Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Communiqué • mardi 20 août 2019 à 15h30min
Attaque  à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

Selon un bilan détaillé et récent de l’Etat-major général des armées burkinabè, l’attaque terroriste du lundi 19 août contre un détachement a fait 24 morts dans les rangs de l’armée, 7 blessés et 5 portés disparus.

Vos commentaires

  • Le 20 août à 13:24, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    - 24 soldats morts du coup ! C’est trop ! Il faut un deuil national !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 20 août à 16:36, par Maria de Ziniaré En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

      Que le dormeur de Kossyam pendant que le pays brûle ( dixit Tahirou BARRY) t’entende. Dans le Burkina du MPP les morts c’est en perte et profit et le business d’enrichissement illicite continue dans l’impunité, il y’a eu plus de 100 peulhs Burkinabè tués par les Kogleweogos comme du gibier et il n’y a rien eu comme deuil sous le pouvoir du MPP. Ce n’est pas comme au temps de Blaise COMPAORÉ ou même les accidentés de la circulation avait droit à des deuils. Ce pouvoir ne connaît pas la reconnaissance des fils tombés les armes à la main pour la patrie. Ce sont les revanchards qui organise l’incendie du pays pour assouvir leur rancune personnelle qui sont honorés et célébrés ( suivez mon regard).

      Répondre à ce message

  • Le 20 août à 13:32, par bagorboué En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    Que la terre vous soit légère braves hommes. Que le Seigneur console vos familles.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 13:49, par ILBOUDO En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    Mes sincères condoléances aux familles des soldats tombés au champ d’honneur.Prompt rétablissement aux blessés.Courage à nous tous,en particulier à nos autorités à l’avant poste de la stratégie de la lutte contre le terrorisme et à nos vaillants force de Défense et de Sécurité. Dans la solidarité nous vaincrons !

    Répondre à ce message

    • Le 20 août à 16:53, par Maria de Ziniaré En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

      Nous boirons le calice jusqu’à la lie avec ce pouvoir personnellement je n’attend rien de ces gens et chaque jour je suis réconforté dans mes convictions par les faits : le salut de notre patrie ne viendra pas de ces arrivistes mais d’un nouveau pouvoir plus responsable et patriote. Ces gens n’ont que l’amour de l’argent qu’il cherche à accumuler avant leur éviction en 2020, le Burkina c’est le dernier de leur souci.

      Répondre à ce message

  • Le 20 août à 13:50, par Yampabou En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    La situation dans ces trois pays (Niger, Mali et Burkina) est alarmente. Il ne sert à rien de courir, il faut partir à point.
    A nos dirigeants de ces 3 pays. Unisseez vs forces, partagez les informations. S’il le faut, sonnez le rassemblement général afin que chaque citoyen devienne un soldat, arme à la main pour défendre la patrie.
    Ne restez pas implorer le Bon Dieu pour qu’il vous ramène la paix. Il faut faire la guerre pour avoir la paix.
    Ceux qui chercent à nous exterminer ne restent pas dans les buissons pour demander à Dieu de les aider.
    Ils sortent, combattent, tuent, volent. Ils viennent en kamikazes. Ils tuent ou on les tuent.
    Formez les jeunes comme au temps de Sankara, au maniement des armes et ce, dans tous les villages.
    Là où l’Etat n’est pas présent en permanence, ces jeunes vont défendre leurs villages en attendant l’arrivée des FDS, que de subir chaque fois des pertes sans en faire subir à l’ennemi.
    Revoyez votre stratégie.

    Répondre à ce message

    • Le 20 août à 22:50, par Azute En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

      Je te rejoins à toi Mr Yampabou, façon de voir les choses il faut absolument former les jeunes pour protéger leurs villages là où l’armée pouvait pas atteindre en cas d’attaques des terroristes , sinon ya trop de pertes des vies humaines on en a marre tout les jours les tueries les déplacés c’est pas normal faudra impérativement trouver une solution de sécurité sinon c’est vraiment lamentable, paix aux âmes de nos vaillants FDS.

      Répondre à ce message

  • Le 20 août à 14:03, par DAY En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    Nous souhaitons qu’ils reposent en paix. Beaucoup de courage a leur famille biologique et a leur frère d’arme. Nous compatissons à la douleur des proches. Reposez en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 14:39, par Samo En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    @Kôrô Yamyélé Un soldat mort c’est trop. 24 soldats mort c’est un massacre qui necessite prendre des mesures urgentes au Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 15:03, par HUG En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    Reposez en paix. Courage à leurs familles biologique et professionnelle. Chers FDS soyez davantage très très-vigilent.Que DIEU vous protège et vous benisse

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 17:50, par LE GRAND ZAPATA En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    QUELLE HORREUR QUI S’EST DOULOUREUSEMENT PASSÉE À KOUTOUGOU AU NORD DE NOTRE PAYS : On nous a toujours dit que LE PARDON libère notre esprit et nous permet d’être définitivement en paix avec nous-mêmes. C’est pourquoi en JANVIER 2014, bon gré mal gré, après un méaculpa difficilement tiré par les cheveux et presque au bord des larmes, nous avons sincèrement accordé « NOTRE PARDON » à tous ces hommes et femmes qui ont diné consciencieusement avec LE DIABLE qui est à leur entendement LE PRÉSIDENT BLAISE COMPAORÉ = LE BLAISO qui, pendant 27 longues et pénibles années, n’a pas su insuffler le développement à notre pays. Indiscutablement, si LE BLAISO a mal géré notre pays avec à la clé de nombreux crimes de sang, politiques et économiques demeurés toujours impunis jusqu’à ce jour, il l’a fait avec la complicité avérée de plus de 99.99% des hauts cadres actuels du MOUVEMENT DU PEUPLE POUR LE PROGRÈS = LE MPP, le parti de ses plus fidèles alliés et compagnons d’hier, qui est né uniquement pour la conquête du pouvoir.

    LE 19 AOÛT 2019 restera à jamais gravé dans nos mémoires comme UN LUNDI NOIR où plus de 25 MILITAIRES BURKINABÈ sont tombés dans la défense de la patrie. J’ACCUSE OUVERTEMENT ET SANS DÉTOUR LE HAUT COMMANDEMENT MILITAIRE de manquer cruellement de stratégie. Je cherche toujours à comprendre comment tout un détachement militaire installé dans une zone dite dangereuse = ZONE ROUGE a été attaquée au petit matin sans que « LA SENTINELLE » qui est généralement mise en position avancée sur quelques mètres, n’a pas pu réagir à temps pour informer d’une attaque imminente en signalant la progression DES HOMMES ARMÉS NON IDENTIFIÉS = DES HANI ?! Des questions sans réponse qui nous taraudent atrocement l’esprit. Nous souffrons énormément POUR NOS FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ = NOS FDS morts de manière horrible et insupportable.

    SINCÈRES CONDOLÉANCES AUX FAMILLES ÉPLORÉES !

    REST IN PEACE = RIP À NOS BRAVES FDS !

    LA MAL GOUVERNANCE KABORÉ VA INDISCUTABLEMENT ENTRAINER NOTRE PAYS DANS LE GOUFFRE !

    LE RÉGIME KABORÉ DIRIGE NOTRE PAYS COMPLÈTEMENT À L’AVEUGLETTE !

    QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE LE BURKINA FASO !

    PAIX ET AMOUR AU BURKINA FASO !…………….L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 17:51, par bee En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    Paix a l’ ame de nos soldats, je ne comprend pas comment un pays peu sou-traiter avec un autre pays pour defendre l’integrite de son territoire. la france ne va jamais jamais jamais nous aide. c’est absurd de penser le contraire mon president.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 18:09, par Badisak En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    Que les âmes des disparus reposent en paix sur la terre de nos ancêtres. La douleur est grande et ressentie par toute la nation. Je présente mes sincères condoléances aux familles biologiques des disparus ainsi qu’à la grande et noble famille de nos FDS.
    S’il le faut, nous devons procéder à une levée de fonds pour soutenir nos FDS au front ; ça me fait honte de savoir que moi je dore tranquillement la nuit tombée, pendants que nos FDS qui sont pour la plus part très jeunes se battent nuit et jour pour notre quiétude ; c’est vrai qu’ils sont payés pour ça mais cette guerre n’est pas conventionnelle et de ce fait, ne peut être le combat des seuls FDS. Tous, nous pouvons faire quelque choses ; si tout ce beau monde qui écume les bars et maquis de nos villes chaque jour pouvait consentir ne serait-ce que le prix d’une bière comme contribution à l’effort de guerre, cela serait d’un grand réconfort pour le moral de nos vaillants soldats au front et ils seront plus motivés d’avoir à l’esprit qu’ils ont le soutient du peuple dans toutes ses composantes derrière eux.
    Nous sommes plus que jamais en guerre et il n’y a plus de temps à perdre ; l’État à travers le gouvernement avec à sa tête le Président du Faso doit jouer pleinement sa partition, les chefs religieux et coutumiers la leur dans une meilleure sensibilisation des populations à la base. Ces forces du mal ont forcement des complices au sein de nos population et ils doivent être démasqués puis pour haute trahison contre la nation.
    Nous devons vaincre ou mourir mais pas trempés dans la honte en allant dans le sens de négocier avec les terroristes comme certains esprits faibles le souhaite. Si nous fléchissons l’échine devant ces ennemis de DIEU et des Humains, qu’allons nous compter de notre histoire à nos enfants ? Que nous sommes des incapables, des lâches et des peureux ? Non et non. La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons des terroristes et de leurs complices où qu’ils se trouvent. Nous n’avons pas le droit de trahir la mémoire et la réputation de nos ancêtres ; nous devons faire en sorte que notre histoire soit racontée avec fierté aux générations futures.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 18:48, par TALBA En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    Respect à nos vaillants soldats tombés pour la patrie. Le FASO vous restera â jamais reconnaissant pour votre sacrifice.Toutes mes condoléances à l’armée burkinabé. Honte à ceux aujourd’hui qui trahissent leur peuple par leurs ignobles réactions qu’on pourrait même qualifié d’ennemis du peuple. Ceux qui voient en ces attaques la faiblesse du seul présent actuel se trompe. Honte à l’opposition de vouloir tirer profit de cette situation macabre. Honte à ceux qui réjouissent ce moment sombre de notre histoire. Malheur à ceux qui voient en ces attaques attaques contre le peuple des opportunités politiques . "Le ne burkidi" ne doit pas rester un vain mot. Il doit se démontrer et se traduire par des actes patriotiques, de surceau national, par un appel à toute les forces vives de la nation à faire barrage à ceux qui veulent nous anéantir. Au lieu de cela, on assiste à ces honteux balets de vautours pectacle de ces irresponsables qui nous servent de politiques. Je pensais qu’ils avaient tiré des leçons de l’insurrection de 2014 . Force est de constater que non. Chassés par la porte, on assiste à leur grand retour avec tambours et fanfares par la la fenêtre au moment funeste que vie le pays en sauveurs, en pompier pyromane. Ils nous démontre une fois encore là qu’ils n’étaient vraiment pas dignent du peuple. Par leurs réactions indessentes vis à vis de nos soldats tombés hiers, c’est leur façon à eux de nous dire que la seule chose qui vaille à leurs yeux, c’est le pourvoir qu’ils s’en foutent de leur patrie encore moins du peuple qui les a chassé. Ces attaques s’apparente même à une punition du peuple qui a osé les chasser du pouvoir 2014. Ne sommes nous pas en droit de penser que leurs critiques du pouvoir actuel est un soutien dégusé aux assaillants ? Peuple du Burkina, ne nous trompons pas d’ennemis. Ils ne sont peut-être pas ceux qu’on veut nous faire croire. Vu le mode d’attaques que subissent nos FDL, il est difficile de continuer à croire que c’est du terrorisme extérieur . Il es peut être temps d’appeler un chat un chat." des assaillants internes " armés et soutenus par ceux qui sont avident en ce moment du pouvoir. La réaction de l’opposition face à ce massacre de nos soldats ne laisse pas penser le contraire. Leurs attitudes laisseent à que penser les pire est peut-être avenir à l’approche des élections présidentielles. Ils n’avaient reculé devant rien pour la modification de l’article 15 sauf devant le peuple. Cette fois-ci aussi, sachassons relever le défi. Mobilisons nous encore comme un seul homme à nouveau pour achever le travail commencé en 2014. La leçons n’a apparemment pas été apprise. La maison a certes été balayée, il reste encore de la poussière. "Peuple du Burkina, engage toi comme un seul homme sans une réserve " C’est ainsi que commence le Dytania.
    LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS.
    HONTE ET MALHEUR A CEUX QUI TRAHISSENT ET SACRIFICE LEUR PEUPLE SUR L’HÔTEL DE LEUR EGO. VIVE LE BURKINA FASO. HONNEUR A NOS FDL.

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 20:41, par Passakziri En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    Braves soldats, que la terre de nos ancêtres vous soit légère, vous qui êtes tombés armes à la main pour defendre notre intégrité. Mes pensées vont à l’endroit de vos familles respectives. Que Dieu apaises les nombreux coeurs meurtris.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 21 août à 11:35, par amitié En réponse à : Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major

    Monsieur le Président du Faso, je crois que l’heure de la fin des tergiversations est arrivée. Tout le monde et les medias le disent que le repère des terroristes est à Kidal ( le président du Niger l’ a répété tout récemment d’ailleurs). Kidal est sous la couverture d’une puissance étrangère que tout le connait aussi. C’est dire que combien nous sommes vulnérables car les opérations sont planifiées ailleurs ( Kidal) et ensuite pour être déportées chez nous. Ainsi, il sera très difficile d’y mettre fin de manière absolue. Le Mali ayant compris que Kidal leur échappe, les autorités maliennes ont pris la bonne décision de faire appel aux russes. La Russie est plus fidele en amitié….
    Ainsi, les terroristes ne peuvent plus frapper au hasard au Mali comme ils le faisaient avant ; cela grâce aux soutiens multiformes de la Russie. Notre intérêt c’est d’aller vers la Russie, car la Centrafrique a expérimenté et cela a marché, ce n’est pas la Syrie qui dira le contraire.
    Donc arrêtons de tergiverser, il faut faire appel à l’expertise de la Russie, qui avec les moyens puissants de communication peuvent nos aider.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque terroriste de Toéni : Le président du Faso réitère la nécessité de l’implication de tous
Force Barkhane : Opération de renforcement du camp de Djibo au Burkina
Déplacés internes : A Djibo, les humanitaires préservent la dignité
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés