Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a pas de loi historique inéluctаblе.» Henri Bergson

Amitié ivoiro-burkinabè : La COPTAC décline son programme d’activités

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • dimanche 30 juin 2019 à 00h14min
Amitié ivoiro-burkinabè : La COPTAC décline son programme d’activités

La Convergence des peuples pour la promotion du traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè (COPTAC) était face à la presse ce vendredi 28 juin 2019 à Ouagadougou. Au menu, la tenue du 8e Traité d’amitié et de coopération entre le Burkina et la Côte d’Ivoire (TAC).

Le 8e Traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè (TAC) va se tenir en juillet 2019 à Ouagadougou. Dans ce cadre et comme il est de coutume depuis quelques années, la Convergence des peuples pour la promotion du traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè (COPTAC) met les petits plats dans les grands pour la réussite de ce rendez-vous. Association regroupant des Burkinabè et des Ivoiriens dans le but de soutenir l’esprit du TAC, la COPTAC a concocté des activités en marge de la rencontre de haut niveau des deux pays.

Selon le président de la Convergence des peuples pour la promotion du traité d’amitié et de coopération ivoiro-burkinabè (COPTAC), Désiré Yaméogo, cette initiative dénommée « Célébration du TAC » qui est à sa 3e édition vise à rendre plus attractive et plus participative la rencontre des deux peuples. Pour ce faire, le sport, une conférence publique et un gala de distinction sont inscrits à l’ordre du jour.

Le sport étant un puissant facteur de l’expression fraternelle, amicale, un match de football interuniversitaire est prévu. Il va opposer des étudiants burkinabè et ivoiriens. Pour ce qui est de la conférence publique, le thème qui sera abordé cette année est « Intégration et défi sécuritaire face à la menace terroriste ». Un thème d’actualité qui, selon les conférenciers, pourra apporter un plus quant à l’attitude à avoir dans ce contexte d’insécurité.

Les activités de cette 3e édition de la « Célébration du TAC » refermeront leurs portes avec la cérémonie de remise du « Grand prix du TAC » lors d’un gala de distinction. Une occasion donc pour les initiateurs de mettre en valeur des acteurs du développement de ces deux pays frères que sont le Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire.

La COPTAC, par cette conférence de presse, sonne le tocsin pour la mobilisation de ses membres et sympathisants ainsi que l’accompagnement de toute bonne volonté pour la réussite du 8e TAC et de la 3e édition de la « Célébration du TAC ».

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
45e anniversaire de la CEDEAO : Message de Paul Robert Tiendrebeogo, ministre de l’intégration africaine et des burkinabè de l’extérieur
Région du Centre-Nord : L’UNHCR apporte sa contribution à la lutte contre la Covid-19
Chine-Burkina Faso : « Donner du poisson et apprendre à pêcher », la vision stratégique selon l’ambassadeur LI Jian
Premier ministère : Les partenaires techniques et financiers du Burkina évaluent la coopération au développement
Diplomatie : L’Ambassadeur Filippe Savadogo rend hommage à l’Ambassadeur John Boureima KABORÉ
Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso
Coopération parlementaire : La Chine offre des tablettes et des ordinateurs à l’Assemblée nationale
La Team Europe et le Burkina Faso : Unis face au Covid-19
Burkina/UE : « Le regard de l’Europe est de plus en plus tourné vers l’Afrique, mais c’est un regard nouveau », Wolfram Vetter, l’ambassadeur de l’UE
Ambassade des Etats-Unis au Burkina : Fin de mission pour l’ambassadeur Andrew Young
Lutte contre le covid-19 dans l’UEMOA : Les besoins des Etats évalués à environ 5284 milliards de francs CFA
Tribune libre de Andrew R. Young, Ambassadeur des Etats-Unis auprès du Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés