Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Attaque de Koutougou : La CEDEAO condamne fermement et sans réserve

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Communiqué de la Commission De La CEDEAO • dimanche 25 août 2019 à 00h25min
Attaque de Koutougou :  La CEDEAO condamne fermement et sans réserve

La Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a appris avec émoi et consternation l’attaque perpétrée contre le détachement militaire de Koutougou, dans la province du Soum, le 19 août 2019 causant de nombreuses victimes humaines au sein des Forces de Défense et de Sécurité.

La CEDEAO condamne fermement et sans réserve ces attaques ignobles de la part des milieux qui nourrissent le funeste et vain dessein d’entraver la marche du Burkina et de notre région vers son développement et le bien-être de ses populations. Elle réaffirme sa solidarité et son soutien inébranlables au Gouvernement et au peuple Burkinabés.

La CEDEAO adresse au Gouvernement, au peuple burkinabè et singulièrement aux familles des victimes, ses sincères condoléances et souhaite un prompt rétablissement à tous les blessés.

Par ailleurs la Commission de la CEDEAO félicite les Autorités Burkinabè pour la prompte réaction engagée par les forces de défense et de sécurité pour circonscrire la menace et restaurer la sécurité. Elle réaffirme son engagement ferme à lutter contre toutes les formes d’agression et se tient aux côtés du Gouvernement du Burkina Faso dans cette lutte nécessaire.

Abuja, le 22 août 2019

Vos commentaires

  • Le 24 août à 11:41, par Raogo En réponse à : Attaque de Koutougou : La CEDEAO condamne fermement et sans réserve

    Messieurs !
    vous avez un langage de bois ! et votre attitudes par Dieu et les mânes de nos ancêtres est "révoltante" et "insultante"
    vous avez toujours fait la politique de l’autruche
    Ou étiez vous ? en ne prenant pas les devants face a la menace terroristes et intégristes (Rébellion Touareg au Mali)
    Vous savez "pertinemment" que la zone sous contrôle sois disant de la force d’intervention française "Barkane" constitue le nid de guêpes de ces suppôts du diable qui endeuillent notre Faso a nous !
    Mais bon continuez de nous présenter vos condoléances nous y sommes habitués.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 14:15, par Henriette kouassi En réponse à : Attaque de Koutougou : La CEDEAO condamne fermement et sans réserve

    CEDEAO,quel est sincèrement votre rôle ?Parmi tous vos présidents, il n’a pas un seul qui est courage pour demander à une de vos rencontres un État Fédéral. Toujours des condamnations. Il a été facile de former une armée pour déloger Yaya Djame, mais impossible de former une armée une armée commune pour déloger les massacreurs de vos Peuples....Il faudrait un genre Mao pour nous guider. A très bientôt...

    Répondre à ce message

  • Le 25 août à 20:50, par La vérité En réponse à : Attaque de Koutougou : La CEDEAO condamne fermement et sans réserve

    Il faut aller au delà des condamnations pour fédérer nos forces. Le terrorisme nous permet de voir que nos états pris individuellement ont du mal à vaincre ces mécréants et fils du diable que sont les terroristes. Il faut être pragmatique : par exemple revoir les accords inter-états pour permette en cas de traverser de frontière par les terroristes, que le pays attaqué puisse kes poursuivre dans l’autre pays sur une distance à fixer de commun accord. Il faut en outre mutualiser les moyens. Par exemple, acquérir des moyens aériens inter-états. Et la CEDEAO peut jouer ce rôle. Il faut agir maintenant parce que les condamnations ne nous sauvent pas.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
Collaboration entre FDS dans la lutte contre le terrorisme : Laurent Kibora propose le rouleau compresseur russe
Attaques terroristes au Burkina : L’Algérie condamne « avec force »
29 décès dans des attaques au Centre-Nord du Burkina : « Ces actes ne resteront pas impunis », déclare le président Roch Kaboré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés