Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La liberté d’expression s’arrête où commence la censure de sa propre pensée.» Marie-france Ochsenbein

Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • vendredi 24 mai 2019 à 12h00min
Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement

Le président du conseil d’orientation de l’Autorité supérieure de contrôle d’État et de Lutte contre la corruption (ASCE/LC), Dieudonné Yaméogo, et sa délégation ont été reçus en audience dans l’après-midi du jeudi 23 mai 2019, par le Premier ministre Christophe Dabiré. Au cours de cette rencontre, il a été question de présenter au chef du gouvernement l’institution, ses activités et ses difficultés. La délégation a aussi fait part de son inquiétude par rapport à la non-adoption des neuf décrets produits par le conseil d’orientation depuis sa prise de fonction en mars 2018.

À sa sortie d’audience, le président du conseil d’orientation de l’Autorité supérieure de contrôle d’État et de Lutte contre la corruption (ASCE/LC), Dieudonné Yaméogo, a confié avoir rencontré le Premier ministre pour présenter son institution, ses activités et ses difficultés. Il a ajouté que depuis sa prise de fonction en mars 2018, le conseil d’orientation a produit neuf projets de décrets, « et à ce jour, aucun projet n’a été adopté par le gouvernement (…) C’est pour cela que nous sommes venus exprimer cette inquiétude au chef du gouvernement ».

Dieudonné Yaméogo assure que le Premier ministre a promis de prendre des dispositions pour que, dans les meilleurs délais, le conseil puisse être satisfait et puisse fonctionner normalement.

Le chef du gouvernement a demandé au contrôleur d’État de lui communiquer l’ensemble des textes qui ont été soumis pour qu’il puisse, en conseil des ministres, interpeller les ministres porteurs des textes en vue d’accélérer le processus. La délégation pense qu’avec cette détermination, les lignes vont bouger dans les jours à venir.

Dieudonné Yaméogo dira que sa structure a été créée pour apporter des solutions à l’État, mais elle ne dispose pas de moyens adéquats pour assurer sa mission.
En rappel, le conseil d’orientation est une structure de l’Autorité supérieure de contrôle d’État et de Lutte contre la corruption (ASCE/LC) chargée d’examiner et d’adopter les différents textes à l’attention du gouvernement. Il fonctionne comme un conseil d’administration au niveau de l’ASCE/LC.

La délégation a exhorté le chef du gouvernement à travailler de sorte à permettre aux institutions d’accomplir leurs missions, toute chose qui contribuera à l’apaisement du climat social, gage de développement socio-économique.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 mai à 13:29, par sibnaba En réponse à : Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement

    C’est quoi ça là encore ? Toutes ces structures bidons pour gaspiller nos maigres ressources financières. Dans ce cas, il faut intégrer le budget de cette structure à l’ASCE/LC et c’est tout. Il ne faut surtout pas créer une structure parallèle qui va contribuer à assécher les finances publiques pour des résultats peu visibles pour le contribuable que nous sommes.Personnellement je vote non pour une telle structure en doublon avec l’ASCE/LC.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 00:10, par Zitai En réponse à : Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement

      Franchement, on va s’en sortir ; tôt ou tard mais avant, il va falloir s’armer d’une solide patience et d’un bouclier épais de résilience pour supporter les "chiasseries" de tous ces niaiseux qui écument à présent les plateformes d’information.
      N’est ce pas ? Monsieur De Sidnaba ? Si on n’y entend rien à quelque chose, on se foule la rate pour savoir de quoi il retourne avant de vitupèrer. Franchement ! Tous ces gueux...qui sont maintenant yada yada de tous les sujets d’actualité.
      Pouah.

      Quelle megd.

      Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 07:38, par Le patriote civique et intègre En réponse à : Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement

      Voilà encore un type d’incivique. On ne comprend rien et on ne fait pas l’effort de comprendre d’abord avant de fustiger. Quand on ne comprend pas, on s’informe pour avoir la vraie informe et on parle en connaissance de cause. Ou bien on se tait ou on parle moins fort tout simplement.
      Le conseil d’orientation n’est pas une structure pour disposer d’un budget. Le président du conseil d’orientation a bien précisé que ledit conseil est comme un conseil d’administration de l’ASCE-LC. Avez-vous déjà vu un conseil d’administration disposer d’un budget ? Les membres du conseil d’administration ne perçoivent que des jetons de présence à chaque tenue du conseil. Ils perçoivent aussi un du carburant pour leur déplacement à l’ASCE-LC lors de la tenue des sessions du conseil. C’est tout. Par ailleurs, si vous lisez les journaux et suivez bien l’actualité, vous vous apercevrez que l’ASCE-LC est l’organe de contrôle administratif le plus craint par le gouvernement et ses ministères, les DAF, les Directeurs des Marchés Publics, les comptables publics et autres financiers du MINEFID compte tenu de la rigueur et de la qualité des travaux d’audit et d’investigation et de celles des rapports sans complaisance que rédigent les vérificateurs de l’ASCE-LC. Grâce à l’ASCE-LC, les choses ne se font plus au hasard dans les ministères et autres structures publiques. Chapeau bas à l’ASCE-LC de IBRIGA "monsieur propre" et à son conseil d’orientation dirigé par des hommes intègres et incorruptibles comme les Dieudonné YAMEOGO, le journaliste d’investigation NAMA du journal "L’Indépendant" (bras droit de Norbert ZONGO) et autres hommes non moins intègres qui ont fait trembler en son temps le régime du dictateur et sanguinaire Blaise COMPAORE. Si on leur fait confiance et on leur donne les moyens humains, matériels et financiers , la corruption va reculer à grands bonds.

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 18:38, par Sacksida En réponse à : Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement

    D"accprd, avec l’internaute Sidnaba car la multiplication des structures va inutilement gapiller les ressources publiques et alloudir le travail de ASCE/LC ; alors que Ibriga et ses collaborateurs ont pour mission d’insufler les principes de Bonne Gouvernance et de lutter contre la corruption. Une commission interne et non permanente a l"ASCE pouvait bien mener des reflexions pour ameliorer le travail des Auditeurs et des Controleurs ? Cette structure dite conseil d’orientation joue-t-elle le role d"un Conseil d’Administration ? Il va falloir que Ibriga explique aux burkinabe son role et son utilite pour une efficacite des taches devolues a sa structure. Courage et Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 12:39, par Observateur neutre En réponse à : Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement

    Eh Pr. IBRIGA tout ça c’est bien ,mais en attendant ,on vous demande d’aller fouiner urgemment du côté de La Poste BURKINA pour faire la lumière sur cette affaire de bon de 100 000 000 FCFA émis par le DG auprès de l’agence principale de OUAGA et pour aussi faire la lumière sur tous les autres actes de gestion du DG dénoncés à son endroit . Mieux pour une question d’équité ,faites une mission d’investigation complète ,et s’il y a aussi des postiers qui ont mouillé indûment leur barbe dans la soupe , ils répondront aussi de leurs actes . C’est la seule solution pour ramener la confiance ,l’autorité du DG ,et la quiétude dans cette maison ,même si le syndicat dit que les postiers reprennent le travail demain suite aux multiples médiations ( ministre ,Haut Conseil Dialogue Social ,Anciens DG Sonapost etc.) ,tout en continuant la lutte pour parvenir à leur objectif . Voilà un boulot urgent pour l’ASCE-LC

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 12:37, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement

    - Je vous ai toujours dit ici qu’il faut traduire RMCK et le Contrôleur d’État LMI devant le Conseil d’État pour faux, gros menonges et tromperies outrancières et gigantesques envers le peuple. Ils nous montrent chaque fois de gros rapports et disent qu’ils ont épinglé des détourneurs, mais rien après ! On dirait que les détourneurs sont leurs parents ou amis qu’ils protègent !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 16:43, par Patience En réponse à : Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement

    Kôrô Yamyélé, à mon humble avis, je pense que l’ASCE-LC mérite d’être félicitée vu le travail qu’abat les contrôleurs d’Etat et le nombre de rapports de qualité que produit l’ASCE-LC . Ce n’est pas elle qui met met en oeuvre les recommandations qu’elle fait. C’est le gouvernement et la justice, donc je pense qu’on ne doit pas lui jeter la pierre. Elle fait un travail qui sera un jour exploité comme il faut contre Roch et son gouvernement, Blaise, etc.... Vous vous souvenez de la chanson populaire lors de la Révolution d’août 83 ? Ça disait à peu près ceci en mooré : "Maison du peupla, ...Tribunal, Maison du peupla, ...TPR, yamb sébr bèè, sébr kayé, rind yamb diim wè, non kwémd kayé, maison du peupla yamb wa néi sèba ti sèb winninguin diyan...". Ca signifie grosso modo : "A la maison du peuple, lors des TPR, on vous a dit d’envoyer vos papiers (pièces justificatives et autres preuves) et vous avez dit qu’il y en a pas et on a conclu que vous avez bouffé et vous avez dit qu’il n’y a pas à palabrer là-dessus parce que c’est vrai et qu’à la maison du peuple vous avez envoyé vos papiers et vos papiers eux-mêmes vous ont bouffé (confondu)".

    Répondre à ce message

    • Le 28 mai à 09:07, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement

      - Patience mon ami, merci de me rassurer. Mais tu vois ? Le Contrôleur d’État le Prof. LMI lui-même a dit ici à la télé qu’il a le statut d’OPJ (Officier de Police Judiciaire), par conséquence il peut procéder à des interpellations et à mettre les accusés dans les mains de la justice. Si tel est le cas qu’attend-il alors s’il n’est pas complice ? Si lui et RMCK n’ont pas peur d’être impliqués voire dénoncés par un détourneur qu’ils vont faire arrêter ? Il est inutilepour eux de se cacher derrière une tige de mil et penser qu’on ne les voit pas. On les voit ! Ils sont complices des détourneurs qu’ils protègent !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Commune de Koubri : Une motion de défiance à l’encontre du maire Marcel Zoungrana
Lutte contre l’insécurité : « Grosse discorde » entre le président du Faso et son ministre de la Défense, relève l’opposition
Scandale "charbon fin" : Le ministre des mines doit rendre sa démission, selon l’opposition
Crise au CDP : Mahamadi Kouanda accuse Eddie Komboigo de « forfaiture »
Vie politique nationale : Le MPP consolide son assise dans la région du Centre et la province du Kadiogo
Kadré Désiré Ouédraogo à Ziniaré : « Rien de durable ne se construit dans le désordre et l’indiscipline »
Défense et sécurité : Le président du Faso installe une commission pluridisciplinaire
Sondage « Présimètre » : Ce que les Burkinabè pensent de la gouvernance nationale au premier semestre 2019
Présidentielle de 2020 au Burkina : Kadré Désiré Ouédraogo rassemble à Ziniaré
CDP : La justice annule le congrès du 16 juin
CDP : Le congrès reporté à une date ultérieure (Communiqué)
Maîtrise d’ouvrage en matière d’eau et d’assainissement : Des parlementaires outillés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés