Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • dimanche 25 août 2019 à 21h55min
Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

Selon l’agence Menastream, des individus suspectés d’appartenir au groupe terroriste JNIM ont détruit à l’explosif le pont de Bangaharia, sur l’axe Nassoumbou-Djibo, dans le Soum. La même source rappelle que des ponts ont déjà été détruits près de Mentao, Inata et sur l’axe Arbinda-Koutougou.

Vos commentaires

  • Le 25 août à 16:17, par Maria de Ziniaré En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    « nous on gère le pouvoir d’Etat ».
    « les terroristes seront terrorisés »
    « nos troupes ont repris du poil de la bête »

    « Nous avons plutôt des problèmes liés au manque de moyens ; parce que nous ne fabriquons pas d’armes, on ne fabrique pas les véhicules qui peuvent résister aux mines, nous ne fabriquons pas les mines. Tout ça, c’est de l’autre côté ! C’est ce dont nous avons besoin pour nous armer. D’autant que ceux qui nous attaquent ont ces moyens-là et ces moyens sont fabriqués de l’autre côté. Donc, au moins, qu’on nous mette sur un pied d’égalité pour voir maintenant notre patriotisme, notre combativité ».
    On peut imaginer la suite du théâtre :
    « Bonne nouvelle le camarade RMCK LA SOLUTION est à Biarritz avec les Grands du G7 pour ramener les milliards et les armes pour nous permettre d’être sur le même pied d’égalité avec ces terroristes. Alors pas de panique, confiance, le MPP aux commandes aucun cm2 du Faso ne sera cédé aux terroristes. »

    Répondre à ce message

    • Le 25 août à 21:02, par KABORE En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

      Moi je pense qu’il ne faut pas s’en prendre à ROCK , SIMON et au MPP en générale, voyez vous ils ont atteint leurs limites et chacun a ses limites. Le véritable ennemi du BURKINA, c’est le burkinabé lui-même !! Pas tous mais une très grande partie sinon la majorité je dirais. Elle est constituées de deux catégories de personnes que je vais nommer les anarchistes et les haineux.
      1) Les anarchistes, ces gens ne songent qu’à leur propre bien être, leur ventre je dirais au détriment de la vie de la nation. Et ils sont près à tout pour atteindre leurs objectifs
      2) Les haineux, eux aussi sont constitues de 2 entités, les donneurs de leçons et les cancres. Les donneurs de leçons sont censés être les victimes d’hier qui prennent leur revanche sur leur bourreaux, quitte à être plus cruel que ces derniers. Les cancres, eux sont intellectuellement limites, ne comprennent rien de ce qui se passe réellement, avalent toutes les salades que leurs donnent les donneurs de leçons, et ça inondent la toile de commentaires décousus, des âneries comme dirais l’autre.
      Toutes ces entités sont le véritable enemi du pays parce qu’elle constitue l’obstacle pour la réconciliation d’abord entre nous burkinabé, mais surtout entre nous burkinabè et notre constitution comme le disait SOUMANE et il avait raison.

      Répondre à ce message

  • Le 25 août à 17:13, par le Nomade En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Face a cette multitude d’attaques en quelques jours il faut admettre que le Gouvernement et les FDS ont perdu totalement le controle du SOUM. Si les djihadistes peuvent detruirent des ponts sans risques de confrontation avec les FDS cela veut dire que ces derniers ont abandonne toute la zone et les bandits peuvent imposer leurs lois. Les populations ont le choix entre la fuite et la mort certaine ! Que Dieu le tout suivant sauve le Faso !

    Répondre à ce message

    • Le 25 août à 21:10, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

      Attention, la 3è solution risque d’être le ralliement de la population à la cause djiadiste pour avoir la paix, ce qui compliquerait d’avantage la tâche. Tant que ce sont les jeunes sous-officiers qui sont envoyés à l’abattoire ces maudits terroristes ne s’inquiètent même plus. Si on déménage 2 camps militaires labà la population sera rassurée et les terroristes vont fuire d’eux même. Pour vaincre ces fous ils faut engager des moyens humains disproportionnés. Exemple la Russie a détruit une école pour tuer des terroristes preneurs d’otages au risque de tuer les otages eux-mêmes. La France récemment a sacrifié 2 de ses enfants, le top du top des commandos d’élites de la marine. En interview le chef militaire disait que la mission a réussi car l’objectif a été atteint. Ses militaires sont prêts à mourir plutôt que d’échouer une mission. Quand les terroristes voient ça, ils réfléchissent 10 fois avant d’agir. Les terroristes se moquent de notre détermination, détruire tranquillement un pont !

      Répondre à ce message

    • Le 26 août à 10:12, par Sambiga En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

      Il ne faut pas donner des affirmations sans preuves.C’est dangereux moi je suis là-bas. Ces pont ont été furtivement detruit comme agissent des voleurs. Les population là-bas apprennent avec vous les fausses informations données à leur égard.

      Répondre à ce message

  • Le 25 août à 18:03, par Booz En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Bjr a tous, c’est vraiment desolant de voir mon pauvre Burkina dans cet etat.Des mesures fortes doivent etre prises, et pour ca il faut des leaders forts et capables pour relever ce defit.Pauvre Faso

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 19:39, par le Patriote 7 En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    La tension sécuritaire a atteint son point de rupture au BF . On est en droit de se poser des questions ,d’en trouver des réponses pour dégager de bonnes solutions .Pour ma part je demande d’où vient cette crise sécuritaire ,et je réponds par l’avènement du MPP ce qui donne une solution simple qui est le départ du MPP par démission de ROCK où la perte des élections l’année prochaine .Rock est venu au pouvoir avec les terroristes dans ces bagages ,logiquement s’il s’en va ils en feront de même ,sinon leurs pouvoir de nuisances sera grandement diminuer ,parce que ceux qui voyaient en lui une raison de s’en prendre à notre pays devront changer de fusils d’épaule . Considérant le cas où tout cela s’avérait etre sans rapport ,alors tout deviendra claire sur la nature de cette lutte .

    Répondre à ce message

    • Le 25 août à 20:40, par La vérité En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

      Sans etre un partisan du MPP, on peut aussi avoir une autre lecture de ce qui nous arrive. Certes c’est avec l’avènement du MPP au pouvoir qu’on a ces attaques mais il faut dire que ce problème couvait depuis longtemps. Plusieurs fois des médias occidentaux ont traité le BF d’être la base arrière de terroristes mais au temps du président Blaise Compaore, le régime a démenti. Avec cette incrustation des terroristes au sahel, je pense que le terrorisme couvait depuis le temps de Blaise. Certes on n’était pas attaqué mais il devait y avoir des cellules dormantes dans le soum. Je suis d’accord avec vous que le problème n’est pas bien traité par le gouvernement actuel qui ne fait pas preuve d’imagination pour actionner d’autres leviers tels une intervention étrangère. En tant que citoyen lambda, je ne perçois pas l’intérêt des accords internationaux si on n’en fait pas usage. Il faut de la hauteur et de l’humilité pour accepter qu’on a besoin d’aide étrangère. Le gouvernement doit actionner tous les leviers possibles pour qu’on puisse vaincre le terrorisme. Sinon, en 2020, le peuple doit sanctionner le MPP en ne lui accordant pas son suffrage. Comme cela, le MPP s’en allera mais il faut prier pour que ceux qui vendront les remplacer soient à la hauteur.

      Répondre à ce message

  • Le 25 août à 20:18, par La vérité En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Ces gens sans foi ni loi veulent créer le chaos mais eux mêmes tomberont dans leur propre piège. Personnellement, je pense que le gouvernement doit demander l’aide de puissance extérieure pour amoindrir la nuisance de ces fils de diable. Il faut actionner les alliances et conventions internationales sans orgueil. En outre, il faut sur le plan politique apaiser le climat social avec le dialogue social en cours. Enfin, il faut équiper nos FDS avec des moyens aériens : drones etc.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 20:59, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    D’abord, sous la Transition democratique courant 2015, la menance terroriste commencait deja sur le Burkina Faso , mais la transition malgre ses difficultes serieuses avait mis en place un dispositif contre ces menaces par la creation des structures tels que Conseil National de Securite et la Structure de renseignements qui devaient etre renforces par suite par des competences nationales. Et simultanement des concertations securitaires se faisait periodiquement en attendant que les nouvelles structures soient fonctionnelles et dotees des competences multiformes averees. Mais, a l’arrivee du pouvoir MPP avec le President RMCK qui a tarder a mettre en place son gouvernement, sa structure et la mise a l’ecart de certaines personnes sensees etre competentes et experimentees en la matiere, il y’a eu un flottement ou en tout cas un certain laxisme des dirigeants que les terroristes ont profite pour frapper a Ouagadougou. Comme le disait DAB en decembre 2017, "ce qui se passait loin de nous, est tout a fait maintenant dans notre maison et il faut se donner la main pour travailler a eradiquer ce mal la hors de nos frontieres". Cela lui a couter ce que nous savons tous. Que faire, la situation se complique quand des FDS abandonnent leur position pour fuire les attaques parce que surpris a l’Aube et que peut etre leurs equipements sont moins performants ? En tout etat de cause, il faut repenser rapidement toute la strategie de gouvernance multiforme dans tous les domaines. Que Dieu aide le Faso. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 21:14, par sidbala En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Quand j’avais écrit que le pays a perdu 1/3 du territoire, il y’a une internaute du nommé Un burkinabè qui m’a traité de menteur.

    Aujourd’hui c’est une agence d’information algérien qui donne l’info que des ponts sont dynamités dans le sahel. Si la population a fuit des zones où leurs ancêtres on vécu pendant longtemps, c’est qu’ils ne sont plus propriétaires des lieux, avec cette nouvelle forme que la guerre prend, ça veut mon cher un burkinabé que l’ennemi est en train de sectionner notre pays et que ce sont les algériens qui nous donne l’information.

    Soit courageux et réfléchie avec le.minimum de conscience qui te reste.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 21:15, par Raso En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    On a pas besoin d’être un expert ou devin pour savoir que cela indique une action majeure dans les jours à venir. Malheureusement les autorités ne vont rien anticiper une fois de plus pour ensuite prétendre pleurer la perte des enfants des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 22:54, par Citoyen En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Où en est-on avec "Opération Doofu ?" Je suis sans voix. Nous qui pensions qu’avec les "neutralisations" à grande échelle de "dangereux Terroristes" à BANH ça allait diminuer. On nous avait même rassuré qu’avec ces neutralisations, les choses allaient rentrer dans l’ordre. Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 23:04, par Maryse En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Vraiment, c’est à ne plus rien comprendre. En principe toute cette province (Soum) devrait être surveillée et même sous contrôle de ’os FDS, moins de deux semaines après le massacre de nos soldats dans cette même Province. Surtout qu’on nous avait même annoncé un ratissage, avec 40 morts, côté ennemis. Que se passe-t-il donc, Grand Dieu !!!?

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 04:54, par Atrap Le Moize En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Que Dieu détruise ces suppôts de Satan lâchement tapis dans l’ombre et qui essaient de détruire notre pays. Ils ignorent que la roue tourne et que tôt ou tard, ils iront rejoindre en enfer le diable avec lequel ils ont pactisé. Dans l’histoire de l’humanité, le mal n’a jamais triomphe du bien. Aussi long que soit la nuit, le jour finira par se lever. Moi je dis et persiste que ce ne sont pas des "terroristes" qui nous attaquent tous les jours mais des gens qui ne veulent pas du bien de ce pays ou qui ont des griefs envers les autorités actuelles. Au nombre de ces gens, la France dont les forces militaires doivent quitter le pays parce que n’ayant jamais servies à rien à nos côtes dans cette lutte malgré tout l’arsenal dont elles disposent. Si ces forces étrangères étaient déployées sur un autre théâtre d’opération en Europe ou sur un autre continent, il y a longtemps que leurs responsables auraient été appelés à rendre des comptes sur cette inertie. Ici, on se contente de les laisser déambuler librement et de s’incruster dans tout ce que nous préparons pour défendre notre patrie afin de s’informer pour mieux nous nuire. Tant que ces forces françaises ne donneront pas de résultats à nos côtes, je ne vois pas la raison de leur présence au Burkina. Si on avait la Russie comme alliée, il y a longtemps qu’elle nous aurait réellement aidé sur le terrain à botter les fesses de ces prétendus terroristes. Regardez comment la Russie seule a tenu tête a tous ces terroristes et autres racailles en Syrie ; les vidéos des combats se trouvent sur YouTube et vous jugerez vous-même de qui vient pour vous aider vraiment et qui vient pour jouer au fourbe à vos côtés.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 06:28, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Dans la vie, il existe trois sortes d’individus devant n’importe quel probleme : les premiers voient tout par eux memes, les seconds ne voient que a mesure qu’on leur montre des possibilites de faire, et enfin les derniers ne voient ni d’eux memes , ni lorsqu’on leur montre. Les premiers sont excellents , les seconds sont bons et les derniers sont mediocres. Aucun Burkinabe n’est contre la Reconciliation Nationale car cela fait partie des valeurs de notre peuple, cependant la reconciliation doit avoir un processus comme la tryptique Verite, Justice et Reconciliation. Que tous ceux et celles qui sont partient reviennent, et qu’ils assument ce qui leur est reproche ou s’ils n’ont rien a se reprocher il y’a aucun probleme. Mais, une reconciliation dans l’impunite des crimes de sang et economique me semble dangereux et en derniere analyse contre productive. Notre Devise Nationale n’indique t-elle pas que nous devons vivre ensemble dans l’Unite, le Progres et la Justice ? A bon entendeur. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 09:01, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    - Maria de Ziniaré, bonjour à toi. Moi j’ai remarqué que certains nous insultent toi et moi parce que nous disons la vérité alors que la vérité fait mal. Sinon Maria tu sais, beaucoup de gens même ceux qui gèrent l’armée ne savent pas encore la stratégie de ces terroristes et en plus ils ne nous écoutent pas et préfèrent nous insulter quand nous parlons.

    Pourquoi détruisent-ils les ouvrages de franchissement que sont les ponts ?? C’est pour couper ces portions de territoires de l’ensemble du pays et les occuper. Voilà la raison ! Ils peuvent donc quitter allègrement leurs zones au Mali et venir tranquillement ’’chez eux’’ dans leurs nouveaux territoires jusqu’à Nassoumbou et en retour, personne du Burkina ne peut quitter Djibo et aller à Nassoumbou !! Et voilà ils gagnent de terrain qu’ils grignottent progessivement et harcèlent nos FDS qui vont finir par se lasser. Ils s’agit ici d’une guerre d’usure ! Finalement nos FDS vont mal digérer la honte continuelle et s’en prendre à leurs chefs qui refusent d’aller au front et déstabiliser le pouvoir . Voici ce qui nous guette Maria de Ziniaré. Et tu verras que des gens vont encore s’en prendre à moi et me taxer de gnoleur matinal de dolo !

    Mon ami KA et moi on avait prévenu depuis longtemps de la tournure de cette catastrophe terroriste, depuis la prise de Kidal au Mali, et personne ne nous avait écouté et moi Kôrô Yamyélé j’avais même été copieusement injurié par certains faux patriotes qui sont aujourd’hui aphones et cachés sous les pagnes de leurs femmes !! Simplement parce que j’avais dit que les djihadistes allaient rentrer jusque dans les maisons pour castrer les gens et retirer les femmes potellées et luisantes de graisses des dirigeants en son temps !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 26 août à 12:28, par Le Vigilent En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

      Dans ce monde, chacun a sa vérité, celles de Koro Yamyele et de sa comparse Marié de Ziniare ne sauraient être universelles et opposables à nous tous. Si ces deux individus étaient aussi éclairés qu’ils le pensent il ne seraient de simples pollueurs des réseaux sociaux comme ils nous en donnent chaque jour la preuve. Ils semblent être aux anges chaque fois que notre pays est attaqué par les terroristes. On n’aurait pas tord de dire qu’ils en sont des supporteur ou de véritables complices.

      Répondre à ce message

    • Le 28 août à 09:22, par Frankie En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

      Encores une fois tu viens de vomir et ça sent. Alors comme ça on se prend pour un expert sécuritaire. C’est fou ce que les gens peuvent raconter quand ils ont assez manger. Tu raconcontes de la merde Et franchement tu fais la honte du burkina

      Répondre à ce message

  • Le 26 août à 09:11, par Fils En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Maria de ziniaré je crois que le théâtre c’est vôtre domaine mais là où c’est sérieux il faudra s’abstenir merci d’être une patriote

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 12:47, par Balde En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    C’est la colère et la malédiction des âmes des suppliciés de Banh qui nous poursuivent. Des innocents, " tués cadeau" ! Nous sommes en Afrique. Tant qu’on ne reconnaîtra pas officiellement et publiquement (sans honte, et tout ego mis de côté) qu’il y a bel et bien eu exécutions sommaires à Banh, inutile d’espérer inverser la tendance actuelle ! C’est juste un point de vue. Liquider les terroristes, d’accord. Mais si quelqu’un n’a rien à voir avec le terrorisme ou des terroristes, faut pas le tuer, parce qu’il " se pourrait que", " il n’est pas exclu que...", et autres supputations !! Dieu sauve le Burkina, en nous débarrassant des incapables politiques qui sont actuellement au pouvoir !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 14:38, par QAHAR En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Tout ce que nous vivons actuellement est la conséquence de *_allez voir Blaise en CI, moi je ne négocie pas avec les terroristes !_* donc naccusont personne. C’était totalement irresponsable car l’état est une continuité et pour sortir d’un accord il aurait fallu y mettre un minimum de... forme !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 15:09, par YEM-SA-FAA En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Le bien triomphe toujours du mal,
    La vérité triomphe toujours du mensonge,
    La lumière triomphe toujours de l’obscurité,
    DIEU triomphe toujours du diable,
    Nous triompherons toujours des terroristes !!!
    C’est DIEU qui est FORT !!!
    La fin des terroristes sera lamentable !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 16:00, par SAA En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Kôrô Yamyélé et Maria de Ziniaré on sent la joie dans vos écrits à chaque fois que des Burkinabè pleurent. Rassurez-vous, tôt ou tard nous gagnerons cette guerre n’en déplaise aux ennemies du MPP. Le Faso d’abord , viendra ensuite vos débats creux de cabaret pour la politique

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 16:59, par Pougyende En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Au vu de la situation actuelle je suggère que les autres forces tel que les Forestiers et les douaniers qui ont leurs façons d’intervenir soient engagées en leurs dottands du nécessaire ;matériels et renforcement des capacités.beaucoup d’offiers supérieurs , hommes politiques et même d’autres intellectuelles n’ignorent cela.Comment ils font pour appréhender les fraudeurs et les braconniers ?je ne souhaite pas la diffusion de la stratégie mais si possible une prise en compte

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 17:09, par Pougyende En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    A l’intention de nos autorités.les vieilles marmites font de fois la bonne sauce,je suggère le rappel de certains anciens compétants et valides des corps militaires et paramilitaires pour appuyer les hommes sur le terrain

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 19:53, par Youth En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Il y a lieu de demander où se situe la contribution des émirs du liptako dans la résolution de attaques à répétition, de même que les chefs du centre nord et du nord. Je suis convaincu qu’un bon chef trouve des solutions traditionnelles pour protéger ses sujets et son royaume.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août à 11:59, par Parmesan En réponse à : Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes

    Qui est derrière cette agence Menastream ? Une structure mieux renseignée que nos autorités et qui a le pouvoir de diffuser des informations à la population burkinabé ????

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
Collaboration entre FDS dans la lutte contre le terrorisme : Laurent Kibora propose le rouleau compresseur russe
Attaques terroristes au Burkina : L’Algérie condamne « avec force »
29 décès dans des attaques au Centre-Nord du Burkina : « Ces actes ne resteront pas impunis », déclare le président Roch Kaboré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés