Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le confinement n’est pas une suprématie, c’est être responsable en agissant pour un lendemain meilleur» Sonia Lahsaini

Coopération Burkina-Niger Un accord pour développer les zones frontalières

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • mercredi 10 juillet 2019 à 19h24min
Coopération Burkina-Niger  Un accord pour développer les zones frontalières

Le mercredi 10 juillet 2019, à Ouagadougou, le Burkina Faso et la République du Niger ont procédé à la signature d’un accord-cadre de coopération transfrontalière pour booster le développement à la base. Cet accord a pour objectif de faciliter et de promouvoir la coopération transfrontalière entre les collectivités territoriales, les groupements de collectivités territoriales et les organismes publics frontaliers burkinabè et nigériens.

L’axe Ouagadougou-Niamey, en matière de coopération, fonctionne à merveille, à en croire le chef de la diplomatie burkinabè, Alpha Barry. Cette dynamique dans la coopération entre les deux pays s’est matérialisée, ce mercredi 10 juillet 2019, par la signature d’un accord-cadre de coopération pour booster le développement endogène des collectivités territoriales.

Cet accord-cadre, dans sa mise en œuvre, permettra de coordonner et d’harmoniser les efforts des deux pays dans la recherche de solutions relatives au développement des zones frontalières contiguës, à la préservation et à la gestion des conflits ; de favoriser une intégration des communautés vivant de part et d’autre de la frontière commune aux deux États. « Je suis heureux de voir cet accord aboutir, car il va entraîner le développement des zones frontalières des deux pays. Et aussi permettre l’intégration des communautés, toute chose qui règle définitivement les conflits », s’est réjoui le ministre des Affaires étrangères du Niger, Kalla Ankourao.

L’accord servira aussi de cadre pour faciliter les relations de coopération de proximité entre les deux collectivités territoriales et leurs groupements, ainsi que les organismes publics frontaliers burkinabè et nigériens. Pour le ministre en charge des Affaires étrangères du Burkina, Alpha Barry, « il est important qu’il y ait cette relation de coopération au niveau des frontières pour aider les deux pays à travailler de façon concertée pour le développement des collectivités territoriales. »

Echange de document entre les deux ministres des affaires Alpha Barry du Burkina et Kalla Ankourao du Niger. (2)

Cette volonté manifeste des deux pays à mettre au centre de leur politique d’orientation, le développement des collectivités territoriales a pour principal objectif de promouvoir et réaliser des projets d’initiatives transfrontalières, favoriser la mise en cohérence des législations des deux pays dans les domaines de compétences reconnus aux acteurs de la coopération transfrontalière, aussi définir les cadres juridiques et de gouvernance des actions de coopération transfrontalière.

L’accord-cadre couvre les domaines de la sécurité, de la protection civile, de l’éducation, de la santé, de l’environnement, de la gestion des ressources naturelles, de l’aménagement du territoire et de l’agriculture.

À compter de sa date de signature, il entre en vigueur pour une durée de dix ans renouvelable par tacite reconduction.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Chine-Burkina Faso : « Donner du poisson et apprendre à pécher », la vision stratégique selon l’ambassadeur LI Jian
Premier ministère : Les partenaires techniques et financiers du Burkina évaluent la coopération au développement
Diplomatie : L’Ambassadeur Filippe Savadogo rend hommage à l’Ambassadeur John Boureima KABORÉ
Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso
Coopération parlementaire : La Chine offre des tablettes et des ordinateurs à l’Assemblée nationale
La Team Europe et le Burkina Faso : Unis face au Covid-19
Burkina/UE : « Le regard de l’Europe est de plus en plus tourné vers l’Afrique, mais c’est un regard nouveau », Wolfram Vetter, l’ambassadeur de l’UE
Ambassade des Etats-Unis au Burkina : Fin de mission pour l’ambassadeur Andrew Young
Lutte contre le covid-19 dans l’UEMOA : Les besoins des Etats évalués à environ 5284 milliards de francs CFA
Tribune libre de Andrew R. Young, Ambassadeur des Etats-Unis auprès du Burkina Faso
Polémique sur la note du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) : « Les travaux du CAPS n’engagent pas les autorités françaises », souligne le ministère français des affaires étrangères
Covid-19 au Burkina : L’Union européenne annonce des mesures d’appui spécifiques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés