Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • dimanche 25 août 2019 à 00h26min
Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

La gendarmerie de Sidéradougou dans la province de la Comoé (région des Cascades) a été attaquée dans la nuit du 23 au 24 août 2019, rapporte l’agence Menastream. Un gendarme a perdu la vie au cours de cette attaque.

Sur l’axe Pô-Guiaro, dans la province de Nahouri (Centre Sud), des soldats et gendarmes ont été pris dans une embuscade, le vendredi 23 août 2019, rapporte la même agence.

LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 août à 19:25, par citoyen LAMBDA En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Excusez -moi ,mais depuis que l’attaque barbare de KOUTOUGOU a été revendiquée par le mouvement du malien touareg LYAD AG ALI je me suis toujours posé une seule question . Et si les attaques les plus meurtrières qui ont entrainé beaucoup de morts parmi nos FDS étaient liées au procès du coup d’Etat manqué de 2015 ? En effet je me suis souvenu que seules les attaques les plus violentes contre les FDS ont toujours été revendiquées par le groupe de LYAD AG ALI . Et chaque fois, c’est pendant les moments ou les dossiers des généraux DIENDERE et BASSOLET sont évoqués . Tout le monde sait que LYAD AG ALI doit la vie au général DIENDERE quand il a été gravement blessé lors des combats avec le MNLA à KIDAL en 2013 ou 2014 je crois . C’est bien DIENDERE qui a envoyé un hélicoptère aller le chercher en brousse pour l’amener à OUAGA pour le faire soigner . Donc LYAD AG ALI a une dette envers DIENDERE et dans une moindre mesure envers aussi le Général BASSOLET . Et tant que ces deux généraux seront en prison ,LYAD ne nous laissera jamais en paix ? sauf si lui même crève entre temps vu que la rumeur dit qu’il est très malade en ce moment . Je pense même qu’il faut prendre des mesures de vigilance spéciales aux lendemains des verdicts de ce procès, surtout au cas ou ces deux généraux seraient condamnés à de lourdes peines telles que réclamées par le parquet . Alors chères autorités, vigilance ,vigilance et encore vigilance

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 19:52, par RV En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Terrible ! Les terroristes sont dans l’attaque du boa. Ce qui veut dire qu’ils ont cerné le territoire national. Je recommande vivement aux FDS et aux citoyens d’être vigilants à Ouaga et Bobo car ce sont les objectifs visés par la tête du boa. UDP

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 20:19, par Adama En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Paix à l’âme du patriote tombé armes à la main.
    Seulement je me pose la question : pourquoi élevé systématiquement nos chefs d’état major au garde de général à chaque nomination sans qu’ils aillent fait leurs preuves en termes de tactique et d’organisation des hommes ?
    Qu’est ce qu’ils peuvent prétendre après un tel garde ?rien
    Voilà pourquoi à chaque fois c’est le même recommencement.Avant l’armée était dirigé par des colonnels et était redouté ,aujourd’hui on a des généraux et tout s’écroule comme du sable mouvant

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 20:23, par Yako En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Décidément rien ne va plus au Faso depuis l’insurrection d’octobre 2014 qui,certes a renversé le régime Compaore mais qui semble démanteler le fondement même de l’état.
    Et si on osait se poser cette question élémentaire : Pourquoi sommes-nous victimes d’attaques terroristes au quotidien maintenant et pourquoi pas avant ? Y a-t-il une carence de leadership au BF oubien c’est le triste destin contre lequel on n’y peut rien ? En fin, pour combien de temps pourrions-nous nous accommoder de telle tragédie ? A mon avis si l’insurrection fût une folie collective dont on ne peut situer clairement les responsabilités par contre ceux qui ont repris en main le pays sont indiscutablement les seuls responsables de ce qui arrive au pays.Ils n’ont ni d’idées ni volonté ni humilité pour agir.C’est pourquoi,il faut trouver une manière républicaine voire insurrectionnelle pour arrêter l’hémorragie.2020 n’émane ni de la Bible ni du Coran et comme l’assemblée nationale semble bien installée dans ses privilèges incapable de voir et d’entendre,le prochain incendie l’emportera faute de lucidité.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 21:17, par Raso En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Ces attaques ont toujours lieu aux mêmes endroits. Ça veux dire que ces pourritures sont dans la zone. Comment ce fait-il que depuis aucune opération d’envergure n’ait menée pour les débusquer ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 21:25, par sidbala En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Paix à son âme et que le tout puissant a pèse les cœurs de ses parents.
    A quand la fin de ces séries noire du régime KABORE et de ses bandes d’incapables ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 22:55, par Le petit tranquilos En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Nos FDS connaissent bien où se trouvent ces salopards. Ils sont les mieux renseignés. Il faudrait que nos FDS se mettent au sérieux et affronter ces bandits sans tenir compte des droits de l’homme. Quand vous sortez en patrouillent rien d’autres ne doit vous intéresser même les raquettes.
    En attendant que cela soit officiellement annoncé par l’autorité compétente, je présente mes sincères condoléances.
    Si on parle on dit que..,.. Vraiment.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 07:00, par Aziz En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Internaute 1 je partage ton avis . Il n’est pas exclu que ce regain d’acte terroriste sur plusieurs fronts soit lié au procès du putch qui tire vers sa fin . Et pendant que ils frappent pour terroriser , ils utilisent aussi des créneaux pour répandre dans la presse la nécessité de dialoguer . Je suppose que nos FDS Comprennent bien cette stratégie et sont entrain de prendre les dispositions pour renforcer tous leurs postes et garder leurs hommes en états d éveil pendant toute la période d’avant et après prononciation des peines .
    Courage à nos autorités car ces terroristes veulent leur opposer la population . Courage à nos FDS tenez bon vous remporterez cette guerre qui n’est autre que de venger des anciens amis .

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 07:11, par Hamed En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Nous avons des services secrets . Pourquoi ne pas aller traquer ce LYAD AG ALI et ses principaux lieutenant de terrain au delà de nos frontières la où ils se trouvent et y endiguer le mal . Courage à tous les vrais compatriotes.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 08:30, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Ok, mon premier post ayant été censuré (si celui ci est aussi censuré, j’en prendrai acte), je reformule mon idée en demandant à Fasonet de nous publier des articles plus fouillés, plus personnels. Et même si cela provient d"une autre agence jugée sérieuse que Fasonet nous enrichisse l’information avant publication. Ça me paraît un peu sommaire comme article comme si on voulait juste nous montrer que nous sommes attaqués de partout

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 11:44, par Megd’ En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Tant qu’on continuera à mentir au peuple, on récoltera toujours la rançon du deuil.

    Soit notre hiérarchie militaire est incompétente, soient nos FDS sont mal entraînés, soient les équipements militaires ne sont pas adéquats à la lutte ou enfin, soit la motivation ne suit pas.

    Dans l’un ou dans l’autre, les 1ers responsables sont les FDS eux-mêmes car s’ils décident être de la chaire à canon, cela les regarde.

    Les policiers ont démontré avec courage leur replis d’une zone car ils étaient mal équipés et donc incapable de faire face à une attaque.

    Je pense que à un certain moment, il faudrait que les FDS aient le courage de replier pour protester contre le manque d’équipements. S’ils sont sanctionnés, c’est tant mieux, mais au moins, ils pourront voir leurs familles et si la hiérarchie le veut, elle pourra elle-même monter au créneau.

    Qu’est-ce que le ministre de la défense attend pour intimer l’ordre aux généraux d’être dans les différents contingents au niveau des frontières ? Les militaires se connaissent très bien entre eux et savent comment résoudre le problème.

    C’est déjà malhonnête de la part de nos officiers militaires de se taire sans dénoncer le réel problème de notre armée. A quoi cela sert de se regarder dans une glace avec tous ses galons tout en sachant que les petits sont entrain de mourir au front ?

    Notre président est vraiment un incompétent et je pèse bien mes mots. Dans la vie, lorsqu’on sait que l’on ne maîtrise pas certains paramètres, on prend bien le soin de s’entourer de techniciens.
    Mais pour le cas de président du Faso, ce n’est qu’une politique de revanchard que l’on nous propose. On fait tout pour mettre hors d’état de nuire les plus valeureux.

    Notre armée n’a pas compris que nous sommes au 21ème siècle et l’appellation de la « grande muette » est devenue désuète.

    Il faut revoir la manière de former nos FDS. Elle ne doit plus être une force de répression, mais plutôt une force de maintien de la paix qui pactise avec les populations. C’est fini l’époque où le militaire pensait que tout le monde devrait le craindre en le voyant.

    Il faut changer notre stratégie de lutte et ne pas attendre que l’on nous attaque à chaque fois avant de riposter.

    Je préfère des FDS tombés les armes à la main, mais dans une opération de combat dans l’antre de l’ennemi.

    Il faut oublier les histoires de G5 Sahel et autres assistances des occidentaux. On peut bien combattre l’ennemi qui du reste vit parmi nous.

    Il faut aussi revoir la communication entre nous car je reste convaincu qu’il existe des traîtres au sein de nos militaires qui renseignent les bandits de nos faits et gestes.

    L’attaque de l’état major devait être le déclic pour nettoyer certains officiers, mais dommage....

    Vérifier les comptes en banques de nos officiers et vous saurez qui renseignent qui.

    Répondre à ce message

    • Le 26 août à 09:02, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

      Dans l’ensemble, bien d’accord avec toi mon frère. Même si je trouve certains passages excessifs. Le personnage " consensuel et gentil" qui colle au président ne convient pas face à des gens qui sont sans foi ni loi. Il faut une riposte violente, ces terroristes ne doivent pas croire qu’eux seuls ont le monopole de la violence.
      Paul KAGAME est allé jusqu’à traquer les ennemis supposés de son peuple hors du Rwanda, les chantres de la démocratie et des droits de l’homme ont crié au scandale, mais le Rwanda est le pays d’Afrique où tous les indicateurs sont au verts. Paul Kagame, l’infréquentable est courtisé partout. Les gens ont tendance à comparer Blaise et Roch, en oubliant leurs histoires à chacun. L’un est né avec une cuillère dorée, alors que l’autre a dû se construire, vraiment se construire et militaire de surcroît. Ce n’est pas du tout la même chose ?
      Le PM a dit que nous savons qui nous attaque, mais bon Dieu nous attendons quoi pour l’attaquer où qu’il se trouve ? Frontière,frontière même le Mali nous temercierait de l’avoir débarrassé de la vermine. Des voyous qui roulent en groupe à moto ou en pick-up dans un désert ça doit être repérable non ?

      Répondre à ce message

    • Le 26 août à 09:07, par Dedegueba SANON En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

      Dans l’ensemble, bien d’accord avec toi mon frère. Même si je trouve certains passages excessifs. Le personnage " consensuel et gentil" qui colle au président ne convient pas face à des gens qui sont sans foi ni loi. Il faut une riposte violente, ces terroristes ne doivent pas croire qu’eux seuls ont le monopole de la violence.
      Paul KAGAME est allé jusqu’à traquer en l’assumant,les ennemis supposés de son peuple hors du Rwanda, les chantres de la démocratie et des droits de l’homme ont crié au scandale, mais le Rwanda est le pays d’Afrique où tous les indicateurs sont au verts. Paul Kagame, l’infréquentable est courtisé partout. Les gens ont tendance à comparer Blaise et Roch, en oubliant leurs histoires à chacun. L’un est né avec une cuillère dorée, qui a horreur de la violence, alors que l’autre a dû se construire, vraiment se construire dans l’adversité et militaire de surcroît. Ce n’est pas du tout la même chose ?
      Le PM a dit que nous savons qui nous attaque, mais bon Dieu nous attendons quoi pour l’attaquer où qu’il se trouve ? Frontière,frontière même le Mali nous temercierait de l’avoir débarrassé de la vermine. Des voyous qui roulent en groupe à moto ou en pick-up dans un désert ça doit être repérable non ?

      Répondre à ce message

  • Le 25 août à 13:47, par caca En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    S’il y a un régime au Faso qui est sans gloire c’est le gouvernement du MPP et du président Rock Marc Christian Kaboré. L’attaque de Koutougou a été qualifiée d’envergure car venant des touareg bien militaire auxquelles nos armées ne sont capable, mais dans la semaine qu’un gendarme meurt à Pô où sont nos meilleurs militaires devient une expression de ressentiment de colère que peuvent exprimer par des tirs à camp Guillaume Ouédraogo.
    Je ne vois en quoi la légitimité de ce gouvernement donne gloire et honneur à notre pays ? En quatre années nous sommes devenus le pays le plus malheureux et le plus craint à cause des scorpions du désert. Le président Rock doit rester au pouvoir jusqu’à 2020 pour assurer ses arrières et avoir une retraite d’ancien chef de l’état. Notre FDS ne resemble plus à des enfants de gloire de ce pays baptisé le Burkina-Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 14:43, par GOFO En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Je pense qu’il faut supprimer les ’petites brigades de gendarmerie ( moins de 6 hommes) qui sont dans les villages isolés. Elles constituent des cibles faciles pour ces bandits armés. On constate que dans ces genres de brigades la garde peut même être assurée par un élément seul. Que peut-il contre 5, 10 ...bandits armés ?? Soit il fuit et laisser les armes et munitions aux bandit soit il est éliminé. Et comme certains internautes l’ont déjà suggéré il faut interdire les ANDROID S aux éléments lors de leur période de garde

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 05:08, par Atrap Le Moize En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Vaillantes FDS du Burkina, tenez bon. Ceux qui pensent qu’ils vont amener le pays à se plier à leurs exigences se trompent. Nous sommes potentiellement 20 millions de patriotes, hommes, femmes, enfants, vieux qui n’allons pas laisser la terre de nos ancêtres aux mains de quiconque ; que ceux qui nourrissent ces sombres desseins se le disent. Des gens ont pensé qu’un pays comme le Viêt-Nam qu’ils pensaient être pays de « merde » allait être une bouchée pour eux. Mal leur en pris et ils ont bien retenu la leçon. Ce même scenario se réalisera au Burkina s’il plait à Dieu et ceux qui tirent les ficelles de ces attaques verront bientôt leurs restes pendus à ces ficelles. Poupeelem yaa tiim !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 07:19, par Le Pacifiste En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Ne désespérons pas. Je reste convaincu que le Burkina Faso vaincra ces barbares. Un groupuscule ne peut ébranler tout un peuple

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 08:07, par sidsomde En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    c’est seulement aujourd’hui que certains pensent que le terrorisme au BF est lié aux généraux putchistes !! Ecoutez les écoutes :

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 10:12, par TANGA En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Moi je pense que les terroristes veulent nous confondre !
    Ils reviennent à la charge aux forts du procès pour nous faire croire à un lien entre eux et certains militaires ; ils veulent que nous établissions ce lien pour mieux condamner les prévenus. Cela leur donnera la certitude de ne pas trouver sur leur chemin des gens qui savent où et comment les avoir.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 19:45, par Youth En réponse à : Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou

    Le lundi dernier nous étions de passage à Sideradougou, sur le chemin du retour vers 16h nous avions constaté un regroupement bizarre côté ouest de la brigade de gendarmerie à moins de 200m et ces gendarmes étaient en débats sans se préoccuper de ces hommes en moto venus pour une rencontre je ne sais quoi. J’ai attiré l’attention du collègue et même le cas des orpailleurs restés sur le site. Aussi d’informations viennent que le village de kwerè habrite des suspects sérieux. Que le Seigneur nous protège.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
Collaboration entre FDS dans la lutte contre le terrorisme : Laurent Kibora propose le rouleau compresseur russe
Attaques terroristes au Burkina : L’Algérie condamne « avec force »
29 décès dans des attaques au Centre-Nord du Burkina : « Ces actes ne resteront pas impunis », déclare le président Roch Kaboré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés