a juré sur la constitution de protéger les burkinabés et de conserver la souveraineté du pays. Vous n’êtes pas obligés de combattre la position et l’analyse de ceux qui sont en face de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 14:01, par Diallo fils digne du Faso En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Merci beaucoup aux internautes DICKO et Joseph pour leurs plans civils de stratégie militaire. Si on combine les deux, ça peut faire et ça fera même tâche d’huile. Mais est-ce que ces gens de là-haut là nous lisent ? Ils semblent s’en foutre, buvant leurs whisky et leurs vins doux et rigolant à gorge déployée tout en nous prenant pour des "ça fait rien" bons à tuer pour perpétuer leur pouvoir et des gens qui ne comprennent rien à la chose militaire et à la stratégie. M’bonh ! Haaaa ya. Prenez-nous au sérieux dèh, sinon on va vous chasser là-bas et prendre le devant des opérations militaires ! un adage guinéen tiré du Bembeya Jazz dit : " Si tu n’es pas assez courageux pour engager la bataille, confie-la aux femmes. Elles sauront te monter le chemin de la victoire".

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 14:16, par lewang En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    En plus des nombreuses contributions des uns et des autres, moi je pense qu’il faut interdire tout de suite les cycles (motos, tricycles, ...) dans tous les villages des zones d’attaques récurrentes. une fois cela instauré tous ceux qui ne respectent pas ce consigne sont abattus sans sommation. Un appui des déplacements des FDS et meme la surveillances des mouvements des terroristes avec des drones est plus que nécessaire, meme si on va priver certains secteurs de réalisations c’est plus que nécessaire. Certains diront que ça va tuer l’’économie de la zone. Je leur dirai que l’économie de la zone est déjà morte. Dc appliquons cette therapie forte pour la rressusciter.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 14:37, par L’Emir du Liptako En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Dicko, ton plan est trop bon. Il faudra que les jeunes soldats locaux qui seront enrôlés dans l’armée ne se cachent même pas mais qu’ils agissent à visage découvert pour montrer à l’ennemi qu’ils ont la même détermination et même plus de détermination empreinte de dignité et d’audace. Ils devront s’habiller comme les terroristes et se balader comme eux avec toujours leurs armes camouflées sous leurs boubous ou quelque part non loin d’eux. Il faut qu’ils montrent aux terroristes (qui sont leurs frères qu’ils connaissent bien) qu’ils n’ont pas peur d’eux. Ce sera la guerre des gens intègres et dignes résolus à en découdre avec des bâtards et autres fils indignes.

    Il faudra doter ces soldats recrutés localement de motos semblables à ceux des terroristes et les munir de téléphones satellitaires pour leur permettre de se communiquer sans risque de voir leurs communications interceptées par ces bâtards fils de putes de terroristes. Il faudra aussi les munir de kits de couchage et de restauration pour leur permettre de se déplacer dans le village et de se coucher la nuit venue là où ils se cacher sans être loin les uns les autres tout autour du village pour encercler les mécréants quand le village ou quelqu’un sera attaqué.

    Dicko, effectivement le fait de traiter ces soldats locaux comme tout militaire est très bien, parce que selon certains écrits on propose aux pauvres personnes (le plus souvent jeunes) qui acceptent d’être des terroristes des sommes allant de 50 000 FCFA à 100 000 FCFA pour une attaque alors qu’en payant ces jeunes " soldats paysans" locaux des salaires mensuels, ils pourraient avoir près de 1 million deux cent mille (1 200 000) à un million huit cent mille (1 800 000) FCFA, ce qui représente le prix total d’une vingtaine à une trentaine d’attaques terroristes. Qui est fou pour aller mourir dans un acte terroriste pour 50 000 F à 100 000 F et laisser 1 200 000 F à 1 800 000 FCFA ? Ainsi, tous les jeunes vont rejoindre corps et âmes les soldats locaux sauf les ânes de djihadistes qui croient que tuer quelqu’un peut leur ouvrir les portes du paradis et qui vont rejoindre Satan à coup sûr.

    Répondre à ce message

    • Le 14 septembre à 10:41, par Moktar En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

      Jusque là les recrutement dans l’armée étaient soupçonnés de favoritisme. Les candidats du Sahel se voyaient recalés au profit de ceux venant du plateau. Maintenant que c’est chaud on va penser à faire contribuer les jeunes du Sahel en leur ouvrant aussi les portes de l’armée. Cynique. C’ est peut-être le début de la fin du "tuk guilli". Il fallait y penser avant.

      Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 14:41, par L’Emir du Liptako En réponse à : Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués

    Ce sera tout simplement un face à face entre des fils dignes et des fils indignes. Ce sera comme au far des USA et c’est sûr qu’à la fin les bons vaincront les mauvais parce que les bons sont toujours les plus nombreux et les plus dignes et courageux.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque terroriste de Toéni : Le président du Faso réitère la nécessité de l’implication de tous
Force Barkhane : Opération de renforcement du camp de Djibo au Burkina
Déplacés internes : A Djibo, les humanitaires préservent la dignité
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés