Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Photo : Radio Oméga • dimanche 28 juillet 2019 à 22h50min
Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

Le maire de la commune de Kaya a réagi aux déplacements de populations suite à des rumeurs faisant état de l’irruption d’hommes armés dans le village de Kankandé. Il appelle les uns et les autres au calme.

Vos commentaires

  • Le 28 juillet à 10:40, par PATCO En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Si ce maire était si bien informé, pourquoi n’a-til pas prévenu les populations et les autorités des attaques précédentes ? N’importe quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 11:49, par le pays va mieux En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Que le bon dieu nous aide à traverser cette dure épreuve que le Burkina Faso tout entier vit actuellement. Quant au Maire de la commune de Kaya, je l’invite à former sa secrétaire en rédaction administrative car la note est mal rédigée.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 11:51, par gongoni En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Au lieu de sortir un tel communiqué ,le Maire aurait dû simplement alerter les FDS pour que celles -ci aillent plutôt rassurer les populations et prendre toutes précautions de surveillance autour du dit village .

    Monsieur le maire ,priez donc pour que rien de fâcheux n’intervienne effectivement dans ce village dans les jours à venir . Sinon, vous serez tenu pour responsable de tous assassinats commis par des hommes armés non identifiés qui surviendraient à KANKANDE ;

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 12:00, par sidbala En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Très franchement si les burkinabè continues de laisser le pays aux du MPP et de ce ses acolytes d’ici une année on nous appellera plus burkinabè mais autre chose.
    Le déplacement des hommes, femmes, enfants déchus de tout, ces gens là n’ont plus l’esprit d’appartenir a une nation qui incarne des valeurs, ces gens dans l’instinct de survie iront n’importe où pour ne pas perdre la vie, ils ont tout perdu même leur nationalité.
    Ce n’est pas sûr qu’ils soient accueillis là où ils pensent avoir refuse.

    En son temps toutes les voies se sont levées pour demander au gouvernement de prendre au sérieux le drame de Yirgou, ce sont des situations qui peuvent envenimer une déjà pas reluisante, mais les faucons du pouvoir pour des intérêts égoïstes et égo centristes ont voilé les yeux du président sur cette situation, comment peut on expliquer pendant qu’une opération du grand nord se déroule actuellement, on assiste avec impuissance à cette balkanisation de cette partie du pays.

    En tout cas la situation du pays est loin d’être celle politique, la conjoncture est maintenant structurelle, sociale et les corolaires sont maintenant économiques.
    Tous ces déplacés pourront a quel moment mettre en place leur économie vitale, sans oublié que l’État ne pourra au grand jamais les assister jusqu’au moment propice, conséquences ces gens seront non seulement un danger pour le pays et un danger pour eux mêmes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 14:13, par Mogo En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Espérons que cela ne se produise pas, sinon nous tiendrons pour responsable devant la justice ce maire, si quelque chose de mal advenait. Ce n’est pas de la politique ici, mais c’est la vie d’une population qui est en jeu

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 14:22, par Paul En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Il est maintenant temps de tenir les conseils de ministres a Arbinda et a pisla
    A

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 15:00, par Franze En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Bonjour. J’ai amenagé à Karpala zone (logements sociaux-Lycée Thomas Sankara- Hotel Zoodo) il y’a de cela 3 ans. Chose qui a retenu mon attention en plus du très mauvais état des voies (absence de caniveaux et de bitume) dans ce si grand sinon le plus grand quartier de Ouaga, ce sont les coupures intempestives de courant dans cette zone. Effectivement il ne se passe pas un seul jour sans coupure de courant, parfois une vingtaine par jour. Cela est vérifiable par nos décodeurs TV qui se réinitialisent à chaque coupure. Les conséquences de ces coupures sont nombreuses et douloureuses :
    -  Détériorations de matériels électriques
    -  Perturbations des activités commerciales, sociales, culturels …
    -  Aggravation des zones sombres dont la sécurité des personnes et des biens
    -  Inconfort des habitants pendant les nuits de période caniculaire.
    -  Etc…

    Notre incompréhension est l’inaction de la SONABEL concernant cette zone. Ou faut-il manifester violement pour se faire entendre comme de coutume dans ce pays ? Nous attendons une réaction rapide de la SONABEL.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 18:10, par Bonjour En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Nous payons le prix du laxisme qui mine ce pays depuis des décennies. On a laissé se multiplier les bourgs et hameaux, comment voulez-vous que les FDS puissent être presentes partout.
    Des individus se lèvent un matin, quittent leur village et vont s’installer en pleine brousse et sautopraclamment chef de village et de terre. Et réclament ensuite infrastructures et autres commodités.
    Et l’Etat a fermé les yeux. A chaque km, on trouve un village dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 20:33, par La vérité En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Si les gens ne sentent pas en sécurité, il vaut mieux les laisser trouver des endroits plus sûrs. Les terroristes sont des les foyers qui les hébergent, sinon comment comprendre que des gens puissent venir attaquer et disparaître comme des "genies". S’Ils arrivent à disparaître dans la nature c’est qu’ils ont des complices qui les accueillent pas très loin . Je réitère ma proposition de mise en place de police de proximité. Cette police de proximité se fera sous encadrement des autorités locales. Elle peut compter cinq à 10 membres pour le départ. Ces personnes seront formées au maniement des armes et au renseignement. Cette police servira de base d’alerte.
    Il faut aussi commencer à surveiller les prédicateurs extrémistes et les rappeler à l’ordre si besoin.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 07:43, par un citoyens En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Si le maire était allé s’installer dans cette zone et demandé aux populations de revenir on allait le comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 09:31, par HUG En réponse à : Rumeurs d’attaque à Kankandé : Le maire de Kaya dément et appelle les populations au calme

    Monsieur le maire votre communiqué est bien mais vous auriez davantage fait confiance aux populations si vous vous mettez l’accent sur le dispositif sécuritaire pour les protéger en cas d’attaque . Nous implorons le bon DIEU pour que cela soit de la simple rumeur. Bonjour Webmaster, je pense que l’internaute Franze ne commente pas l’écrit. Soyez davantage vigilent car pour utiliser l’électricité il faut d’abord vivre

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque terroriste de Toéni : Le président du Faso réitère la nécessité de l’implication de tous
Force Barkhane : Opération de renforcement du camp de Djibo au Burkina
Déplacés internes : A Djibo, les humanitaires préservent la dignité
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés