Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le Sage donne tous ses soins à la racine. La piété filiale et lе rеsресt еnvеrs lеs suрériеurs sοnt lа rасinе dе lа vеrtu. » Confucius

Appui au développement du Burkina : Un bilan satisfaisant dressé par la Banque mondiale

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo • mardi 9 juillet 2019 à 19h00min
 Appui au développement du Burkina : Un bilan satisfaisant dressé par la Banque mondiale

Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque mondiale au Burkina Faso, en fin de mission, est allé faire, au Premier ministre Christophe Dabiré, le bilan de trois ans de coopération entre son institution et le pays des hommes intègres. Ce 9 juillet 2019, il a également présenté son successeur au chef du gouvernement burkinabè.

Fin de mission pour Pierre Laporte. Soukeyna Kane a désormais la charge de poursuivre les opérations de la Banque mondiale au Burkina. Après un peu plus de trois années passées au Burkina, Pierre Laporte dresse un bilan satisfaisant en matière de coopération entre son institution et le pays des hommes intègres. « Malgré le contexte difficile, c’était une collaboration solide », a-t-il apprécié.
Il se félicite surtout du « progrès » que le pays a connu malgré le contexte sécuritaire difficile.

L’adoption d’un certain nombre de reformes pour la transformation structurelle de l’économie et la création d’emplois sont aussi des points appréciables. Il dresse donc un bilan satisfaisant, au regard du choix du Burkina se s’orienter vers les projets plus innovants et structurants. Aussi, « on a pu appuyer le gouvernement dans sa lutte contre la pauvreté. On a eu plusieurs projets et opérations qui nous ont permis d’aller toucher des populations dans les zones dont les écoles ont été fermées. On a pu intervenir avec le Projet d’appui à la relocalisation des étudiants », a ajouté Pierre Laporte.

Et dans ce contexte sécuritaire difficile, la directrice des opérations entrante, Soukeyna Kane, a annoncé la poursuite de l’appui au pays. « À cause de cette situation, l’intervention de la Banque mondiale est allée à un niveau jusque-là inégalé », a-t-elle rappelé, soulignant que le portefeuille alloué au Burkina a été doublé.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Le député Tahirou Barry prend le pouls au grand marché de Ouagadougou
Union pour la Renaissance/Parti Sankariste : Un congrès extraordinaire annoncé pour le premier trimestre de 2020
Attaques contre des lieux de culte : l’UPC appelle les leaders communautaires et religieux à renforcer les cadres de dialogues
Crise humanitaire au Burkina : 486 360 déplacés internes à la date du 2 octobre 2019
Burkina : « Si Yacouba Isaac Zida est candidat et président : YES à YIZ ! »
Enquête afro-baromètre : Le Centre pour la gouvernance démocratique affine les questions spécifiques au Burkina
Situation nationale : « Le terrorisme, c’est une culture et il faut d’abord l’accepter, sinon on ne pourra pas lutter contre », avise le porte-parole du MPP, Bindi Ouoba
Affaire charbon fin : « Si le ministre est fautif..., il sera responsable de ses propres turpitudes », réagit Simon Compaoré
Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba
CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba
Blaise Compaoré aux militants du CDP : « D’autres combats sont encore à mener »
Bachirou Soré, cadre de l’UNIR/PS : « Sankara est perçu comme le deuxième nom du Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés