Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Attaques contre les communautés religieuses : « Une nouvelle tactique de notre ennemi commun pour nous diviser » (UPC)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • DÉCLARATION • lundi 13 mai 2019 à 12h19min
Attaques contre les communautés religieuses : « Une nouvelle tactique de notre ennemi commun pour nous diviser » (UPC)

Dans ce communiqué de presse, l’Union pour le progrès et le changement réagit à l’attaque contre une église catholique à Dablo et de façon générale contre les lieux de culte et les religieux au Burkina.

L’insécurité que connait notre pays depuis trois ans prend de l’ampleur et menace à présent le vivre-ensemble.

En effet, le dimanche 28 avril 2019, le pasteur de Sirgadji, dans le Soum, et cinq de ses fidèles ont été abattus dans leur église en plein culte, par des individus armés non identifiés. Ce dimanche 12 mai, c’est un prêtre de l’église catholique de Dablo, dans le Sanmatenga, et cinq fidèles de ladite église, qui ont été tués.

En outre, depuis le début des attaques, de nombreux leaders musulmans et coutumiers ont été sauvagement assassinés par les individus sans foi ni loi.

Au nom de l’UPC et en mon nom propre, je présente mes sincères condoléances aux familles biologiques et religieuses des personnes lâchement tuées.

La nouvelle tactique de notre ennemi commun consiste à nous diviser, à nous opposer pour mieux nous combattre. Il nous appartient donc d’éviter ce piège, en travaillant à renforcer la tolérance légendaire et la solidarité agissante qui ont toujours caractérisé les relations entre toutes les confessions religieuses dans notre pays.

En ces moments difficiles, puissent nos prières et actes de piété ressouder notre pays dans tous ses compartiments, et permettre que nous affrontions victorieusement l’ennemi, dans l’unité.

Ouagadougou, le 12 mai 2019
Le Président de l’UPC,
Zéphirin DIABRE

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou
Attaque de Koutougou : Un deuil national du 23 au 25 août à la mémoire des victimes
Attaque de Koutougou : Les 5 militaires précédemment recherchés ont tous été retrouvés vivants
Attaque de Koutougou : Le PAREN appelle à l’union pour vaincre le terrorisme
Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou
Insécurité au Burkina : « La solution à cette crise n’est pas que militaire. Il est temps d’envisager des solutions ad ’hoc », propose le CFOP
Attaque de Koutougou : « le Burkina Faso ne cédera pas une partie du territoire, dussions-nous tous y laisser notre vie » (Message du président du Faso)
Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major
Attaque de Koutougou : Le CDP « consterné » par le lourd bilan
Attaque d’un détachement militaire à Koutougou : « L’heure doit être impérativement au rassemblement », selon le MPP
Burkina : L’UPC demande la démission du gouvernement après « une attaque d’envergure » contre un détachement militaire
Attaque d’un détachement militaire à Koutougou : Plus d’une dizaine de militaires tués, selon un communiqué officiel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés